Charlene de Monaco à définitivement remplacé Albert II.

Même si, en 2014, la mère de Jacques et Gabriella a elle-même mis fin à ces odieux ragots, déclarant d’un air exaspéré : Comment ça, je me suis enfuie ? On se souvient encore des larmes qu’elle a versées lors de son mariage. Par la suite, l’ancienne sportive de haut niveau Charlene de Monaco a tenté de renvoyer l’image d’une femme épanouie, avec un mari aimant et deux adorables enfants.

Charlene de Monaco

Souvenez-vous. Quelques jours avant son mariage, certains affirmaient que la mariée Charlene de Monaco avait tenté de fuir en prenant un vol pour l’Afrique du Sud.

Mais au début de l’année 2021, c’est la catastrophe ! L’épouse dévouée Charlene de Monaco s’est alors laissée aller à quelques confidences, concédant que son couple avait des hauts et des bas. Il y a des moments plus ou moins faciles, c’est le cas pour tout le monde, a-t-elle avoué dans Point de vue.

Charlene de Monaco la déclaration

Peu de temps après cette confession, Charlene de Monaco s’est envolée seule pour l’Afrique du Sud. Partie en mission de protection de la faune en début d’année, la quadragénaire n’a toujours pas mis les pieds à Monaco.

Charlene de Monaco

Officiellement, la princesse Charlene de Monaco est bloquée dans le pays où elle a vécu toute son adolescence en raison de multiples opérations touchant la sphère ORL qui l’empêcheraient de voler.

A noter que l’ex-nageuse éviterait pour l’instant du moins de retourner sur le Rocher. Bien sûr, ses enfants lui manquent terriblement, mais en attendant de les revoir, elle aurait pris sa vie en main, se consacrant corps et âme à un combat qui lui est cher, comme la lutte contre le braconnage de certaines espèces en voie de disparition comme les rhinocéros.

Charlene de Monaco jeune

Mais alors qu’on la croyait isolée, luttant contre de terribles problèmes de santé, Charlene de Monaco se montre très proche d’un homme particulièrement attentionné. Elle a peut-être épousé un prince, mais c’est vers un roi qu’elle se tourne désormais.

Mais qui est ce souverain qui la protège et lui offre le réconfort dont elle semble avoir tant besoin ? Grand, fort et doté d’une fortune estimée à 16 millions d’euros, Misuzulu KaZwelithini, 47 ans, a de quoi faire. Comme elle, il a grandi en Afrique du Sud, où il règne sur le peuple zoulou, qui représente 20 % de la population.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @hshprincealbertii

Pour l’épouse d’Albert, ce nouveau roi, qui a succédé à son père décédé il y a huit mois cette année, serait un véritable pilier de force dont elle ne pourrait plus se passer. Ayant subi sa dernière opération le 8 octobre dernier, Charlene de Monaco, très amaigrie, a exprimé sa gratitude envers ce protecteur rassurant sur son compte Instagram. Merci pour votre gentillesse et votre soutien, a-t-elle écrit le 17 octobre. Et dans un élan d’affection, elle a ajouté quelques mots en zoulou : « Bayede Nkosi » (Loué soit Dieu). Remerciait-elle Dieu pour le succès de cette ultime intervention ou remerciait-elle Dieu de lui avoir envoyé cet être providentiel ?

Si la relation avec cet homme, proche de ses racines, est si bonne, c’est que lui aussi a récemment traversé son lot d’épreuves. En mars dernier, il a perdu son père, le roi Goodwill Zwelithini. Pour le soutenir dans son chagrin, Charlene de Monaco a tenu à assister à ses funérailles pleines d’émotion.

Depuis ce jour, Charlene de Monaco et Misuzulu seraient inséparables, au point que beaucoup se demandent si la princesse ne prolonge pas sciemment son séjour en Afrique du Sud afin de rester le plus longtemps possible avec son nouvel élu. Une amitié précieuse qui semble lui être devenue si indispensable qu’elle pourrait ne jamais vouloir revenir sur le sol monégasque. Mais à quel prix ? Et loin de ses enfants, pourra-t-elle vraiment s’épanouir ? Seul le temps nous le dira.

