Emmanuel Macron : Les Français travaillent-ils trop peu ? la réponse !

Les Français sont-ils plus paresseux que leurs voisins européens ? Emmanuel Macron semble en être convaincu. D’ailleurs, le président de la République Emmanuel Macron a toujours martelé que ses concitoyens devaient travailler davantage pour augmenter la production du pays. Cependant, cet axe de réforme n’est pas du goût de tous.

Emmanuel Macron

Alors que la fin de son mandat approche, le 13 mai 2022, et que l’élection présidentielle se profile, le chef de l’État Emmanuel Macron tarde à officialiser sa candidature.

Néanmoins, Emmanuel Macron semble avoir commencé sa campagne en secret. La preuve en est la présentation du plan d’investissement « France 2030 ».

Devant les membres du gouvernement, 200 chefs d’entreprise et des étudiants, Emmanuel Macron a répété que les Français travaillent moins que leurs voisins européens. Il n’en fallait pas plus pour irriter les salariés. En effet, le président de la République semble dénigrer leur travail acharné.

Temps de travail

Pire encore, l’ancien ministre de l’Économie imagine que le meilleur moyen d’améliorer la production serait de faire plus d’efforts. Pourtant, Sandrine (Europe Ecologie-Les Verts) prône une réduction du temps de travail. En ce sens, qui a raison ? Comme le souligne Ton Mag, cela dépend de l’indicateur choisi.

Qu’en est-il de la durée hebdomadaire du travail ?

Emmanuel Macron travaille

A l’occasion de la présentation du plan d’investissement « France 2030 », Emmanuel Macron a ainsi expliqué :

Quand on se compare, on est un pays qui travaille moins que les autres, ça reste vrai. On a une quantité de travail allouée qui n’est pas au bon niveau. Aussi bien dans le cycle de vie que dans les heures cumulées.

Pourtant, la France n’a pas à rougir de la comparaison avec ses voisins européens selon une étude comparative de la Dares en 2018. En effet, nous arrivons sur la troisième marche du podium avec environ 36,3 heures par semaine. Le Royaume-Uni occupe la première place (36,8 heures), suivi de l’Espagne (36,4 heures). Les salariés français (à temps plein et à temps partiel) travaillent donc plus que les Danois, les Allemands ou les Italiens.

Selon l’étude de la Dares, la durée hebdomadaire du travail a légèrement augmenté en 2020, pour atteindre 36,5 heures par semaine. Par ailleurs, elle est restée plus ou moins la même depuis 1998. Il faut toutefois noter que les salariés à temps partiel travaillent beaucoup plus longtemps (23,7 heures en moyenne) que les salariés à temps plein (20,9 heures).

Pourquoi Emmanuel Macron prétend-il que les Français travaillent trop peu ?

Tout dépend de l’étalon utilisé. Pour sa part, l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a pris le temps de travail en heures cumulées sur un an. Cela signifie que les vacances et les jours fériés sont pris en compte. Malheureusement, les salariés français sont bien en dessous de la plupart de leurs voisins européens.

Selon le rapport de l’OCDE, les Français ont passé 1 421 heures sur leur lieu de travail en 2019. La France se classe ainsi au 33e rang sur 38 pays. Ainsi, elle se trouvait derrière la Belgique (1442h), l’Italie (1583h) et l’Espagne (1613h).

La conséquence de la loi sur les 35 heures

La réduction du temps de travail (RTT) est donc à l’origine de la déclaration d’Emmanuel Macron. En effet, les salariés français disposent de 32 jours de congés par an, alors que la moyenne européenne est de 25. Ainsi, la France a toujours été en bas du classement en 2020 avec 1402 heures, comme le souligne BFMTV.

A ce problème de durée du travail s’ajoute le taux d’inactivité (inactifs, retraités, chômeurs). De plus, la durée des carrières est plus courte. Les hommes partent à la retraite deux ans plus tôt (61,9 ans contre 63,9 ans). Quant aux femmes, elles quittent la vie active un an et quatre mois plus tôt (61,8 ans contre 63,1 ans).

En conséquence, la population française ne cumule en moyenne que 630,9 heures de travail par habitant et par an. Pour l’Union européenne, en revanche, elle est de 744 heures et de 804 heures pour l’OCDE. En d’autres termes, un salarié français travaille 173 heures de moins que ses voisins.

LA POPULARITÉ D’EMMANUEL MACRON ET DE JEAN CASTEX EN HAUSSE EN OCTOBRE

À six mois de l’élection présidentielle, l’exécutif a vu sa cote de popularité progresser de deux points depuis le mois dernier, selon le baromètre du JDD.

A six mois de l’élection, la cote de popularité de l’exécutif est en légère hausse. Selon un baromètre Ifop publié dans le JDD ce dimanche, le taux de satisfaction des Français envers Emmanuel Macron et Jean Castex a gagné deux points en octobre.

Emmanuel Macron castex

Le président de la République, avec 40% d’opinions positives à son égard, reste majoritairement impopulaire dans le pays. Mais il a gagné deux points depuis septembre, et progresse notamment chez les plus jeunes. Après une hausse de 5 points de sa popularité auprès des 18-24 ans le mois dernier, il gagne encore deux points ce mois-ci auprès de cette tranche d’âge, portant son taux de satisfaction auprès des jeunes à 46%.

Emmanuel Macron

Le pouvoir d’achat, un sujet de tension

En revanche, période électorale oblige, les arguments de l’opposition contre les dernières mesures prises par l’exécutif ou qui font le bilan du quinquennat vont bon train et portent leurs fruits. Par exemple, Emmanuel Macron a perdu 8 points chez les sympathisants LR, et 5 chez ceux qui ont voté pour François Fillon en 2017.

Plusieurs sujets de tension provoquent également l’absence de soutien massif autour du président selon Frédéric Dabi, directeur général de l’Ifop interrogé par nos confrères. Par exemple, le président est jugé trop silencieux sur le sujet du pouvoir d’achat. La cote de popularité de Jean Castex est de 38%, gagnant également deux points depuis le mois dernier. 35 % des Français interrogés se disent plutôt satisfaits de leur Premier ministre, et 3 % se disent très satisfaits.


Sacha Fernandes

Depuis l'enfance, je suis passionnée par l'écriture et le yoga et je suis très curieux de nature surtout quand il s'agit d'actualité et de presse, je m'intéresse à tous les domaines ! J'aime aussi les nouvelles technologies et la création de sites internet, ainsi que le SEO qui me passionne, une vraie révélation pour moi il y a plus de 10 ans.