Dans Balance Ton Post, 2 chroniqueurs se clashent brutalement et en viennent aux mains (LA VIDÉO).

Ce jeudi soir dans Balance Ton Post replay, Cyril Hanouna recevait Jordan Bardella, le nouveau président du Rassemblement national (RN).

Afin d’évoquer, entre autres dans Balance Ton Post, l’éventuelle candidature d’Eric Zemmour aux prochaines élections présidentielles.

Mais alors que le débat dans Balance Ton Post replay s’envenime autour du salaire du protégé de Marine Le Pen, un énorme clash éclate entre Eric Naulleau et Yassine Belattar.

balance ton post replay

Où est-ce que tu arrives à me traiter de fasciste ? !

Lors d’un débat déjà houleux dans Balance Ton Post replay, Yassine Belattar, humoriste et fervent opposant au RN, demande avec insistance à Jordan Bardella de révéler son salaire mensuel. Non, mais qu’est-ce que c’est, s’exaspère Eric Naulleau autour de la table.

replay balance ton post

Une petite remarque dans Balance Ton Post qui n’a pas du tout plu à l’humoriste : Naulleau, tu seras bientôt Premier ministre d’Eric Zemmour, laisse-moi parler à Jordan, ok ? Dégage, lui a-t-il lancé avant de poser pour la énième fois sa question au président du RN.

Mais après la deuxième remarque d’Eric Naulleau sur le niveau du débat, le ton change complètement entre les deux : Ok Naulleau, un fasciste à la fois, lance Yassine Belattar avant de prendre à partie le public pour expliquer qu’Eric Naulleau joue un double jeu et qu’il votera pour son ancien acolyte Eric Zemmour aux prochaines élections.

Où est-ce que tu arrives à me traiter de facho ? !, s’énerve alors Eric Naulleau qui a du mal à placer un mot. Les deux chroniqueurs se passent alors le quidam dans un échange de plus en plus tendu et inaudible.

Balance Ton Post

Eric Naulleau menace d’en venir aux mains dans Balance Ton Post replay

Au bout d’un moment, Eric Naulleau sort même complètement de ses gonds et menace son collègue de lui régler son compte :

Tu veux que je vienne te voir tout de suite ? On verra qui s’enfuira. Tu crois que je vais fuir devant un clown comme toi ? Tu crois que des types comme toi me font peur ? !

Une menace qu’il n’a pas mise à exécution. Tu as vu, Jordan, la racaille n’est pas toujours là où tu crois qu’elle est, lance finalement Yassine Belattar à l’invité.

Plus tard dans l’émission, l’humoriste de 39 ans a également promis qu’il se présenterait à la présidentielle si Zemmour y allait.

« Balance ton post replay » crée une 2ème étape pour les anti-pass santé

Certains invités ont refusé de présenter un pass santé, ils ont donc été accommodés avec un plateau extérieur.

Balance ton post est coupé en deux. La première émission de la nouvelle saison de l’émission C8, animée par Cyril Hanouna, s’est faite sur deux plateaux différents ce jeudi 2 septembre.

L’inévitable sujet de la soirée Balance Ton Post replay, le pass santé, a en effet divisé au-delà du simple débat puisque tous les invités n’ont pas accepté de présenter une preuve de vaccination ou un test négatif pour participer, comme il est désormais exigé pour les activités en intérieur.

Le lieu où nous tournons Balance Ton Post ne nous permet pas d’accueillir des intervenants sans qu’ils présentent un pass santé. Certains invités ont refusé de le montrer. En France coupé en deux, plateau coupé en deux, a indiqué l’émission sur Twitter, tout comme Cyril Hanouna devant les caméras. Vous pouvez imaginer ce que cela nous a coûté.


Les invités de cette première étaient Eric Naulleau, Laurence Saillet, Karim Zeribi, Yann Moix, Jérôme Rodrigues et Bernard Laporte.

Mais aussi l’avocat leader des anti-passe Fabrice Di Vizio, la figure des gilets jaunes Jacqueline Mouraud, le fondateur du parti Les Patriotes Florian Philippot ou encore Raquel Garrido qui étaient sur un autre plateau installé en extérieur.

Le concept d’un second plateau dans Balance Ton Post replay pour accueillir les invités qui ne fournissent pas le pass sanitaire obligatoire pour être présents dans les studios de C8 avait déjà été inauguré par Cyril Hanouna pour la première émission de la saison de « Touche pas à mon poste » le 30 août, avec Didier Raoult et Fabrice Di Vizio.