Elisabeth Borne millionnaire : d’où vient la fortune de la nouvelle Première ministre ?

Emmanuel Macron a nommé Elisabeth Borne pour être son Premier ministre. Et l’ancienne ministre du Travail est à la tête d’une fortune colossale.

Et selon BFMTV, qui republie les chiffres, il s’agissait à l’époque de 1,15 million d’euros. Nos confrères expliquent notamment qu’elle possède un appartement de 68 m2 à Paris acquis en 2008 pour 480 000 euros et évalué en 2017 à 576 000 euros, et un autre dans les Hauts-de-Seine, acquis en 2015 pour 410 000 euros dans le cadre de la loi Pinel. Au total, l’ancien directeur de la SNCF et d’Eiffage, qui a également été préfet, détient 986 000 euros de biens immobiliers.

Elisabeth Borne fortune

Elisabeth Borne ! Ses emplois et son patrimoine

Macron nomme Elisabeth Borne, une technocrate d’origine socialiste, au poste de premier ministre

Sa nomination, la deuxième d’une femme sous la Cinquième République, fait suite à la démission de l’ancien Premier ministre Jean Castex.

Le président français Emmanuel Macron a nommé lundi après-midi Elisabeth Borne, 61 ans, au poste de Premier ministre et à la tête d’un premier gouvernement de combat, qui devra livrer une bataille importante lors des élections législatives du 12 juin et du 19 juin.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Elisabeth Borne (@avecborne)

Elisabeth Borne répond sans fanfare au premier sketch de Macron : Social, écologiste, travailleur. Une figure politique et institutionnelle au cœur de l’ensemble du projet politique présidentiel.

Mme Elisabeth Borne a commencé sa carrière politique en tant que conseillère de Lionel Jospin, à l’époque où celui-ci était Premier ministre socialiste.

Par la suite, Elisabeth Borne a été directeur de cabinet de Ségolène Royal, ancienne ministre de l’écologie du père de ses enfants, François Hollande, président socialiste, entre 2014 et 2015.

Elisabeth Borne la nouvelle Première ministre

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Elisabeth Borne (@avecborne)

Ingénieur civil de formation, après cette expérience très modérée de la gauche institutionnelle et écologiste, le nouveau chef du gouvernement français travaille dans plusieurs entreprises publiques, quitte définitivement le PS et finit par rejoindre La République En Marche (LREM), le premier parti de Macron.

En 2019, elle devient le ministre de la Transition écologique de Macron, avant de devenir ministre du Travail un an plus tard. Son expérience, son efficacité et sa sensibilité réformiste, autrefois écologiste ultramoderne de gauche, lui permettent d’être respectée tant par la gauche traditionnelle que par la droite traditionnelle.

De son côté, Macron a également choisi Elisabeth Borne comme une figure hautement symbolique : la deuxième femme Premier ministre et chef de gouvernement de l’histoire de la Cinquième République.

En attendant les élections législatives

Les huit présidents de la Cinquième République, fondée entre 1958 et 1962 – Charles de Gaulle, Georges Pompidou, Valéry Giscard d’Estaing, François Mitterrand, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, François Hollande et Emmanuel Macron – ont eu 24 premiers ministres mais un seul chef de gouvernement, Édith Cresson, premier ministre de François Mitterrand entre 1991 et 1992.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Elisabeth Borne (@avecborne)

À son époque, Cresson était un symbole dynamité par les éléphants du socialisme français. Analysant la décision de Macron, Cresson a déclaré : C’est un très gros risque. La classe politique française est très macho. Et le poste de chef de gouvernement est très dur et ingrat.

Macron a choisi Elisabeth Borne comme une figure hautement symbolique : elle sera la deuxième femme Premier ministre et chef de gouvernement de l’histoire de la Cinquième République.

Au Royaume-Uni et en Allemagne, deux femmes, Margaret Thatcher et Angela Merkel, ont occupé les plus hautes fonctions de l’État, pendant de nombreuses années, il y a bien longtemps. En France, les présidents et les premiers ministres sont des hommes depuis des décennies. Macron a également voulu envoyer un message de renouveau dans ce domaine hautement symbolique.

Elisabeth Borne

Nommé Premier ministre et chef du gouvernement lundi soir, Elisabeth Borne va devoir constituer très rapidement la nouvelle équipe gouvernementale, en suivant les instructions et directives très strictes et précises du président Macron.

Sa première tâche politique urgente est de lancer les réformes emblématiques qui pourraient influencer les élections législatives de juin prochain.