César 2022 : José Garcia se venge d’Antoine de Caunes en direct !

Ce vendredi 25 février a eu lieu la 47e cérémonie des César 2022, accueillie par Antoine de Caunes. Au cours de la soirée, alors que l’orchestre jouait un morceau très dynamique, il a été soudainement interrompu par une personne qui jouait étrangement mal ?

César 2022

En pleine cérémonie des César 2022, le 25 février, Antoine de Caunes a été interrompu par José Garcia. L’acteur avait réservé des petites surprises à son ami pour se venger de lui.

Cette personne était José Garcia ! Son but ? Mettre des bâtons dans les roues du maître de cérémonie des César 2022. Hé ! je suis là !, s’exclame l’acteur en souriant en s’approchant d’Antoine de Caunes qui lui répond alors : Oui, je vois que vous êtes là José. C’était ça la menace ?. La star de La vérité si je mens s’est alors mise à rire et a confirmé qu’il l’avait prévenu qu’il allait foutre en l’air sa soirée.

César 2022 presentation

A l’heure où nous écrivons cet article, José Garcia n’a pas fait d’autres farces à Antoine de Caunes. Mais pour certains internautes, ce n’est que le début des ennuis pour le maître de cérémonie des César 2022.

Une vengeance pour l’avoir martyrisé pendant des années dans Nulle part ailleurs ? L’animateur avait confié qu’il était le dernier à avoir piégé son acolyte dans C à vous, en octobre dernier, en lui disant de s’habiller en blanc pour un enterrement. Il semblerait que José Garcia ait décidé de se venger lors de la remise des César.

Les 2022 dérapages des César

L’interruption amusante de José Garcia n’est rien comparée à celle de Marie s’infiltre. Celle qui est connue pour ses vidéos satiriques est apparue sur la scène des César 2022 avec un léger dérapage. Marie Benoliel, de son vrai nom, a soulevé sa robe au milieu d’une longue et embarrassante tirade.

Bonsoir, voici mon cul, un pieux hommage à la culture. Spectateur invaincu, toi qui as survécu, je te montre mon cul, pour que tu sois convaincu que je ne cache rien dans ce clair-obscur, a-t-elle lancé, provoquant l’agacement des internautes. Cette soirée est pleine de (mauvaises) surprises pour le pauvre Antoine de Caunes !

Si j’osais. Cette année, lors des César 2022, Antoine de Caunes a été invité à faire une blague.

Cette année, lors des César 2022, qui se sont déroulés ce vendredi 25 février sur Canal+, il semblerait que tous les invités venus remettre des prix n’aient pas voulu venir à la cérémonie.

Du coup, la plupart des personnalités ont finalement remis deux prix au lieu d’un seul, comme c’est traditionnellement le cas.

Et pour prendre cette double récompense avec humour, Antoine de Caunes, qui présentait la soirée, a pensé que ce serait une bonne idée de dire la même blague, chaque fois qu’il demandait à l’invité de rester pour une deuxième récompense.

Si j’osais…, a-t-il commencé, avant de se lancer dans sa blague. Allez, j’ose ! Je vous invite à présenter un deuxième prix. A force de répéter la même blague, l’effet finit par être lassant.

Le point de non-retour est atteint lorsqu’Antoine de Caunes présente lui-même un trophée et s’invite à en présenter un second en prononçant la même phrase ! Au bout d’un moment, la blague a fini par être moquée par les internautes.

Tais-toi maintenant

Inévitablement, la moquerie au César 2022 est bien passée, notamment sur Twitter, où Antoine de Caunes a été beaucoup moqué. Le ‘si j’osais’ d’Antoine de Caunes, je ne le supporte plus à ce niveau de la soirée, pouvait-on lire sur le réseau social.

César 2022

S’il ne dit pas 15 fois ‘si j’osais’, il meurt ou quoi ?. Un utilisateur a même repris le shut up now de Cate Blanchett pour le diriger vers l’animateur de la soirée.

Cependant, parmi les tweets les plus populaires sur la soirée, beaucoup plus de personnes se sont moquées de la performance inconfortable de Marie que de la blague lourde d’Antoine de Caunes.


Louis Foucault

Je suis passionnée par les nouvelles technologies et les informations en générales sur le web ! Restez toujours en contact, c'est ma devise et surtout je ne manquerai aucune des rumeurs les plus folles circulant sur Internet.