Électricité : comment faire pour éviter les coupures cet hiver en France ?

La hausse des prix de l'énergie et les pénuries d'électricité peuvent conduire à une panne potentielle. Voici quelques moyens d'y faire face.

Les Français risquent de subir des coupures de courant. Pour y remédier, sachez qu’il est désormais possible d’éviter les coupures de courant. Retrouvez les détails dans les paragraphes suivants.

Le coût de l’électricité et du gaz continue d’augmenter en raison de la pénurie. La majorité des centrales nucléaires françaises sont également fermées.

Que peut-on faire pour éviter les coupures de courant ?

Il est évident que personne ne souhaite subir une panne d’électricité. Des techniques pour éviter les coupures de courant sont donc mises en place. La sensibilisation est un moyen très efficace d’y parvenir.

Elle consiste à envoyer des alertes d’urgence aux citoyens via un message quelque temps avant une éventuelle panne. Il s’agit généralement de la veille de la panne prévue.

coupure de courant

De cette manière, chacun contribue à la prévention des coupures de courant. Certes, ce n’est pas une tâche facile. Mais elle est efficace. La consommation d’énergie pourrait être réduite et le réseau électrique pourrait durer plus longtemps.

Ce sont les opérateurs énergétiques qui informent les ménages de l’alerte pour éviter les coupures de courant. Cette information peut être accompagnée d’une alarme, semblable à celle d’une catastrophe naturelle.

Qu’en est-il de l’efficacité de la sensibilisation ?

Pour que la technique de sensibilisation soit efficace, il faut que tous les ménages soient réactifs. La demande d’électricité peut en effet diminuer après que les ménages ont reçu l’alerte par SMS et coopèrent.

Cela peut prendre quelques heures en fonction de la situation. Il faut rappeler que la canicule de l’été dernier a encouragé cette préoccupation énergétique.

Par exemple, considérons qu’il y a eu une baisse de la consommation d’électricité de 1,2 gigawatt pendant seulement 5 minutes. Estimons que 750 000 personnes utilisent un gigawatt d’énergie.

Si les ménages coopèrent donc à la sensibilisation pendant 45 minutes, une baisse de la consommation de 2,6 gigawatts se produira, soit 2 600 mégawatts. Cette quantité d’énergie est suffisante pour éviter un black-out.

Existe-t-il d’autres moyens que la sensibilisation pour éviter une coupure d’électricité ?

Outre la sensibilisation, nous pouvons également mettre en place quelques gestes quotidiens pour réduire la consommation. Pour ce faire, il est conseillé de réduire, voire de couper, les alimentations électriques lorsque l’utilisation de l’énergie n’est plus nécessaire.

C’est-à-dire à partir de 21 heures. Vous pouvez également réduire la luminosité de votre ampoule si votre situation le permet.

En outre, les ménages sont encouragés à baisser le chauffage de leurs plaques de cuisson. Il est également possible de reporter les actions énergivores afin d’économiser davantage d’énergie. Les entreprises peuvent également réduire les travaux qui consomment trop d’électricité…

coupure

Tout cela pour réduire la demande d’énergie et éviter les coupures de courant. Il faut noter qu’il existe une exception à ces éco-gestes et techniques de prévention des coupures.

Il s’agit des cliniques, des hôpitaux, des industries à haut risque et de la défense nationale. Ainsi, certains secteurs seront préservés en cas de pénurie d’énergie. En effet, certains services ne peuvent pas réduire ou même arrêter leur activité.