Delphine Jubillar : les diverses endroits où le corps de la fille pourrait être.

La jeune infirmière Delphine Jubillar du Tarn qui a disparu dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020 est toujours portée disparue. La police envisage le pire, elle vérifie également les lieux où les restes de la jeune femme pourraient être retrouvés.

Delphine Jubillar

Mais où est Delphine Jubillar ? C’est la question qui inquiète les enquêteurs sur la piste de l’infirmière disparue en décembre 2020.

C’est aussi la même question qui tourmente son mari, Cédric Jubillar, en garde à vue depuis sa mise en examen, bien qu’il nie être l’auteur de la disparition de sa femme. Ouvrier du bâtiment, Cédric Jubillar avait accusé un de ses voisins d’être l’auteur du meurtre de la femme. Mais à ce jour, personne ne sait si l’infirmière est encore en vie, ni même où elle pourrait se trouver… Les enquêteurs étudient donc toutes les pistes comme le rapporte le site Planet.fr ce vendredi 13 août.

Delphine Jubillar

Et les pistes sont nombreuses comme l’explique l’avocat des proches de Delphine Jubillar : « Dans ce genre d’affaire, on reçoit et je reçois des mails qui expliquent que le corps de Delphine serait à tel ou tel endroit. Donc on vérifie », explique l’avocat de l’accusation. Cédric Jubillar avait également confié qu’un habitant de Cagnac-Les-Mines – qu’il accusait du meurtre de sa femme – avait caché le corps « sous une plaque de fer ». Mais le cousin de Delphine Jubillar évoque dans les colonnes du Point d’autres lieux où pourrait se trouver le corps : « Cédric travaille dans le bâtiment.

Cédric Jubillar

Il connaît peut-être des lieux, des maisons isolées. Il a travaillé comme maçon, donc on peut tout imaginer ». Mais pour la police, Delphine Jubillar n’est peut-être pas là du tout. Lors des premières recherches menées par les proches de l’infirmière, ils avaient donné cette indication : « Vous avez pu passer à moins de 50 mètres de son corps, à plusieurs reprises, sans le savoir ». Mais l’affaire, très médiatisée, a également été évoquée par de parfaits inconnus ; l’un d’eux avait alerté la police : « Mon pendule me dit que le corps de Delphine est sur le réservoir de la Fourgue. Il se trouve également sur la commune de Cagnac.

Delphine Jubillar, vivante et en Europe ?

Mais les pistes ne s’arrêtent pas là. Pour l’instant, rien ne prouve que Delphine Jubillar n’est pas encore en vie. Le 8 juillet dernier, lorsque la Cour d’appel de Toulouse a rendu sa décision sur la demande de remise en liberté de Cédric Jubillar, l’homme niait toujours être responsable de la disparition de sa femme.

Cédric Jubillar

Il était même convaincu que sa femme était bien vivante sur le sol européen, en Espagne. Mais certains proches de Delphine Jubillar, dont son frère, Sébastien Aussaguel, ont définitivement perdu espoir : « Sébastien Aussaguel a acquis, et c’est sa douleur aujourd’hui, la conviction qu’il ne reverra pas sa sœur », explique à La Dépêche un avocat de la partie civile. Mais pour l’instant, personne ne sait ce qu’il est advenu de Delphine Jubillar.

Delphine Jubillar : ces précautions qu’elle avait prises avant sa disparition pour préparer son changement de vie

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Micromédia (@micromedia_off)

Sept mois après la mystérieuse disparition de Delphine Jubillar, l’affaire continue de fasciner les Français. Dans son édition du vendredi 13 août 2021, le magazine ELLE consacre une longue enquête à l’infirmière, qui avait pris des mesures pour préparer son changement de vie.

Retrouvera-t-on un jour Delphine Jubillar ? Cette question est sur toutes les lèvres depuis que les proches de cette infirmière de trente-trois ans, mère de deux enfants, sont sans nouvelles d’elle depuis le 15 décembre 2020. Sept mois après cette disparition soudaine, les indices d’un début de piste sont aussi rares que les nombreuses révélations sur son mode de vie et son quotidien. L’enquête piétine, et vise son mari, Cédric, mis en examen le 18 juin 2021 mais qui a toujours clamé son innocence… et est resté présumé innocent jusqu’au dénouement final de l’affaire.

Cela passionne les amateurs de faits divers, qui tentent de percer le mystère, mais pas les habitants de Cagnac-les-Mines, qui craignent que leur ville soit éternellement associée au nom de Jubillar. Et leur frustration ne risque pas de s’estomper à la lecture du dernier numéro de ELLE, paru le vendredi 13 août 2021, qui consacre plusieurs pages à cette sordide histoire.

Delphine Jubillar

Une nouvelle voiture pour une nouvelle vie

Si pour beaucoup, l’affaire est entendue et que Cédric Jubillar, son profil colérique et son addiction au cannabis en font le coupable idéal, certains s’interrogent sur le fait que de nombreuses pistes n’ont pas été suffisamment exploitées. Le changement de vie qu’a voulu opérer Delphine Jubillar avant de s’enfuir pourrait donner quelques clés à cette enquête. La jeune femme, « frustrée et malheureuse » selon People Act Magazine, voulait divorcer.

Et alors qu’elle voyait un autre homme, son compagnon avait du mal à accepter le choc et souhaitait que sa femme lui donne une seconde chance. La trentenaire a refusé poliment, mais elle ne voulait plus de « cette vie de clochard » et se sentait prête à passer à un autre chapitre. C’est pourquoi elle prend les précautions indispensables pour repartir à zéro. L’hebdomadaire nous apprend qu’elle a changé les codes de sa carte bancaire et commandé une nouvelle voiture, afin de ne pas être dépendante de l’homme avec lequel elle a partagé sept ans de vie. A priori, elle n’aurait eu l’occasion d’essayer ni l’un ni l’autre.


Sacha Fernandes

Depuis l'enfance, je suis passionnée par l'écriture et le yoga et je suis très curieux de nature surtout quand il s'agit d'actualité et de presse, je m'intéresse à tous les domaines ! J'aime aussi les nouvelles technologies et la création de sites internet, ainsi que le SEO qui me passionne, une vraie révélation pour moi il y a plus de 10 ans.