Elizabeth II au plus mal et à bout de force, un changement qui présage du pire.

Elle est le monarque britannique qui règne depuis le plus longtemps. Elizabeth II, qui fêtera son jubilé de platine en juin, a vu sa santé se détériorer ces derniers mois. Après avoir souffert et s’être remise de Covid, sa santé reste préoccupante. Ce changement drastique laisse présager le pire.

Elizabeth II

L’état de santé de la reine Elizabeth II est inquiétant. Selon plusieurs sources britanniques, le monarque n’est plus en mesure de se déplacer seul.


À l’âge de 95 ans, la monarque Elizabeth II a perdu son mari, le prince Philip. C’est une tragédie pour la femme qui était tombée follement amoureuse du prince fringant et charmant dès leur rencontre. En perdant son mari, Elizabeth II a également perdu son pilier dans la famille royale, surtout depuis Megxit. Ces derniers mois ont donc été très durs pour la souveraine, et la maladie n’a rien arrangé à son état de santé fragile.

Elizabeth II age

L’état de santé d’Elizabeth II se dégraderait

Depuis qu’elle a été testée positive au Covid-19, Elizabeth II est apparue en public avec une canne. Un autre changement majeur laisserait présager le pire.


Selon le présentateur Christopher Biggins sur GB News, la Reine est désormais en fauteuil roulant. J’ai entendu dire que la raison pour laquelle elle ne fait pas beaucoup d’événements qu’elle devrait faire et qu’elle les annule est qu’elle est en fauteuil roulant, a-t-il déclaré.

La reine Elizabeth II en fauteuil roulant

Selon une source du Daily Mail, la grand-mère de William et Harry ne voudrait pas être vue en public dans un fauteuil roulant, de peur de reproduire une photo ‘dérangeante’ prise de sa défunte sœur, la princesse Margaret, dans les mois précédant sa mort. En conséquence, le personnel de la Reine aurait mis en place un écran privé pour la protéger des photographes, notamment lors des trajets en voiture entre Windsor et Buckingham Palace.

Il est compréhensible que la Reine Elizabeth II ne veuille pas être vue dans un fauteuil roulant. Elle pourrait accepter un fauteuil roulant, mais il serait préférable de s’assurer qu’aucune photo ne soit prise, a expliqué Ingrid Seward, rédactrice en chef de Majesty Magazine. Une chose est sûre, les Britanniques verront leur monarque très bientôt, elle doit assister au premier anniversaire de la mort du prince Philip et je ne voudrais pas manquer ça.

Le fauteuil roulant, la grande peur d’Elizabeth II : son souci d’éviter une image de fragilité

Ces derniers jours, le palais de Buckingham a annoncé qu’il réduirait considérablement ses engagements publics, sans surprise après son absence à la messe du Commonwealth, qui s’est également tenue à l’abbaye de Westminster.

Les Britanniques sont de plus en plus inquiets quant à l’état de santé d’Elizabeth II. La Reine, qui aura 96 ans le 21 avril, vient d’annuler une série d’engagements publics prévus, et l’on craint outre-Manche qu’elle ne souffre de nouveaux problèmes de santé.

La semaine dernière, on a appris qu’un monte-escalier électrique pour les personnes à mobilité réduite avait été installé à Balmoral afin que Sa Majesté, qui utilise une canne depuis octobre dernier, puisse se déplacer librement entre les étages sans se fatiguer. Hier encore, l’acteur Christopher Biggins a commenté l’affaire sur GB News avec le présentateur Eamonn Holmes :

On me dit que la reine a annulé certains événements parce qu’elle ne veut pas être vue en fauteuil roulant. En fait, la reine n’a pas l’intention de paraître fragile. C’est une femme fière, elle l’a toujours été, elle l’a toujours été, elle l’a toujours été. C’est très triste et j’espère vraiment qu’elle pourra participer aux célébrations du Jubilé. C’est une reine merveilleuse, a conclu l’acteur.

Elizabeth II confirme également la théorie du plan secret élaboré par le palais de Buckingham lui-même pour le service commémoratif de Philippe d’Édimbourg qui aura lieu le 29 mars et que le monarque ne veut manquer pour rien au monde. Selon le Daily Mail, il est prévu que la reine Élisabeth II soit transportée par hélicoptère du château de Windsor (où elle est installée en permanence) au palais de Buckingham, puis conduite en voiture à Westminster.

L’horaire prévoit son arrivée environ 15 minutes avant les autres participants afin qu’elle puisse prendre place dans l’abbaye de Westminster avec une extrême prudence, après avoir parcouru tranquillement le parcours abrité qui a été prévu précisément pour ne pas exposer le fragile souverain aux flashs des photographes.

Depuis des mois, le peuple britannique est particulièrement préoccupé par la santé de la Reine Elizabeth II. Ces derniers jours, Buckingham Palace a annoncé qu’il réduirait considérablement ses engagements publics, du moins dans la mesure du possible, ce qui n’est pas surprenant après son absence à la messe du Commonwealth, qui s’est également tenue à l’abbaye de Westminster.

Elizabeth II

La reine est toujours aussi active, alerte et intéressée par tout, mais physiquement, elle ne conserve pas la même force, ce qui est parfaitement compréhensible vu son âge, ont déclaré des sources proches de la famille royale au Daily Mail.

La prudence est donc de mise avec Elizabeth II, non seulement avant la cérémonie pour Philippe d’Édimbourg, mais surtout avant les célébrations du jubilé de platine en juin, un événement très attendu tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du Commonwealth.



Antoine Berrot

Ancien bordelais exilé à Marseille, je suis fasciné par l'univers du sport et des séries TV, surtout celle de Netflix France. Pigiste et rédacteur pour plusieurs magazines peoples, Antoine est de nature curieux et il adore partager son point de vue sur tous les sujets médiatiques.