Carole Bouquet au plus mal et vraiment résignée, les raisons dévoilées.

Depuis peu, on acclame cette ex-James Bond Girl Carole Bouquet sur ARTE. Le feuilleton “En Thérapie” a en effet rencontré une réception extraordinaire auprès de spectateurs.

carole bouquet

Carole Bouquet incarne un psychologue dans le feuilleton “En Thérapie” diffusé sur Arte. À ses yeux, la tendresse ne guérirait rien !

En effet, cette émission a recueilli 2,1 millions de spectateurs au moment de sa présentation le 5 février passé. Du coup, le phénomène s’est amplifié. Car il y a eu 26,5 millions de connectés qui ont suivi cette émission en rediffusion pendant moins d’un mois. La magnifique Carole Bouquet interprète un des premiers personnages, à savoir celle de la psychanalyste.

Les relations amoureuses sont moins importantes pour elle que son travail.

Carole Bouquet nue

La comédienne a confié par la même occasion à nos collègues de la revue Le Point sa situation sentimentale. Sachez que cette dernière a pu connaître de nombreux récits au cours de son existence. En effet, si la plupart du temps la plus connue est incontestablement celle vécue en compagnie de Gérard Depardieu, la plus importante est certainement celle entretenue avec le réalisateur Jean-Pierre Rassam, au commencement de son parcours. Actuellement, la comédienne mène une vie à deux en compagnie de Philippe Sereys de Rothschild. En dépit de ces diverses liaisons, la comédienne accorderait, d’après elle-même, davantage de considération à son parcours professionnel plutôt qu’à ses histoires d’amour. Renseignez-vous sur les raisons de ce choix !

Lors d’une entrevue avec un de nos collègues d’Ouest France, Carole Bouquet nous expliquait que sa participation au montage de tous les épisodes du feuilleton “En Thérapie” lui plaisait beaucoup. “Les metteurs en scène étaient si confiants et donc je les ai suivis. Par ailleurs, il faut également souligner la beauté des images. Un comédien peut ressentir immédiatement lorsqu’il est correctement filmé. On avait le ressenti de pouvoir être en train de réaliser des choses hors du commun. En même temps, c’est très troublant et très réjouissant. Un peu comme se jeter du haut du pont, en se jetant au fond des eaux, bien que je me sois sentie à l’abri”, leur confie-t-elle ainsi.

Ses propos concernant son rôle dans cette série.

Carole Bouquet a alors joué le jeu de leur proposer une série fictive marquée “ARTE”. “Nous avons là une fiction consacrée aux notions d’écoute, de parler et, ce qui fait défaut actuellement, de disponibilité. À savoir la disponibilité corporelle de l’autre. À travers le caractère de Frédéric Pierrot, on représente 2 types de psychothérapie, deux conversations tranchantes mais parfaitement abordables par chacun. On a procédé à d’autres réécritures en commun au moment où cela nous paraissait trop aberrant ou trop redondant”, explique-t-elle. “Il est incapable de faire un travail qui ne nécessite pas de faire preuve de compassion. Et de se placer dans la situation de quelqu’un, sans faire intervenir le milieu environnant. Mais aussi je suis dans une posture un peu plus difficile, de vieille psychanalyse. Il réclame La Puissance de la douceur, un ouvrage d’Anne de Fourmantelle, médecin psycho-philosophe en train de prendre connaissance”, détaillait-elle ensuite au micro d’Ouest France.

Si le feuilleton évoque le choc traumatique relatif que représente pour la comédienne le passage des terroristes au Bataclan, cette thématique entre en résonance avec n’importe quel moment du quotidien. “Sans tenir compte de tous les aspects psychanalytiques, ce feuilleton, en évoquant le Bataclan, fait référence aux événements qui nous arrivent et reste hélas toujours d’actualité. Le fait de se priver de la présence des autres entraîne énormément de vulnérabilité et d’anxiété chez les gens”, poursuit-elle dans Ouest espagnol.

Elle pense que la psychanalyse peut aider les gens non de se débarrasser des maladies.

Carole Bouquet établit effectivement un constat par rapport à la situation difficile provoquée par le covid-19 qui nous sépare du reste du monde. À ses yeux, cette expérience a constitué un véritable calvaire à vivre. “En effet, je ne supporte pas de ne pas être capable de caresser, de faire la bise, de ne pas réellement voir les personnes dans leur apparence corporelle, cette distanciation qui vient s’imposer à nous. Pouvons-nous continuer à une telle existence ? Ce quotidien est il désirable ? Peut-on le supporter ? Cette distanciation nous empêche de nous mettre dans une situation de péril mortel, mais on peut également décéder du fait de ne pas être confronté à l’être humain”, se demandait-elle.

Dernièrement, Carole Bouquet a donné une interview à la revue Le Point en vue de lui évoquer sa propre relation au soin thérapeutique. Par ailleurs, le minimum que nous puissions affirmer est que cette dernière est éloignée du caractère de son personnage dans sa série ! “Je ne crois pas une seule seconde au rôle que je joue en tant que psychanalyste dans la série En thérapie. Esther est du genre à faire preuve au contraire de compréhension et de sympathie. Je suis passée par une cure d’analyse auparavant. Je suis convaincue par le terme, mais en tant que concept. À ma connaissance, personne n’a jamais été guéri par la psychanalyse. Elle peut accompagner, mais pas soigner”, affirme-t-elle.

Le sentiment d’amour ne peut pas guérir.

Si le sentiment très douloureux que lui inspirait la réclusion l’a conduite à souffrir en solitaire. Carole Bouquet ne considère pas pour autant que le sentiment amoureux aide de quelques façons de panser les plaies du quotidien. “Que se passe-t-il réellement dans la vie ? Pour ma part, j’ai longuement expérimenté la conviction de la capacité de l’amour à apaiser les blessures.

carole bouquet

Je dirais même que cette certitude est ma raison de vivre. Aujourd’hui, je reconnais que tout cela n’est qu’une chimère”, déclare-t-elle à nos collègues du magazine Le Point. “Le bonheur que je ressens actuellement, est celui de reconstruire des projets avec mon amoureux, avec ses proches et également avec les miens”.


Pierrette Rajaonasy

J'adore particulièrement toutes les actualités people et les séries Netflix, deux sujets pourtant diamétralement opposés que l'on retrouve sur ce magazine francophone ! Je partage donc mon opinion assez régulièrement dans mes articles sur le site.