La princesse Charlene de Monaco a failli mourir en Afrique du Sud, les ultimes révélations.

Selon Page Six, citant des amis de l’épouse d’Albert II. Selon la publication, les amis craignent que la famille royale de Monaco n’ait sous-estimé la gravité de l’état de la princesse Charlene, surtout après que le prince souverain a donné deux interviews la semaine dernière, affirmant que son épouse se trouvait dans une maison de retraite hors de la Principauté, sans préciser où ni pour combien de temps.

Charlene de Monaco

La princesse Charlene de Monaco a « failli mourir » en Afrique du Sud après avoir subi trois opérations chirurgicales et perdu une quantité inquiétante de poids.

Il est injuste de la dépeindre comme ayant une sorte de problème mental ou émotionnel, a déclaré une source. Nous ne savons pas pourquoi le palais minimise le fait qu’elle a failli mourir en Afrique du Sud. Selon ce témoignage, la princesse Charlene, 43 ans, a souffert d’une grave infection de l’oreille, du nez et de la gorge, qui a entraîné de graves problèmes de sinus et de déglutition résultant d’une opération antérieure.

Charlene de Monaco malade

A cause des opérations chirurgicales

La princesse Charlene n’a pu avaler des liquides qu’à l’aide d’une paille, si bien qu’il a perdu presque la moitié de son poids, selon un ami.

Elle n’a pas pu manger de nourriture solide depuis plus de six mois à cause de toutes les opérations chirurgicales qu’elle a subies depuis, a déclaré cette personne proche de la princesse, qui n’est pas nommée. Elle n’a pu prendre des liquides qu’à l’aide d’une paille, ce qui fait qu’elle a perdu presque la moitié de son poids.

Selon notre source, la princesse Charlene ne perd absolument pas la tête et ne souffre pas de graves problèmes de santé mentale. Elle est épuisée après six mois d’opérations chirurgicales et, en conséquence de celles-ci, une incapacité à s’alimenter correctement, selon ce récit, qui ajoute que l’épouse d’Albert II s’ennuyait désespérément de ses enfants et de son mari alors qu’elle était coincée en Afrique du Sud, car elle ne pouvait pas rentrer chez elle.

La princesse Charlene de Monaco a failli mourir

Dans l’interview qu’il a accordée à People à l’occasion de la fête nationale monégasque, Albert est allé jusqu’à dire que la princesse était dépassée et ne pouvait pas faire face à ses fonctions officielles, à la vie en général ou même à la vie de famille, ce que beaucoup ont interprété comme une grave dépression de la princesse.

Les inquiétudes concernant la perte de poids alarmante de la princesse Charlene ont été ravivées après qu’elle a posté sur Instagram, le 2 octobre, une photo d’elle très mince et frêle. La princesse a retrouvé sa famille le 8 novembre et, le 16 novembre, une déclaration officielle de la maison Grimaldi a annoncé que la princesse Charlene se retirait temporairement de la vie publique pour se remettre de ses problèmes de santé et qu’elle entamait une période de calme et de repos nécessaire pour assurer le meilleur rétablissement possible de sa santé.

Le communiqué poursuit : Compte tenu des problèmes de santé qu’elle a connus ces derniers mois, la princesse est actuellement en convalescence et continuera de l’être au cours des prochaines semaines, ce qui lui permettra de se remettre d’un état de fatigue générale profonde.

La princesse Charlene de Monaco au plus mal

Quelques heures après son retour à Monaco, après avoir été en Afrique du Sud depuis mars dernier, Albert, 63 ans, a déclaré au Monaco Matin que le problème de l’ancienne nageuse n’est pas seulement un problème physique qui s’améliore très progressivement mais qu’il y a de la fatigue, pas seulement physique, qui ne peut être traitée que par une période de repos et de suivi et qu’elle avait été admise dans un centre de traitement hors de Monaco après qu’il soit devenu évident qu’elle ne se sentait pas bien, et que son état actuel était le résultat de plusieurs facteurs qui relèvent de la vie privée.

Le 18, jour de la fête nationale monégasque, Albert II a accordé une nouvelle interview, cette fois à People, dans laquelle il explique que le retour de la princesse Charlene à Monaco s’est bien passé dans les premières heures, puis il est devenu assez clair qu’elle n’allait pas bien. Le prince a révélé qu’elle souffrait d’une fatigue incroyable. Elle n’avait pas bien dormi depuis plusieurs jours et elle ne mangeait pas bien du tout. Elle a perdu beaucoup de poids, ce qui la rend vulnérable à d’autres affections possibles. Un rhume ou une grippe ou Dieu nous aide, un covid.

Les amis de la princesse Charlene née au Zimbabwe insistent sur le fait qu’elle est restée coincée en Afrique du Sud, où elle a grandi, après avoir assisté aux funérailles du roi zoulou Goodwill Zwelithini, en raison d’une infection de l’oreille, du nez et de la gorge qui a nécessité plusieurs opérations chirurgicales correctives en six mois. Il y a évidemment eu des conséquences de ses différentes opérations et des procédures qu’elle a subies au cours des derniers mois, a déclaré Alberto à People Act Magazine. Cela a certainement été un facteur, mais à ce stade, je préfère ne pas commenter davantage

Le couple, qui a deux enfants, les jumeaux Gabriela et Jaime, 6 ans, a démenti avec véhémence les rumeurs de problèmes dans leur mariage. Alberto lui-même, dans ses dernières déclarations, a expliqué : Je vais le dire plusieurs fois, mais cela n’a rien à voir avec notre relation. Je veux que ce soit très clair. Il ne s’agit pas de problèmes au sein de notre relation, ni de la relation entre mari et femme.

C’est d’une nature différente. Un point corroboré par des sources consultées par Page Six : Il n’y a aucun problème dans leur mariage, si ce n’est que ses enfants et son mari manquent cruellement à la princesse Charlene pendant son absence. La vérité est qu’elle était trop malade pour rentrer chez elle, si elle avait pu retourner dans sa famille, elle y serait allée immédiatement.

Selon Albert, se faire soigner ailleurs en Europe était une décision que la princesse avait déjà prise à son retour à Monaco. Ce n’est pas du covid, et ce n’est pas lié au cancer. Ce n’est pas un problème de relations personnelles. Et si vous voulez discuter d’autres spéculations, elles ne sont pas du tout liées à la chirurgie plastique ou faciale.

Charlene de Monaco

Il a besoin de temps pour se reposer dans le meilleur environnement possible. Même si, en tant que famille, nous sommes des personnages publics, a poursuivi le prince. Lorsque des personnalités publiques ont des problèmes de santé, elles méritent une vie privée comme tout le monde. J’espère que tout le monde comprend cela, a-t-il déclaré.


Sacha Fernandes

Depuis l'enfance, je suis passionnée par l'écriture et le yoga et je suis très curieux de nature surtout quand il s'agit d'actualité et de presse, je m'intéresse à tous les domaines ! J'aime aussi les nouvelles technologies et la création de sites internet, ainsi que le SEO qui me passionne, une vraie révélation pour moi il y a plus de 10 ans.