Charlotte Gainsbourg accident ! sa soeur lui à sauvé la vie.

La chanteuse et actrice Charlotte Gainsbourg l’admet : le sport n’est pas dans l’ADN de sa famille. Il était même interdit.

charlotte-gainsbourg

Alors quand Charlotte Gainsbourg a découvert sur le tard les bienfaits de l’activité physique sur le corps et le moral, elle y va !

Charlotte Gainsbourg n’a pas attendu plus longtemps et s’est essayée à différents sports. Mais l’un d’entre eux, le ski nautique, a failli lui coûter la vie. Heureusement pour elle, sa sœur, Kate Berry, l’a obligée à passer un test. Et cela lui a sauvé la vie.

Les Gainsbourg ne sont pas sportifs

Charlotte Gainsbourg

“Je viens d’une famille où le sport était banni, où il était presque honteux de prendre soin de son corps. Pendant longtemps, j’ai été complexée physiquement et je pense que c’est en grande partie à cause de cela”. Ce sont les mots de Charlotte Gainsbourg, en novembre 2019, lors d’une interview accordée au magazine L’Équipe. Et il est vrai que l’image que les gens ont de Serge Gainsbourg ne correspond pas à l’adage “un esprit sain dans un corps sain”. Il est en effet inséparable de la cigarette, il fumait constamment lorsqu’il était sur un plateau de télévision.

charlotte gainsbourg instagram

Pourtant, malgré une éducation qui l’éloigne du sport, Charlotte Gainsbourg finit par s’y intéresser. Et c’est après la naissance de son premier enfant qu’elle découvre les bienfaits du sport, au point de “tomber dans le sport sans relâche”, elle qui “ne supportait plus de ne rien faire”.

Et plusieurs sports étaient concernés : gym, Pilates, yoga. Des activités courantes, mais aussi des sports plus extrêmes comme le ski nautique. Et la chanteuse se souviendra sans doute longtemps de sa chute lors d’une séance. En 2007, tirée par un jet-ski qui allait trop vite, elle a heurté l’eau de plein fouet. “Je suis tombée et j’ai heurté l’eau, qui à une certaine vitesse est aussi dure que du béton”.

L’état de santé de Charlotte Gainsbourg inquiète sa sœur

Ses proches ont pensé qu’il y avait plus de peur que de mal à ce moment-là, puisque celle qui joue dans Prête moi ta main s’est relevée et a continué sa vie. Mais ce que Charlotte ne savait pas, c’est qu’un vaisseau sanguin de son cerveau s’était rompu lors de la chute. J’ai saigné pendant un mois et demi sans le savoir, j’avais des maux de tête terribles.

Ces maux de tête très douloureux ont incité sa sœur à lui conseiller de passer une IRM le plus rapidement possible pour s’assurer que tout allait bien pour Charlotte Gainsbourg. Et ce conseil s’est avéré extrêmement judicieux, puisque cet examen a tout simplement sauvé la vie de la chanteuse. “J’avais 150 ml de sang dans la tête. J’ai échappé de peu à la mort.

Un album intitulé I.R.M. en hommage à cet examen.

Comme tout artiste, Charlotte Gainsbourg se sert de sa vie pour puiser dans ses émotions et créer son art. Et cet examen est devenu si important qu’elle a décidé d’intituler son album I.R.M., deux ans après l’événement, en 2009.

Dans une interview accordée au magazine Elle, Charlotte Gainsbourg a expliqué qu’elle avait trouvé la beauté dans l’IRM, un examen qui inquiète la plupart des gens : “Au début, quand j’ai passé une IRM, il y avait quelque chose d’effrayant dans le bruit du martèlement des machines, mais petit à petit je m’y suis habituée, et à la fin j’ai aimé ça. Je trouvais qu’il y avait quelque chose de musical dans ces sons.

Et si, finalement, c’était le travail des artistes ? Trouver la beauté là où peu de gens la voient ? Utiliser ses propres expériences pour créer de l’art ? Créer des mélodies à partir de souvenirs, même potentiellement traumatisants ?

charlotte-gainsbourg

Elle peut au moins remercier sa sœur et ses conseils avisés, sans lesquels elle ne serait peut-être pas là aujourd’hui. Les Français auraient perdu l’une des actrices et chanteuses les plus aimées de sa génération. Le premier single de son album I.R.M. s’intitule Heaven can wait. Nous espérons que le Ciel peut attendre encore longtemps et que Charlotte Gainsbourg continuera à nous faire rêver en chanson, au cinéma et à la télévision, comme elle le fait si bien depuis son enfance.


Martha Levine

Tout projet incroyable commence par une étincelle et un esprit talentueux. C'est le cas pour Martha Levine, la fondatrice du site PEOPLE ACT MAGAZINE. À tout juste 41 ans, elle a eu une idée brillante en tant que femme de lancer ce projet unique sur les stars et les peoples français.