Caroline Margeridon en deuil, la foudre s’abat sur elle ! tristesse.

Très jeune, Caroline Margeridon a coupé les ponts avec sa mère qui lui aurait fait du mal. Ce jeudi 4 novembre 2021, la célèbre antiquaire qui officie auprès de Sophie Davant dans « Affaire conclue » annonce la mort de sa maman, avec qui elle ne s’est finalement jamais réconciliée. Une situation horrible pour la jolie blonde.

Caroline Margeridon

Sur les réseaux sociaux, Caroline Margeridon s’affiche très proche de ses deux enfants Alexandre (23 ans) et Victoire (22 ans), nés de sa relation avec son ex-mari le jockey Gérald Mossé.

Mais aucune trace de sa chère mère. Ce jeudi 4 novembre 2021, au cours d’une interview accordée à nos confrères de Ton Mag à l’occasion de la publication de son autobiographie intitulée Libre ! (éditions Plon), l’acheteuse professionnelle Caroline Margeridon évoque leur relation et annonce une terrible nouvelle.

Caroline Margeridon télé

Ma mère est morte il y a un mois, elle n’aura même pas lu mon livre, déclare Caroline Margeridon, sans donner plus d’informations. La disparition de sa maman l’a sans aucune doute secouée, d’autant plus que les deux femmes n’étaient plus en contact depuis de très longues années.

En effet, l’experte d’Affaire conclue (France 2) aujourd’hui âgée de 55 ans a coupé tout lien avec sa mère à l’âge de 22 ans. Mère et fille ont donc passé 33 ans sans se voir, sans se parler, sans rien partager. C’est horrible quand on y pense, concède-t-elle.

ELLE A TOUT FAIT POUR QUE JE LA REVOIE, J’AI REFUSÉ

Caroline Margeridon santé

Toutefois, les liens du coeur valent plus que les liens du sang pour Caroline Margeridon. En effet, dès lors qu’elle a pris la décision de couper les ponts avec sa mère, elle n’est plus jamais revenue sur ce choix.

Du jour où j’ai arrêté de la voir, elle a tout fait pour que je la revoie et moi j’ai toujours dit non, explique-t-elle. Quand on me fait du mal une fois, on ne me fait pas du mal deux fois. J’ai toujours été comme ça.

Une triste fin pour le duo qui a pourtant été très complice par le passé. C’est d’ailleurs de sa mère que Caroline Margeridon, brocanteuse au célèbre marché Biron des Puces de Saint-Ouen, a hérité sa passion pour la vente.

Caroline Margeridon jeune

Elle n’avait que 5 ans lorsqu’elle effectue sa première transaction. Ma mère avait des stands à Chatou. Je la suivais, je me mettais à côté d’elle, par terre, je sortais mes cartons, un établi et je vendais. Ça faisait marrer tout le monde, se souvient-elle.

Toutes nos condoléances à Caroline Margeridon et ses proches pour la mort de sa mère.

Caroline Margeridon à l’école avec Stéphanie de Monaco : « Elle faisait beaucoup de bêtises »

À l’occasion de la sortie imminente de son livre Libre ! (Éd. Plon), Caroline Margeridon a accordé une interview fleuve à Gala.fr. La célèbre acheteuse d’Affaire Conclue a notamment évoqué son passage chez les bonnes soeurs, à Dupanloup (Hauts-de-Seine), où elle a côtoyé une certaine Stéphanie de Monaco.

Il faut croire que Caroline Margeridon a toujours été rebelle. Très tôt, elle a manifesté son envie d’être autonome et de gagner sa vie. Dès l’âge de 13 ans, celle qui est désormais un visage bien connu des téléspectateurs de France 2 a commencé à travailler. Pour autant, elle a été contrainte de poursuivre sa scolarité en parallèle, au moins jusqu’à l’âge légal.

Après un passage au collège Émile Verhaeren de Saint-Cloud, où elle n’est restée qu’un an, Caroline Margeridon a rejoint les bonnes soeurs, à Dupanloup, un établissement privé catholique situé à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). Là-bas, elle a côtoyé une élève qui était tout aussi dissipée : Stéphanie de Monaco.

Dans une interview fleuve accordée à Gala.fr à l’occasion de la sortie de son livre Libre ! (Ed. Plon), l’amie de Sophie Davant a accepté de faire quelques confidences au sujet de l’élève qu’était la fille de Grace Kelly :

Elle était tellement drôle ! Elle faisait beaucoup de bêtises mais ça m’arrangeait bien, parce que comme elle en faisait plus que moi, je pouvais faire les miennes sans qu’on me chope, a-t-elle raconté, encore amusée par cette période. Et de souligner : Comme c’était Stéphanie de Monaco, elle était vraiment dans le collimateur des bonnes sœurs.

Caroline Margeridon

Stéphanie de Monaco, déjà amie des animaux

Dans son livre autobiographique, Caroline Margeridon a d’ailleurs partagé une amusante anecdote au sujet de Stéphanie de Monaco : Un jour, elle avait lâché dans la cour de l’école une meute de bébés chiens qu’elle avait rapportés d’Australie !, s’est souvenue l’acheteuse d’Affaire Conclue. Et d’ajouter auprès de Gala.fr : L’anecdote des chiens, c’était assez exceptionnel !

À Dupanloup, il y a un immense parc, allez lâcher cinq petits chiens là-dedans ! Imaginez la difficulté pour les récupérer ! C’était tellement drôle !, a confié celle qui n’avait alors que 12 ans à l’époque. Caroline Margeridon n’est quant à elle pas restée longtemps dans cet établissement privé, puisqu’elle a été virée au bout d’un an. Caroline Margeridon a, de toute façon, toujours préféré les brocantes à l’école.


Martha Levine

Tout projet incroyable commence par une étincelle et un esprit talentueux. C'est le cas pour Martha Levine, la fondatrice du site PEOPLE ACT MAGAZINE. À tout juste 41 ans, elle a eu une idée brillante en tant que femme de lancer ce projet unique sur les stars et les peoples français.