Découvrez ce film ou Jean-Paul Belmondo a failli perdre la vie ?

Jean-Paul Belmondo est décédé le lundi 6 septembre 2021 à l’âge de 88 ans. People Act Magazine vous révèle aujourd’hui sur le plateau de quel film l’acteur a failli mourir.

Jean-Paul Belmondo

Véritable monstre sacré du cinéma français, à l’instar d’acteurs comme Alain Delon, ou Jean Gabin, Jean-Paul Belmondo est décédé lundi 6 septembre 2021 à l’âge de 88 ans.

Jean-Paul Belmondo, figure emblématique du cinéma français des années 1960 et 1970, l’acteur était connu pour réaliser ses propres cascades, à l’instar de ce que fait Tom Cruise depuis de nombreuses années à Hollywood.

Ainsi, Jean-Paul Belmondo s’est mis plus d’une fois dans des situations dangereuses lors du tournage de ses différents films. S’il a été victime de plusieurs blessures au cours de sa carrière, il a également failli mourir lors du tournage de L’As des as, comme l’a révélé Rachid Ferrache à People Act Magazine en 2019.

Belmondo

Rachid Ferrache jouant le rôle d’un enfant juif sauvé des griffes des nazis par le personnage de Jean-Paul Belmondo dans ce film culte, l’acteur est revenu sur un moment très particulier du tournage de ce long-métrage.

Ferrache a raconté comment son partenaire de jeu a failli mourir lors d’une prise. “Lors de la fameuse course-poursuite entre la voiture dans laquelle nous sommes et les motards allemands.

Ferrache raconte, ce film ou Jean-Paul Belmondo a failli perdre la vie.

A un moment donné, Jean-Paul me confie le volant. Bien sûr, ce n’est pas moi qui conduit, mais le cascadeur Rémy Julienne. Il conduit la Mercedes à distance, caché sur une plateforme”, a d’abord expliqué l’acteur pour recontextualiser la scène.

En effet, Jean-Paul Belmondo avait perdu la manette de la télécommande après un faux mouvement. “Je me retrouve donc à guider la voiture sur une route en pente à toute vitesse, avec Jean-Paul sur le capot… et mon pied n’atteint pas la pédale de frein !”.

Rémy Julienne est monté dans la voiture pour l’arrêter, mais on a failli avoir un drame”, a enfin conclu Rachid Ferrache. Au cours de la même interview, l’acteur avait confié avoir gardé le contact avec Jean-Paul Belmondo après la fin du tournage de L’As des as. “Nous nous voyons dès que nous le pouvons.

Après le film, il me téléphonait, m’emmenait déjeuner, m’invitait à ses tournages et faisait envoyer un camion entier de jouets à moi et à ma famille pour Noël”, s’était-il alors souvenu.

Décès de Jean-Paul Belmondo : Emmanuel Macron, Philippe Labro, Claude Lelouch et bien d’autres lui rendent hommage

Peu après l’annonce du décès de Jean-Paul Belmondo, lundi 6 septembre 2021, à l’âge de 88 ans, le monstre sacré du cinéma français a reçu une véritable pluie d’hommages de la part de nombreuses célébrités françaises.

Visage emblématique du cinéma français, Jean-Paul Belmondo est décédé le lundi 6 septembre 2020, à l’âge de 88 ans. Son avocat, Michel Godest, a assuré que l’acteur était “décédé dans le calme”.

Suite à l’annonce du décès de celui que tout le monde surnommait “Bébel”, une multitude de célébrités lui ont rendu hommage. Le président de la République, Emmanuel Macron, a écrit : “Il restera à jamais Le Magnifique”. Jean-Paul Belmondo était un trésor national, plein de panache et de rire, à la voix haute et au corps souple, un héros sublime et une figure familière, un casse-cou infatigable et un magicien des mots. En lui, nous nous sommes tous retrouvés”.

Jean-Paul Belmondo mort : les hommages et déclaration d’amour de la part de tous les Français.

Marine Le Pen lui a également rendu hommage : “Jean-Paul Belmondo était un visage et une désinvolture inimitables, un acteur et un cascadeur de légende. Avec sa disparition, nous avons perdu un peu de cette élégance française à l’ancienne qui manque beaucoup au cinéma. Quelle tristesse !”.

