Dave le chanteur retrouvé étendu au sol, inerte. Il était mort ! Patrick Loiseau raconte.

Ce jour où il a trouvé son compagnon, le chanteur Dave, inanimé dans la cuisine en janvier dernier. Il nous le raconte.

Deux mois après le drame, Patrick Loiseau n’arrive toujours pas à croire qu’il a failli perdre son compagnon pour toujours. Le 25 janvier dernier, Dave a fait une chute de 2,5 mètres dans les escaliers, les bras chargés.

À son arrivée, son partenaire l’a découvert inconscient. Dave a été transporté d’urgence à l’hôpital et placé dans le coma pour faire face à la douleur de son hémorragie cérébrale.

Dave malade


Dave est maintenant rentré chez lui. Le chanteur de 77 ans doit encore faire attention et ne pas brusquer son corps. Quant à Patrick Loiseau, il vit avec la peur. Interviewé dans les colonnes de Paris Match ce jeudi 24 mars, il décrit le moment du drame.

Il explique qu’il a d’abord entendu un bruit sourd dans leur maison. C’est alors qu’il a quitté la cuisine pour aller voir ce qui se passait. Une plante qui tombe ? C’est ce qu’il a pensé. Mais la réalité était toute autre.

Lorsqu’il est arrivé dans le salon, il a trouvé Dave étendu sur le sol, inerte. Il a immédiatement pensé qu’il était mort, avant de reprendre espoir : Quand il a émis quelques grognements, j’ai compris qu’il était vivant. Immédiatement après, les secours arrivent.


 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Florence Duarte (@teamduarte)

Résultat : deux vertèbres cassées, deux crises d’épilepsie et quatre jours de coma. Un long chemin qui s’est finalement bien terminé pour le chanteur. Un mois plus tard, le 25 février, il est sorti de l’hôpital.

Mais comment s’est passée la chute ?

Une chute banale, communément appelée accident domestique. Lorsque Dave a eu besoin de laver des vêtements, il a démarré une machine. Puis, quand elle a été terminée, il a voulu étendre le linge. Il s’est dirigé vers le premier étage, les bras chargés de linge humide. C’est en arrivant au sommet qu’il est tombé dans les escaliers.

Mais, bonne nouvelle pour ses fans, Dave sera de retour sur scène en avril !

Dave : Après ces jours dans le coma, je suis en tournée de désintoxication.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jean-Noël Mirande (@jeannomirande)

Après s’être remis d’une hémorragie cérébrale, le chanteur néerlandais nous raconte comment il a failli mourir. Interview.

Il n’est pas loin de 16 heures, le 25 janvier, lorsque Dave et Patrick, son mari, rentrent chez eux. Depuis quatre ans, ils louent une maison de 150 mètres carrés nichée à l’arrière de la villa Montmorency, dans le 16e arrondissement de Paris.

Je ne comprends toujours pas pourquoi, mais Dave a eu le besoin soudain de faire une machine, de laver un jean, raconte Patrick. Le chanteur a vidé le tambour encore plein et s’est dirigé vers l’étage, les bras chargés de linge humide. J’ai entendu un bruit sourd, poursuit Patrick, resté dans la cuisine.

Dave le chanteur ! la chute

J’ai d’abord pensé que c’était une plante qui était tombée sur le sol. Je suis quand même allé dans le salon. Il était là, allongé sur le sol, inerte.

J’ai cru qu’il était mort. Dave n’a aucun souvenir de ce qui s’est passé. Je me suis réveillé à l’hôpital militaire Percy. Je ne savais même pas qu’il existait, sourit le chanteur désormais rétabli, mais portant toujours une minerve.

Pour Patrick, l’horreur a commencé. J’ai d’abord appelé un ami. Il a alerté les gardiens, qui ont contacté le service d’ambulance. Les pompiers sont arrivés dans les quinze minutes. J’ai réussi à tirer Dave sur le tapis et à mettre un coussin sous sa tête.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @dave_officiel

Quand il a commencé à grogner, j’ai su qu’il était vivant. Mais le personnel médical a pris soin de lui couper ses vêtements avant de l’intuber dans le camion. Dave plaisante : Un cachemire à 250 euros... Oui, bon… votre tête avait touché le sol, vous aviez deux vertèbres cassées, c’était le moins que l’on puisse faire !.

Dave

Au bout d’une heure, les pompiers évacuent le blessé. Ils m’ont dit que je ne pouvais pas aller avec eux. Je n’avais pas le choix. En début de soirée, lorsque j’ai contacté le service de réanimation, on m’a dit froidement :

Votre mari a fait deux crises d’épilepsie pendant son transfert. Dave est tombé dans le coma, son état se détériore, nous ne savons pas encore si nous pourrons le sauver. C’est alors que j’ai prévenu Marco Fogiel et Daniel Auteuil, ses deux meilleurs amis.