Emmanuel Macron inquiet à cause d’Eric Zemmour pour la présidentielle 2022.

Depuis plusieurs semaines, Eric Zemmour fait beaucoup de bruit et n’hésite plus à s’engager dans des débats. Sa popularité commence à inquiéter Emmanuel Macron et son équipe.

Emmanuel Macron

Eric Zemmour a grimpé dans les sondages et semble être un candidat sérieux pour la présidentielle de 2022. Cela inquiète de plus en plus Emmanuel Macron.

Le quinquennat d’Emmanuel Macron aura été particulièrement mouvementé avec les Gilets Jaunes ainsi que la crise sanitaire. Le président a dû gérer l’épidémie de Covid-19 et mettre en place de nombreuses restrictions afin de la contrôler.

A l’approche de l’élection présidentielle de 2022, les personnalités politiques préparent peu à peu leur candidature et certaines commencent à se démarquer.

emmanuel macron brigitte macron

Eric Zemmour fait de l’ombre à Marine Le Pen.

C’est le cas d’Eric Zemmour qui n’a pas hésité à engager un débat avec Jean-Luc Mélenchon. Le polémiste, qui n’a pas encore annoncé sa candidature, avance déjà ses pions et convainc les Français.

Ce dernier pourrait même faire de l’ombre à Marine Le Pen s’il se présente à l’élection présidentielle de 2022. De son côté, Emmanuel Macron ne semble pas rassuré et surveille sa potentielle concurrente.

Emmanuel Macron jeune

Emmanuel Macron va devoir agir.

Alors qu’Éric Zemmour est actuellement en tournée en France pour son livre, le chef de l’État Emmanuel Macron s’inquiète. Si le polémiste se manifeste, il pourrait être un concurrent redoutable et même accéder au second tour.

Il a tiré deux balles fatales. La première quand il a dit que Marine Le Pen était nulle. La seconde quand il a prétendu être membre du RPR, ce qui a mis les LR sur la défensive, explique un proche du président dans Paris Match.

Éric Zemmour est partout puisqu’il fait la promotion de son nouveau livre. Il sait manier les mots à la perfection et parvient à s’attirer la sympathie de certains Français.

Marine Le Pen n’a pas de récit, pas d’imagination, contrairement à Zemmour. Cela lui permet aujourd’hui de siphonner une partie des électeurs du Rassemblement national, explique un macroniste.

De quoi inquiéter tous les partis, y compris la République en Marche.

Emmanuel Macron giflé : Il a ce qu’il mérite estime Eric Zemmour.

L’éditorialiste Eric Zemmour est revenu, sans filtre, sur la gifle d’Emmanuel Macron, survenue ce mardi 8 juin. Explications.

La journée du mardi 8 juin a été assez mouvementée pour le président de la République. En déplacement dans la Drôme dans l’après-midi pour rencontrer les Français, Emmanuel Macron a été giflé par un homme.

Le responsable de ce geste est un individu nommé Damien Tarel, qui a crié Montjoie, Saint Denis ! A bas la Macronie.

Alors que les images choquantes ont rapidement fait le tour du Web et de la télévision française, Emmanuel Macron aurait réagi avec humour, avant de demander de relativiser cet incident.

De leur côté, la majorité des politiques ont été outrés par ce geste. Mais pour Éric Zemmour, le mari de Brigitte Macron y est pour quelque chose.

Éric Zemmour parle de la gifle d’Emmanuel Macron.

Ce mardi 8 juin, Éric Zemmour était l’invité de Christine Kelly dans l’émission Face à l’info diffusée sur CNEWS. Pour commencer à exprimer son opinion, l’écrivain a déclaré qu’il était inadmissible d’agir de la sorte avec un chef d’État.

Gifler le président Emmanuel Macron, c’est évidemment gifler l’incarnation de la France, c’est absolument inqualifiable, scandaleux, impardonnable, etc.

C’est absolument inqualifiable, scandaleux, impardonnable, etc. C’est aussi délibéré. Ils veulent humilier à la fois le président de la République et donc humilier le pays tout entier parce qu’il est l’incarnation du pays, donc je considère qu’il n’y a aucune excuse, a-t-il dit.

Emmanuel Macron a ce qu’il mérite.

Cependant, il a souhaité donner une interprétation à cette gifle, tout en affirmant qu’Emmanuel Macron n’est pas innocent dans cette histoire.

Je pense qu’Emmanuel Macron n’est pas innocent dans cette histoire et qu’il a sa part de responsabilité. Je pense qu’on ne gifle pas quelqu’un qui est sacré et respecté.

Emmanuel Macron

Il a lui-même profané sa fonction et c’est très paradoxal parce que, si vous vous souvenez des débuts d’Emmanuel Macron, il a très bien compris que ses prédécesseurs avaient profané la fonction par leur comportement.

Ils n’ont pas rempli le costume, a-t-il poursuivi à l’antenne.

Pour l’éditorialiste Eric Zemmour, il a ce qu’il mérite, si j’ose dire. C’est horrible à dire, et je condamne cet acte, comprenez ce que je veux dire.

Mais il a ce qu’il a provoqué, a-t-il ajouté. Ces mots devraient une fois de plus faire beaucoup de bruit sur la Toile.


Pierrette Rajaonasy

J'adore particulièrement toutes les actualités people et les séries Netflix, deux sujets pourtant diamétralement opposés que l'on retrouve sur ce magazine francophone ! Je partage donc mon opinion assez régulièrement dans mes articles sur le site.