Escroquerie la carte vitale : cette arnaque monte en puissance, vos comptes bancaires en danger !

Comme vous pouvez l'imaginer, ces escrocs n'ont pas fait tout cela pour vous voler 1 € Leurs véritables cibles sont vos coordonnées bancaires et votre carte vitale.

Une nouvelle arnaque à la carte vitale est apparue. Les criminels tentent de voler vos coordonnées bancaires sous prétexte de renouvellement.

Une fois qu’ils les ont en leur possession, ces criminels vont effectuer de nombreux achats en ligne à vos frais.

Escroquerie la carte vitale

Le fait que ces achats nécessitent l’accord du titulaire du compte de la carte vitale ne refroidit pas les ardeurs de ces voleurs.

En effet, ils ont des complices qui se chargent d’appeler les titulaires des comptes volés en se faisant passer pour des conseillers bancaires.

Une fois en contact avec leurs victimes, ces faux conseillers carte vitale les invitent à autoriser les opérations en cours sous prétexte qu’ils seront remboursés par la suite. Le remboursement n’aura jamais lieu.

« Ce qui est un peu effrayant, c’est qu’il ne s’agit plus d’un centre d’appels basé en France ou à l’étranger, car il faut un niveau de technicité un peu plus élevé pour usurper les numéros de téléphone des banques », explique Jérôme Nodin, directeur général du site d’aide aux victimes cybermalveillances.gouv.fr.

Un service public ne demande jamais d’argent

Après avoir entendu parler de cette nouvelle arnaque, la caisse d’assurance maladie a pris des mesures pour freiner les manœuvres de ces escrocs. L’efficacité de ces mesures reste à prouver, mais elles ont le mérite d’exister.

Quant à la Sécurité sociale, elle a alerté ses membres sur le problème. Ils soulignent qu’ils ne vous demanderont jamais votre numéro fiscal ou vos identifiants. Ne les donnez donc jamais, quelle que soit la raison invoquée par la personne au téléphone !

Bien que le nombre de victimes soit difficile à quantifier à l’heure où nous écrivons ces lignes, la plate-forme d’aide compte plusieurs centaines de personnes visitant chaque jour la page concernant cette arnaque. Il convient toutefois de rappeler que le service public ne vous demandera jamais d’argent, quel que soit le service proposé.

L’arnaque aux citations

L’internet aura toujours quelque chose pour nous surprendre. Le 18 avril 2022, le chef de la brigade numérique de la gendarmerie de Rennes a annoncé sur Twitter avoir été victime d’une arnaque.

Il a reçu par mail une convocation signée illégalement à son nom.

Les motifs de la convocation étaient « pédopornographie », « pédophilie », « exhibitionnisme » et « trafic sexuel ».

Il s’agit d’une arnaque qui circule sur le web depuis de nombreuses années. Les victimes de ce type d’escroquerie reçoivent un e-mail leur indiquant qu’elles font l’objet d’une enquête de gendarmerie pour des faits très graves.

carte vitale arnaque

Les malfaiteurs les contactent alors, en se faisant passer pour des fonctionnaires, afin de les amener à verser une somme d’argent en échange de leur silence.

Je sais (de source sûre) que la gendarmerie n’envoie JAMAIS ce type de courrier par e-mail ! Soyez vigilants, a déclaré Sébastien Possemé, chef de la brigade numérique de la gendarmerie de Rennes, dans son tweet.