Fort Boyard en deuil : un membre de l’équipe est mort.

Depuis 1990, l’émission Fort Boyard, diffusée sur France 2, fascine petits et grands et a su se renouveler au fil des années. Grâce à ses personnages emblématiques, tels que Passe-Muraille, Passe-Partout, Chef Willy, Félindra ou encore le célèbre Père Fouras, l’émission est devenue iconique en France et de nombreux pays font le déplacement à La Rochelle pour diffuser l’émission à l’international.

Fort Boyard

La production de l’émission culte Fort Boyard est en deuil ce lundi 4 avril 2022. Un membre de l’équipe de tournage est décédé à la suite d’un accident de la route.

Si tout semble aller pour le mieux, Fort Boyard a malheureusement connu des moments plus difficiles, avec le décès de certains membres de l’équipe. En 2021, la famille de Fort Boyard est en deuil après le décès de Paul Koukak à l’âge de 78 ans.

Si ce nom ne vous dit rien, il avait composé le générique culte de la série. Enfin, en 2014, le personnage de La Boule, Yves Marchesseau, est également décédé des suites d’un cancer. Ce lundi 4 avril 2022, la production de Fort Boyard est une nouvelle fois en deuil.

Fort Boyard

Un accident de la route a tué Etienne Daude

Alors que Fort Boyard est actuellement en préparation pour une diffusion durant l’été, Adventure Line Productions a partagé une terrible nouvelle sur son compte Twitter. En effet, un membre emblématique de l’équipe de tournage est décédé.

C’est avec tristesse que nous apprenons le décès d’Etienne Daude suite à un accident de la route. Membre important de la famille de Fort Boyard, Etienne était cordiste. Toutes nos pensées vont à sa famille, ses enfants et ses proches. Nous leur présentons nos sincères condoléances, a déclaré la société de production d’Alexia Laroche-Joubert sur le réseau social.

Si les téléspectateurs ne découvrent pas les coulisses de l’émission lors de sa diffusion, de nombreux professionnels sont présents lors des tournages pour assurer le bon déroulement du programme.

Tigres retirés de Fort Boyard : une victoire symbolique pour Hugo Clément

Entre Père Fouras, Passe-Partout et, plus récemment, La Boule, les tigres de Fort Boyard font partie intégrante de l’émission culte de France 2. Mais à l’aube de 2022, la production de l’émission avait décidé de faire un grand changement en retirant ses fidèles félins de l’antenne. Un retrait pour lequel Hugo Clément, grand défenseur de la cause animale, avait plaidé et obtenu gain de cause.

Fort Boyard émission

Une victoire symbolique qu’il a célébrée dans les colonnes de La Provence ce lundi 4 avril : A l’heure où les animaux sauvages vont être interdits dans les cirques, il n’était plus possible de justifier leur présence uniquement à des fins de divertissement et pour qu’ils puissent être montrés à la télévision.

Comme le rappelait 20 Minutes en février dernier, le Parlement a adopté en novembre 2021 un projet de loi visant à lutter contre la maltraitance animale et à renforcer le lien entre les animaux et les humains. Mais comme l’a assuré le compagnon d’Alexandra Rosenfeld à nos confrères, le départ des tigres de Fort Boyard n’a aucun lien avec une quelconque forme de maltraitance :

C’est évidemment une très bonne décision, même si je sais qu’ils n’étaient pas maltraités là-bas. Enfermés dans une cage minuscule au milieu de l’océan, ils n’étaient vraiment pas à leur place. Il a ajouté, soulignant son intérêt pour le programme orchestré par Olivier Minne : Fort Boyard est une grande émission, j’aime y participer et j’aime la regarder, mais elle n’a pas besoin de ça pour exister.

Une décision prise par la production

Fort Boyard

Comme Hugo Clément, Alexia Laroche-Joubert, la productrice de Fort Boyard, s’est félicitée de cette décision : J’ai l’impression qu’il y a un mouvement de fond sociétal qu’il faut entendre sur la protection des grands animaux et notamment des félins, a-t-elle déclaré à 20 Minutes jeudi 24 février.

Et d’ajouter : Je n’étais pas obligée de retirer les tigres avant 2024 pour que nous puissions tourner deux saisons supplémentaires. Je le fais uniquement parce que je considère que c’est un geste important à faire pour nos téléspectateurs.


Antoine Berrot

Ancien bordelais exilé à Marseille, je suis fasciné par l'univers du sport et des séries TV, surtout celle de Netflix France. Pigiste et rédacteur pour plusieurs magazines peoples, Antoine est de nature curieux et il adore partager son point de vue sur tous les sujets médiatiques.