Delphine Jubillar aurait pris des précautions avant de disparaitre, elle à préparé sa nouvelle vie.

Sept mois après la mystérieuse disparition de Delphine Jubillar, l’affaire continue de fasciner les Français. Dans son édition du vendredi 13 août 2021, People Act Magazine consacre une longue enquête à l’infirmière, qui avait pris des dispositions pour changer de vie.

Delphine Jubillar

Retrouvera-t-on un jour Delphine Jubillar ? Cette question est sur toutes les lèvres depuis que les proches de cette infirmière de 33 ans.

Mère de deux enfants, ils sont sans nouvelles d’elle depuis le 15 décembre 2020 de Delphine Jubillar. Sept mois après cette disparition soudaine, les indices d’un début de piste sont aussi rares que les nombreuses révélations sur son mode de vie et son quotidien. L’enquête piétine, et vise son mari, Cédric, mis en examen le 18 juin 2021 mais qui a toujours clamé son innocence… et est resté présumé innocent jusqu’au dénouement final de l’affaire.

Cédric Jubillar prison

Cela passionne les amateurs de faits divers, qui tentent de percer le mystère Delphine Jubillar, mais pas les habitants de Cagnac-les-Mines, qui craignent que leur ville soit éternellement associée au nom de Jubillar. Et leur frustration ne risque pas de s’estomper à la lecture du dernier numéro de ELLE, paru le vendredi 13 août 2021, qui consacre plusieurs pages à cette sordide histoire.

Delphine Jubillar

Une nouvelle voiture pour une nouvelle vie

Si pour beaucoup, l’affaire est entendue et que Cédric Jubillar, son profil colérique et son addiction au cannabis en font le coupable idéal, certains s’interrogent sur le fait que de nombreuses pistes n’ont pas été suffisamment exploitées. Le changement de vie qu’a voulu opérer Delphine Jubillar avant de s’enfuir pourrait donner quelques clés à cette enquête. La jeune femme, “frustrée et malheureuse” selon People Act Magazine, voulait divorcer.

Et alors que Delphine Jubillar voyait un autre homme, son compagnon avait du mal à accepter le choc et souhaitait que sa femme lui donne une seconde chance. La trentenaire a refusé poliment, mais elle ne voulait plus de “cette vie de clochard” et se sentait prête à passer à un autre chapitre. C’est pourquoi elle prend les précautions indispensables pour repartir à zéro. L’hebdomadaire nous apprend qu’elle a changé les codes de sa carte bancaire et commandé une nouvelle voiture, afin de ne pas être dépendante de l’homme avec lequel elle a partagé sept ans de vie. Elle n’aurait a priori pas eu l’occasion d’essayer l’un ou l’autre.

Delphine Jubillar : cet odieux chantage que son mari a fait à sa belle-famille.

Un protagoniste mystérieux. Près de huit mois après la disparition de Delphine Jubillar à Cagnac-les-Mines, les enquêteurs de la section de recherches de Toulouse n’ont toujours pas de coupable. Si les gendarmes ont multiplié les auditions du suspect numéro un, Cédric Jubillar, celui-ci nie toujours son implication dans l’affaire et refuse de passer aux aveux. Pour la famille de la victime, l’avenir s’assombrit de jour en jour… Les proches de l’infirmière craignent même de ne plus jamais revoir la mère en vie. Pire encore, sa famille aurait subi des pressions de la part de Cédric Jubillar, peu avant sa mise en examen le 18 juin 2021. En effet, le père de Louis et Elyah leur aurait fait du chantage pour sauver sa peau….

Delphine Jubillar

“Vous ne verrez pas les enfants si vous n’intervenez pas”.

En effet, comme le révèlent nos confrères de La Dépêche le 6 juillet 2021, Cédric Jubillar aurait tenté d’intimider les membres de sa belle-famille afin de refaire son image : “Dans les derniers temps, il y avait une sorte de chantage, ils le vivaient comme ça. Il leur disait : ‘vous ne verrez pas les enfants si vous n’intervenez pas sur telle ou telle personne qui me poignarde sur les réseaux sociaux'”, confie Jean-Luc Forget, son avocat. Et pour cause, depuis le début de l’affaire, plus de 5 000 personnes balbutient sur les groupes de soutien Facebook. Certains soutiennent le père de famille, d’autres le condamnent fermement. Cédric Jubillar a d’ailleurs porté plainte contre l’un de ces internautes suite à des menaces de mort publiées en ligne.

Comme l’explique Jean-Luc Forget, Cédric Jubillar n’avait aucune raison de se rebeller contre sa belle-famille. “Ils sont là depuis le début pour l’aider, ils sont là dans l’intérêt des enfants”, a-t-il déclaré à La Dépêche. Ses deux enfants, Louis et Elyah, ont été placés chez la sœur de Delphine Jubillar, considérée par le procureur de Toulouse comme une personne de confiance. “Cédric Jubillar leur a mis la pression, les menaçant de ne plus voir les enfants. Pour eux, c’est incompréhensible”, a conclu l’avocat de Cédric Jubillar. Pour l’instant, le père de famille bénéficie encore de la présomption d’innocence. Il a été inculpé d'”homicide volontaire sur conjoint” et encourt la réclusion à perpétuité.


Sacha Fernandes

Depuis l'enfance, je suis passionnée par l'écriture et le yoga et je suis très curieux de nature surtout quand il s'agit d'actualité et de presse, je m'intéresse à tous les domaines ! J'aime aussi les nouvelles technologies et la création de sites internet, ainsi que le SEO qui me passionne, une vraie révélation pour moi il y a plus de 10 ans.