Delphine Wespiser : ce job insolite et étrange qu’elle exerçait à 16 ans.

L'ancienne Miss France Delphine Wespiser a travaillé comme agent municipal, loin des paillettes et du glamour.

Alors que les chroniqueurs de Touche pas à mon poste ont été interrogés sur les emplois saisonniers qu’ils ont exercés durant leur jeunesse, Delphine Wespiser en a surpris plus d’un en révélant un des siens.

Delphine Wespiser ou l’art de se démultiplier. Après plusieurs semaines d’absence, l’ancienne Miss France a repris sa place autour de la table de Touche pas à mon poste, le 1er juin dernier, alors que de méchantes rumeurs faisaient planer le doute sur son avenir dans le talk-show de C8.

Delphine Wespiser age

Sa polémique sur son soutien à Marine Le Pen avait suscité l’ire de certains de ses camarades et l’avait obligé à prendre du recul par rapport à l’émission. C’est donc aux côtés de son fidèle Roger que la belle Delphine Wespiser s’est ressourcée, puis sous le soleil de La Rochelle, où elle a tourné Fort Boyard dans son rôle hybride de Rouge et Blanche.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Delphine Wespiser (@wespiserd)

Si l’Alsacienne n’a pas décidé de devenir maman, elle prend plaisir à s’exercer avec les enfants des autres. Surveillante dans une école dans sa jeunesse, bien avant d’être élue Miss France, elle a toujours aimé encadrer les petits. J’ai adoré ça, a-t-elle confié à Benjamin Castaldi, qui n’était pas convaincu par sa fermeté avec certains enfants. J’avais une autorité naturelle, disait-elle. J’avais une autorité naturelle, a-t-elle rétorqué.

Delphine Wespiser : J’avais 16 ans, j’étais agent municipal.

Ce travail saisonnier lui laisse une meilleure mémoire que celle qu’elle avait quelques années plus tôt. En effet, lorsqu’elle était adolescente, Delphine Wespiser a fait, comme beaucoup, des emplois saisonniers pour gagner un peu d’argent. Et la reine de beauté a exercé des métiers auxquels on ne l’aurait pas attendue à première vue.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Delphine Wespiser (@wespiserd)

J’avais 16 ans, j’étais employée municipale l’été et je devais peindre les passages piétons en pleine chaleur pour qu’ils sèchent plus vite. Je peignais les volets des écoles, je distribuais des boissons et tout, raconte celle qui a également développé une addiction à l’alcool durant son adolescence. Un métier à des années-lumière du monde glamour de Miss France, mais qui montre que la défenseuse des animaux sait toujours retomber sur ses pieds.

Delphine Wespiser : le joli pécule qu’elle a mis de côté grâce à son règne de Miss France

Le concours Miss France a changé la vie de toutes ses participantes. Surtout pour les gagnantes ! Car si certaines d’entre elles sont tombées dans l’oubli, d’autres ont réussi à marquer durablement le paysage audiovisuel. Comme Iris Mittenaere, Camille Cerf et Laury Thilleman, toutes trois devenues animatrices télé.

Sans oublier Delphine Wespiser, élue plus belle femme de France en 2012, qui a également mené une brillante carrière à la télévision. En plus d’incarner le personnage de Red dans le jeu Fort Boyard de France 2, elle est chroniqueuse dans Touche pas à mon poste, le célèbre talk-show de Cyril Hanouna.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Delphine Wespiser (@wespiserd)

Si je n’étais pas passée par Miss France, je ne me serais pas lancée dans l’immobilier, je n’aurais pas monté ma société. Ce n’est pas seulement un concours de beauté, c’est un tremplin incroyable, avoue la compagne de Roger dans le documentaire La face cachée de Miss France, diffusé ce vendredi 10 décembre sur RMC Story. Mais le célèbre concours de beauté ne lui a pas seulement ouvert des portes, il lui a aussi permis de mettre pas mal d’argent de côté.

Delphine Wespiser a mis de côté tous ses salaires

Ce n’est pas un secret, Miss France est rémunérée pendant l’année de son règne. Selon le documentaire de RMC Story, leur salaire s’élève à environ 5 500 euros par mois. Une somme qu’elles n’ont quasiment pas à toucher puisque tout leur est versé ! Quand on devient Miss France, c’est un tsunami.

On a une belle voiture décapotable, des bijoux, nos bagues ne sont que des petits strass avec des diamants. On a une sorte de vie de princesse, explique Delphine Wespiser dans le reportage. Sans compter le coiffeur et l’appartement à Paris qui sont mis à leur disposition.

Delphine Wespiser

Du coup, la protégée de Cyril Hanouna, qui se targue d’avoir la tête sur les épaules, a pu faire des économies : Je viens d’une famille d’agriculteurs, donc j’ai le sens de l’argent. J’ai tout économisé. Entre les droits d’image et les salaires environ 130 000 euros. Une jolie somme qu’elle compte bien garder au chaud !