Le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, a écrit sur Twitter : “C’est un sourire, c’est une gouaille, c’est un visage qui nous quitte. Comme tous les Français, c’est avec une infinie tristesse que j’apprends le décès de Jean-Paul Belmondo. Sa vie a marqué toute une époque et a rassemblé tant de générations. Merci Bebel”.

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a publié : “Un géant s’en est allé. Un acteur majeur de la Nouvelle Vague, un héros populaire dans les films de Gérard Oury ou Georges Lautner, un immense Cyrano au théâtre : Jean-Paul Belmondo était tout cela à la fois.

Merci pour ces fabuleux souvenirs qui ont marqué tant de générations. Laurent Wauquiez a également partagé un message : “L’As des As a bercé mon enfance, Cartouche mon adolescence, et dans A bout de souffle, je rêvais d’être à sa place avec Jean Seberg.

Merci à Jean-Paul Belmondo d’avoir incarné le panache français avec un air de canaille espiègle. Isabelle Balkany écrit : “Monsieur Belmondo, que de souvenirs, ensemble, de soirées boxe à Levallois. Et de si heureuses prolongations… Bébel, Jean-Paul… Dernier combat avec les anges”.

Enfin, Christian Estrosi lui a également rendu hommage : “Immense tristesse en apprenant le décès de Jean-Paul Belmondo. Le magnifique, l’as des as s’en est allé. Un visage et un talent inoubliables. A mon ami, son fils Paul, et à toute sa famille, j’adresse mes sincères condoléances. Baieta Bébel”.

Dans un communiqué de presse, l’ancien ministre de la Culture, Jack Lang, a exprimé sa profonde tristesse à l’annonce du décès de Jean-Paul Belmondo.

Il a déclaré : “Jean-Paul Belmondo, par son jeu unique et intègre, a participé à la révolution du cinéma français. Derrière la caméra d’un certain Jean-Luc Godard, de Truffaut, et de tant d’autres, il était l’emblème iconique de ces artistes de caractère qui portaient une nouvelle esthétique cinématographique. Bebel, le Magnifique, le titi parisien du 7ème art occupait une place particulière dans nos cœurs et il y restera à jamais”.

Sur BFMTV, Philippe Labro, qui a dirigé Jean-Paul Belmondo au cinéma, a déclaré : ” C’était un homme au cœur immense, qui avait le sens de la vie en Italie, il a fait des choses incroyables pour nous, il avait le goût de l’amitié. Il y avait en lui quelque chose de l’homme de la rue, sauf qu’il n’était pas comme les autres”.

“Il avait le don, la capacité de s’élever au-dessus des autres. C’était un grand comédien, ne l’oubliez jamais, il ne jouait jamais faux”. Invité sur People Act Magazine, le cinéaste Claude Lelouch a déclaré :

“C’était un héros devant et derrière la caméra. C’est une grande partie de ma vie qui s’en va. Il va nous manquer et, surtout, il manquera au cinéma français dans ce qu’il a de plus grand, de plus merveilleux et de plus talentueux”.

Philippe Torreton a déclaré sur BFMTV : “Jean-Paul Belmondo était magnifique, tellement solaire. C’est toute une culture populaire, une culture familiale, qui s’éteint aujourd’hui”.

Sur Instagram, Anthony Delon a également partagé un hommage à l’ami de son père : “Adieu le magnifique ! Je suis bouleversé. Un homme de grande valeur. Respect. Pensées à vous tous Belmondos”. Pierre-Jean Chalençon a écrit : “Tu seras toujours l’as des as… Je pense à Paul et Luana, à tes petits-enfants… Tu rejoins Michou… Merci pour tout… Tant de souvenirs, je pleure comme un enfant”.

Invité à réagir au décès de l’acteur sur RTL, Michel Boujenah a déclaré : “Je suis très triste mais il ne faut pas l’être car il n’aurait pas pu le supporter. Je suis inconsolable”. Michèle Laroque, également émue, a déclaré : “Il est difficile d’accepter le départ d’une telle légende dont le talent n’avait d’égal que sa gentillesse. Mes pensées vont à ses enfants et à sa famille.


Sacha Fernandes

Depuis l'enfance, je suis passionnée par l'écriture et le yoga et je suis très curieux de nature surtout quand il s'agit d'actualité et de presse, je m'intéresse à tous les domaines ! J'aime aussi les nouvelles technologies et la création de sites internet, ainsi que le SEO qui me passionne, une vraie révélation pour moi il y a plus de 10 ans.