Eric Zemmour subit une agression en pleine rue à Paris (Vidéo).

Selon nos informations, le journaliste Eric Zemmour a été insulté et menacé de mort lundi 27 septembre à Paris par un passant. Ce n’est pas la première fois que le probable candidat à l’élection présidentielle de 2022 est visé.

Eric Zemmour

Eric Zemmour est une nouvelle fois pris pour cible. Selon nos informations, l’ancienne star de CNews se promenait sur le boulevard de Clichy (18e) à Paris vers 13h25.

Eric Zemmour a été pris à partie. Un individu l’a alors reconnu et a commencé à l’insulter et à le menacer de mort. Il a fallu l’intervention de l’agent de sécurité protégeant Eric Zemmour pour mettre fin à l’agression.

Le journaliste, indemne, a été évacué vers son véhicule et a quitté les lieux. Cet incident survient alors qu’Eric Zemmour est en hausse dans les sondages, malgré son silence sur une éventuelle candidature à la présidentielle.

Eric Zemmour télé

Eric Zemmour déjà visé par le passé.

Face à cette agression, Eric Zemmour a réagi sur Twitter : « C’est le quotidien de tant de Français », a-t-il déploré. Le député LR des Alpes-Maritimes, Eric Ciotti, lui a apporté son soutien et a rejeté une violence inacceptable dans une démocratie.

Décrié par les uns, applaudi par les autres, Eric Zemmour a pris l’habitude d’être une figure clivante. L’hostilité qu’il peut susciter chez ses adversaires s’est déjà transformée en agression.

Le 30 avril 2020, il a été agressé dans la rue et s’est fait cracher dessus. La scène a même été filmée et postée sur les réseaux sociaux par son agresseur. A l’époque, le journaliste avait confié à Non Stop People qu’il était malheureusement habitué à ce genre (d’attaques).

Eric Zemmour a toujours affirmé vouloir continuer à mener une vie normale malgré ses prises de position publiques.

On vous a volé les élections : Eric Zemmour frappe fort en évoquant François Fillon.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Eric Zemmour (@ericzemmour_)

Invité ce dimanche 26 septembre par le Mouvement conservateur (ex-Sens Commun), Éric Zemmour n’a pas hésité à maudire les Républicains et à leur rappeler la défaite de 2017. Une élection volée, selon lui, à François Fillon.

Éric Zemmour n’est pas encore officiellement candidat, mais le polémiste peaufine déjà sa stratégie contre les Républicains.

Notre-Dame

Et s’il était le nouveau chouchou des orphelins de François Fillon ? Ce dimanche 26 septembre, l’ancien chroniqueur d’On n’est pas couché a frappé fort lors de son passage à la journée du conservatisme organisée au théâtre Armande Béjart d’Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine) par le Mouvement conservateur, anciennement appelé Sens Commun.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Eric Zemmour (@ericzemmour_)

Il a été particulièrement applaudi lorsqu’il a évoqué François Fillon et une justice qui vous a volé l’élection, rapporte Le Parisien.

Selon le journal, il tente de draguer l’aile droite du Trocadéro, où les partisans de François Fillon s’étaient rassemblés pour soutenir leur candidat. Le mouvement est né dans le sillage de la Manif pour tous, qui s’opposait au mariage pour tous. À l’époque, il comptait près d’un million de personnes.

Eric Zemmour se lache vraiment !!!

Eric Zemmour

En 2016, lors de la primaire de la droite, Sens Commun avait soutenu François Fillon. Cinq ans plus tard, les choses sont moins évidentes.

L’hypothèse d’une éventuelle candidature à la présidentielle a rebattu les cartes, ce qui n’est pas pour déplaire au mouvement conservateur. Éric Zemmour est le chien dans le jeu de quilles.

Il oblige les candidats de droite à revenir sur des sujets sur lesquels ils n’étaient pas prêts à repartir en première ligne, a déclaré Laurence Trochu, présidente du Mouvement.

Je veux m’adresser ici aux orphelins du RPR. J’entends vos dirigeants parler sans cesse de famille politique mais quelle est cette famille ?, a lancé sur scène Éric Zemmour, galvanisé par sa récente remontée dans les sondages et son succès éditorial.

La base LR demande autre chose mais ses dirigeants détournent le regard. Elle se sent trahie parce qu’elle a été trahie, a-t-il poursuivi.

Eric Zemmour thèse

Quelques heures plus tôt, dans la même veine, dans le Grand Rendez-Vous sur Europe 1-CNews-Les Echos, il qualifiait LR de parti de notables centristes et l’accusait d’avoir trahi le général de Gaulle.


Martha Levine

Tout projet incroyable commence par une étincelle et un esprit talentueux. C'est le cas pour Martha Levine, la fondatrice du site PEOPLE ACT MAGAZINE. À tout juste 41 ans, elle a eu une idée brillante en tant que femme de lancer ce projet unique sur les stars et les peoples français.