Évelyne Dhéliat à l’interdiction de prononcer ces mots durant son bulletin météo ! Le saviez-vous ?

Évelyne Dhéliat essaie de ne pas prononcer certains mots lors de la présentation des bulletins météo. Découvrez-les dans cet article.

Évelyne Dhéliat présente la météo sur TF1 depuis 30 ans. Au cours des 3 dernières décennies, la présentatrice a prédit la pluie et le soleil. Mais saviez-vous qu’elle doit toujours éviter de prononcer certains mots lors de la présentation des bulletins météo ?

Qui est Évelyne Dhéliat ?

Évelyne Dhéliat est connue pour être la présentatrice de la météo de TF1. Elle soutient la lutte contre le réchauffement climatique. Elle a également remporté de nombreux prix liés à son métier. Ainsi, Évelyne Dhéliat est la présentatrice météo préférée des Français.

La présentatrice météo est née à Cologne, en Allemagne, le 18 avril 1948. Elle a toutefois grandi à Bordeaux. Elle a étudié l’anglais à l’université de la Sorbonne.

evelyne dheliat

Elle a ensuite réussi à obtenir un emploi de présentatrice sur la chaîne ORTF, la télévision publique d’autrefois. La star de la télévision a débuté comme présentatrice sur TF1 et a fini par devenir présentatrice de la météo.

Elle choisit bien ses mots

C’est en 1992 qu’Évelyne Dhéliat commence à présenter la météo sur la première chaîne. La météo étant très regardée, il est impossible de ne pas la voir.

Et saviez-vous que la météo peut influencer l’humeur d’une personne ? Évelyne Dhéliat le sait parfaitement. C’est pourquoi la présentatrice apporte un soin tout particulier au choix des mots qu’elle utilise.

Elle a confié à Sud-Ouest qu’elle préfère dire qu’il fait beau plutôt que de dire qu’il y a du soleil. La raison est qu’Évelyne Dhéliat pense que tout le monde n’a pas la même définition du beau temps.

Le beau temps pour une personne peut être mauvais pour l’agriculteur qui attend la pluie, a-t-elle souligné dans les colonnes de Sud-Ouest.

Évelyne Dhéliat milite pour le climat

Évelyne Dhéliat a tenu les mêmes propos lors de son intervention sur l’urgence climatique sur Franceinfo. Pour rappel, la présentatrice a commencé par dire que les gens ne s’intéressent qu’à la météo du lendemain et des jours suivants.

Elle a ajouté que le fait de connaître uniquement la météo ne suffit pas pour faire face à la situation actuelle. Selon Évelyne Dhéliat, il est plus urgent de trouver des solutions concrètes au réchauffement climatique.

Pourquoi ne dit-elle jamais certains mots ?

Évelyne Dhéliat souligne qu’elle ne se permet jamais de prononcer certains mots. Parmi eux, les mots « beau temps ». En effet, selon elle, certaines personnes peuvent ne pas aimer le soleil.

En effet, il y a des personnes comme les agriculteurs, qui sont heureux quand il pleut. La présentatrice évoque également le cas des agriculteurs. Il ne vous a pas échappé qu’il y a actuellement une sécheresse en France.

Evelyne Dhéliat

Elle explique également que cette situation n’est pas du tout favorable à l’économie du pays. Selon Évelyne Dhéliat, il est évident que le temps est mauvais si on le regarde sous cet angle.

Elle préfère choisir une journée très ensoleillée plutôt qu’une certaine région où il pleut. Cette façon de présenter le temps s’applique également lorsqu’il pleut, selon Évelyne Dhéliat.

Ainsi, dire qu’il fait mauvais temps quand il pleut alors que certaines personnes ont besoin de pluie n’est pas très pertinent.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Roses En Baie (@roses_en_baie)

L’inverse non plus. Surtout quand il pleut le week-end, les activités que certains ont prévues tombent à l’eau.

Perturbations climatiques

Par ailleurs, le présentateur évoque les changements opérés par Météo France. Selon Évelyne Dhéliat, cela signifie qu’il y a une mise à jour des températures moyennes par saison.

D’après les données météorologiques, il semble qu’il y ait une augmentation progressive des températures. En 2015, elle a fait la présentation de la météo fictive de l’année 2050.

Évelyne Dhéliat

En fait, il s’agit d’estimations tirées des données prévisionnelles de l’Organisation météorologique mondiale. Celle-ci prévoit une augmentation de 40°C en août 2050. Mais le plus grave, selon Évelyne Dhéliat, c’est que nous avons déjà atteint ce pic en 2019 à Brest.

La même année, la température de la Méditerranée était de 30°C, rapporte la présentatrice de TF1. Bref, l’augmentation progressive de la température inquiète Évelyne Dhéliat. Les canicules meurtrières de cet été ne peuvent que l’inquiéter davantage.