Compteur Linky : une très glaçante surprise pour tous les Français !

Le compteur Linky a fait l'objet de nombreuses polémiques ces dernières années. Il existe encore un grand nombre de foyers qui ne sont pas équipés de ce boîtier.

Le célèbre compteur vert et blanc d’EDF qui fait beaucoup polémique, le compteur Linky, de nouveau en plein tourment, voici les détails.

Enedis, l’entreprise en charge de son déploiement, entend les faire changer d’avis. L’équipe de People Act Magazine vous invite à découvrir les dispositions qui entreront prochainement en vigueur. Nous revenons également sur la polémique autour de la box, et sur le fondement de ses craintes.

Linky avis

Le compteur Linky : un boîtier qui sème la zizanie

Le compteur Linky, cette fameuse petite boîte couleur chaux, a créé une polémique assez inattendue, mais très importante. Pour rappel, il s’agit d’un compteur connecté nouvelle génération qui remplace nos vieux compteurs électriques archaïques. L’entreprise Enedis est chargée par le gouvernement de remplacer tous les anciens boîtiers depuis 2016. Leur objectif était d’atteindre un taux d’installation de 90% des compteurs Linky d’ici fin 2021, ce qui a été atteint.


Compteur Linky

Sur le papier, ce boîtier nouvelle génération a tout pour plaire. Son installation est gratuite, et il facilite grandement le relevé de la consommation d’énergie. Alors pourquoi tant de discorde ? S’il est difficile de trouver l’origine du problème, une chose est sûre, c’est sur Internet que tout a commencé.

Le compteur Linky est arrivé dans une période où les réseaux sociaux ont été pleinement acceptés et infiltrés par les anciennes générations, aussi appelées baby-boomers. Ces derniers sont traditionnellement craintifs face aux avancées technologiques. Pourtant, c’est grâce aux nouvelles technologies de communication qu’ils ont réussi à se laver le cerveau, en diabolisant la boîte à chaux.


Linky a été accusé de tout et de son contraire. Les charlatans sont entrés dans la danse, évoquant des énergies nocives, des risques pour la santé, et des tas de symptômes pour lesquels ils ont évidemment les remèdes. Les Français ont commencé à refuser l’installation de cette boîte, et même à les brûler !

Ces craintes sont-elles fondées ?

Tout d’abord, l’équipe de People Act Magazine tient à vous rassurer. Les compteurs Linky ne sont pas des appareils maléfiques. Bien sûr, ils ne sont pas parfaits, mais les craintes qu’ils suscitent sont largement exagérées.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lavilla73700 (@lavilladupetitgondon)

Ces appareils collectent avec précision les données de votre consommation d’électricité, et les transmettent par courant porteur en ligne, ou CPL. Il s’agit d’une technologie qui n’est pas vraiment révolutionnaire, mais qui a fait ses preuves. Cette même technologie se retrouve dans nos décodeurs de télévision.

Son rayonnement électromagnétique est donc minime. Linky ne peut pas se tromper sur votre consommation. Et il n’est pas possible de falsifier les résultats.

Il faut également noter que le boîtier ne possède ni micro ni caméra. Ce qui en soi serait inutile, puisque vous avez déjà des smartphones sur vous toute la journée.

Autre avantage important, ce boîtier intelligent peut détecter un défaut électrique sur votre ligne, et la couper à distance. Les opérations de maintenance et de réparation peuvent être effectuées à distance, ce qui s’est avéré très utile lors de la pandémie mondiale de COVID-19.

Les seuls points négatifs sont l’obligation d’effectuer toute opération liée au compteur Linky en ligne, ce qui peut être compliqué pour les seniors. De plus, ces boîtiers ne sont pas compatibles avec les systèmes de veille Tempo et EJP. Nous espérons cependant que des alternatives seront trouvées à l’avenir.

Linky : Enedis prend une décision concernant les clients non équipés.

Malgré les polémiques, le déploiement des compteurs Linky par Enedis a été un grand succès. Cependant, il reste encore près de quatre millions de clients EDF qui persistent à ne pas en vouloir chez eux. Cela pose un problème à l’installateur, qui est obligé d’envoyer des techniciens sur place. Cependant, ils ont trouvé une parade.

Linky

Ainsi, les réfractaires au compteur Linky devront désormais mettre la main à la poche s’ils veulent encore utiliser leur ancien compteur. Enedis va leur facturer 8,30 euros tous les deux mois, à partir du 1er janvier 2023. Cette facturation sera réévaluée en 2025, s’il y a encore des clients qui n’utilisent pas ce boîtier.

Cette pénalité n’est pas très élevée, mais elle représente tout de même environ 50 € par an pour les foyers non raccordés. Au prix actuel de l’énergie, il y a de quoi réfléchir. Alors, si vous n’avez pas encore votre boîtier Linky, l’équipe de People Act Magazine vous conseille d’envisager fortement son installation avant la fin de l’année 2022 si vous voulez éviter des frais inutiles sur votre facture d’électricité….