Un candidat de L’amour est dans le pré dénonce les pratiques de l’émission.

Karine Le Marchand rencontre des agriculteurs célibataires dans L’amour est dans le pré et qui sont ensuite mis en relation avec plusieurs prétendants qui viennent vivre à la ferme. Et du coup, une belle histoire d’amour peut naître. Et parfois, le speed-dating donne lieu à des moments d’émotion.

L'amour est dans le pré

L’amour continue de faire son chemin ce lundi 13 septembre, la chaîne a dévoilé le 3ème épisode de la 16e saison de L’amour est dans le pré.

Et ce n’est pas Jean-François qui dira le contraire. Il a rencontré Mélanie et ce fut le coup de foudre. Un coup de foudre réciproque, puisque la jeune femme n’a pas hésité à lui déclarer sa flamme dès leur rencontre dans L’amour est dans le pré : “J’ai le sentiment que tu es mon âme sœur.

Karine Le Marchand

Je veux y croire”, avant de se confier devant la caméra à la fin du speed-dating dans L’amour est dans le pré : “C’est lui. C’est l’homme de ma vie“. A l’occasion de cette émission, Jean-François a accepté de se confier dans les colonnes de La Dépêche le lundi 13 septembre 2021. Il est revenu sur son aventure, qui a été “assez intense”.

L’amour est dans le pré ! “On sent qu’il y a un certain “scénario” à respecter”.

Karine Le Marchand larmes

“C’est quand même assez intense, même s’il y a plusieurs semaines de repos entre chaque partie de l’émission. Pour moi, le plus intense, c’est quand Karine Le Marchand et ses équipes de L’amour est dans le pré sont venues pendant deux jours à la mi-novembre pour faire mon portrait. Ils étaient 11 le premier jour et 15 le second”, avoue Jean-François. De nombreuses caméras n’ont pas impressionné l’agriculteur, habitué à être filmé, et qui avait déjà fait plusieurs apparitions dans le journal télévisé de Jean-Pierre Pernaut.

Mais ce qui le dérangeait davantage, c’était l’aspect “script” de l’émission : “Bon, il faut dire qu’il y a une sorte d’horaire à respecter, mais on s’y fait. Les caméras sont là depuis le moment où vous vous levez jusqu’au moment où vous éteignez la lumière dans votre chambre le soir, pas avant. Nous sentons qu’il y a un certain “script” à respecter mais nous jouons le jeu, c’est une chance à saisir ! Reste à savoir si le spectacle aura répondu à toutes ses attentes.

Franck (L’amour est dans le pré 2021) très proche de son ex : ce rituel qu’ils ont gardé après leur rupture

Dans le cas de la nouvelle saison de L’amour est dans le pré, Franck est certainement l’une des figures les plus marquantes. Ce sylviculteur de 47 ans s’est confié en toute sincérité à Télé Star sur ses amours passées, mais aussi sur les nouvelles.

Il est l’un des douze agriculteurs de la saison 2021 de L’amour est dans le pré et parmi les plus charismatiques. Cette année, Franck, le forestier de 47 ans, participe à l’émission culte de M6 pour trouver l’âme sœur. Il faut dire que cet ancien sous-officier de l’armée a quelque peu négligé sa vie amoureuse. Difficile d’être disponible pour l’amour quand on a 53 hectares de forêt et un hectare de maraîchage à gérer…

Franck avoue néanmoins qu’il n’aurait sans doute pas franchi le pas de l’inscription à l’émission sans l’exemple lumineux de Lucile et Jérôme “Sans l’émission, leur union n’aurait pas été possible . J’ai eu un déclic. Quand je les ai vus, ça m’a paru tellement évident”, déclare-t-il à propos du jeune couple qui attend un heureux événement très prochainement.

“C’est une personne importante pour moi”.

L'amour est dans le pré

L’amour est dans le pré : Dans l’épisode diffusé ce lundi 13 septembre, Franck a révélé à sa mère qu’il était prêt pour cette aventure. “Tu ne l’as jamais dit comme ça”, s’est-elle émue, ravie de voir son fils si décidé à trouver la bonne chaussure. Mais pour un autre proche de Franck, il a été plus compliqué à appréhender, comme l’a avoué le forestier à Télé Star. Son ancienne compagne, qui était son seul intérêt amoureux avant l’aventure, a eu du mal à encaisser le choc. “Quand je lui ai dit que je faisais l’émission, elle était contente mais elle a du mal à regarder. Elle m’a dit, pour elle c’est encore trop dur”, a-t-il expliqué à propos de celle qui a pourtant refait sa vie depuis leur rupture.

Franck (L’amour est dans le pré) continue d’échanger avec son ex-compagne “tous les quinze jours”. “C’est une personne importante pour moi, c’est ma première relation. On peut se quitter en bons termes, c’est dommage que les gens s’énervent, on ne peut pas annuler une histoire d’amour, dire ‘c’est un co****d, un co*****e parce que tu ne l’aimes plus, c’est stupide’ “, déclare celui qui avoue que l’émission a changé sa vie et qu’il vit désormais une relation qu’il qualifie de ” fusionnelle “. Nous attendons maintenant avec impatience de savoir qui de Cécile ou d’Anne-Lise sera l’heureuse élue…


Martha Levine

Tout projet incroyable commence par une étincelle et un esprit talentueux. C'est le cas pour Martha Levine, la fondatrice du site PEOPLE ACT MAGAZINE. À tout juste 41 ans, elle a eu une idée brillante en tant que femme de lancer ce projet unique sur les stars et les peoples français.