Charlene de Monaco : Elle vit un enfer par amour

Il semble que l’amour ait vraiment aveuglé la belle Charlene de Monaco, qui partage sa vie avec Albert de Monaco depuis quelque temps déjà.

Il est bien connu que certaines personnes sont prêtes à tout par amour. Même si cela a de graves conséquences sur leur santé, elles sont déterminées à tout faire pour satisfaire l’être aimé, quitte à vivre un enfer. Rien n’est trop beau pour son prince Albert, et la nageuse sud-africaine Charlene de Monaco sait qu’elle doit redoubler d’efforts pour faire partie intégrante du clan Grimaldi.

Amoureuse, elle a décidé de se sacrifier pour lui, en se coupant littéralement du monde à Villefranche-sur-Mer (06) ! Oui, Charlene de Monaco s’est cloîtrée dans un institut de cette ville, afin d’être encore plus proche d’Albert, c’est-à-dire en apprenant le français ! Pour lui, elle est retournée à l’école. Studieuse, appliquée, Charlene veut tout savoir sur la langue de Molière, sans compter les heures qu’elle passe à apprendre et à travailler.

Bien sûr, elle a fait le bon choix en optant pour l’Institut français de Villefranche-sur-Mer, qui jouit d’une solide réputation. Les professeurs, avides de bons résultats, sont intransigeants avec les élèves. Et dès son premier jour, Charlene de Monaco se retrouve littéralement immergée dans la langue française, qu’elle avait beaucoup de mal à maîtriser ! Elle suit un processus d’apprentissage intensif, loin de ses racines, de sa culture. et d’Albert, qu’elle ne retrouve que le soir, après une journée interminable !

Depuis deux semaines, Charlene de Monaco conjugue sa vie au présent, au passé et au futur, fait des phrases, associe les adjectifs aux sujets, respecte la concordance des temps et, bien sûr, essaie de perfectionner son accent. Par amour, elle se lève aux aurores et passe chaque nouvelle journée à essayer de comprendre notre langue, à intégrer nos codes, nos jargons. C’est un exercice éreintant, d’autant que les journées d’apprentissage durent près de huit heures ! Alors, après ses cours, Charlene de Monaco rentre chez elle épuisée !

Le courage

Au total, Charlene de Monaco va passer trois semaines à l’institut. Trois semaines de travail acharné, qui l’ont fatiguée, tant moralement que physiquement. Même si elle rentre à Monaco tous les soirs, une fois sa journée terminée, Charlene tombe rapidement dans un profond sommeil. Mais pas question pour elle d’abandonner son projet !

Il faut lui reconnaître un certain courage, car si personne ne peut remettre en cause ses nombreux efforts, ses résultats semblent peu probants par rapport aux dix autres personnes de son groupe de travail. En effet, malgré sa motivation et sa détermination, Charlene de Monaco n’a pas encore passé le 8ème et dernier niveau de l’école, signe qu’elle a encore de grandes difficultés, tant à l’oral qu’à l’écrit.

Mais qu’importe ? En décidant de se lancer dans cette aventure, Charlene de Monaco aura prouvé à Albert l’amour qu’elle lui porte, en se rendant chaque jour à l’institut et en se donnant à fond.

On ne sait pas encore si elle renouvellera l’expérience, mais elle aura montré à son prince, ainsi qu’à tous les citoyens monégasques, qu’elle est une femme courageuse et digne de confiance, prête à tout pour s’imprégner de notre culture. Et si l’amour rend aveugle, la cécité de Charlene de Monaco aura sans doute séduit toute la famille Grimaldi.


Martha Levine

Tout projet incroyable commence par une étincelle et un esprit talentueux. C'est le cas pour Martha Levine, la fondatrice du site PEOPLE ACT MAGAZINE. À tout juste 41 ans, elle a eu une idée brillante en tant que femme de lancer ce projet unique sur les stars et les peoples français.