Bruno (12 coups de midi) : TF1 révèle son drôle de surnom, car monsieur à des exigences !

Le titre de « maître de midi » serait-il monté à la tête de Bruno ? Le champion des 12 coups de midi a en tout cas une certaine existence lors des enregistrements au point que les équipes du jeu lui ont donné un petit surnom.

Bruno

Bruno est un peu chez lui dans Les 12 coups de midi. Depuis le 20 janvier, le champion du jeu télévisé de TF1 enchaîne les participations.

Et c’est pour le plus grand plaisir de Jean-Luc Reichmann, qui se délecte de ses exploits. Avec 246 participations et une cagnotte de 1 009 457 euros à rendre jaloux plus d’un maître de midi, le jeune homme a enchaîné les records. S’il est désormais le plus gros joueur de l’histoire du programme et qu’il a remporté le plus d’argent dans une émission française, le candidat peut se permettre de prendre ses aises sur le plateau des 12 coups de midi. Considéré comme la star de l’émission, Bruno a même ses habitudes pendant les enregistrements. Il n’hésite pas non plus à faire entendre sa voix.

Bruno 12 coups de midi

Je n’aurais pas fait de scandale !

En juillet dernier, Bruno avait déjà fait une petite protestation contre la production. La cause ? La cantine, qui n’était pas à son goût ! Fatigué de manger du chou-fleur, il a demandé à Jean-Luc Reichmann de faire passer le message. Et le champion a bien d’autres demandes ! Ce mercredi 29 septembre, interrogé par Jean-Luc Reichmann sur ses rituels avant l’émission, le maître du midi a confié qu’il avait « des exigences vis-à-vis des équipes de l’émission.

Bruno

Je demande gentiment si je peux avoir des petites billes en chocolat. Ils m’ont surnommé Mariah Carey, a révélé Bruno. Je ne bois ni thé ni café, ce n’est donc pas facile de suivre les tournages, alors je bois des canettes d’une célèbre boisson gazeuse américaine. Un jour, il n’y en avait pas et j’ai demandé gentiment : Mais où est mon cola ?. Et tout le monde a crié : Vite ! Mariah Carey a besoin de sa canette ! Les gens couraient dans les coulisses. C’était une blague, je n’aurais pas fait de scène !

A chaque fois qu’il se rend dans les studios des 12 coups de midi, Bruno a droit à son gâteau et à sa boisson préférés, qui l’attendent dans sa loge. Une petite confidence qui a amusé Jean-Luc Reichmann. Une diva pas comme les autres !

Bruno (Les 12 coups de midi) est millionnaire : pourquoi les chaînes ont-elles intérêt à maintenir leurs champions dans la course ?

C’est une grande première dans l’histoire des jeux télévisés français. Bruno Hourcade a dépassé la barre du million d’euros, en remportant la somme astronomique de 1 002 907 euros, ce samedi 25 septembre 2021, sur TF1. Un beau prix dont l’animateur va pouvoir profiter pleinement, mais pas trop.

Les gains du candidat sont répartis en espèces et en cadeaux. Vu que j’ai trouvé neuf étoiles mystérieuses, j’ai gagné neuf voitures, neuf téléviseurs, neuf consoles…. J’ai dû gagner environ 700 000 euros en cash et le reste en cadeaux, déclare le champion dans les colonnes du Parisien en kiosque ce dimanche 26 septembre 2021. Et de révéler ce qu’il compte faire de ce jackpot : Je sais garder les pieds sur terre. Je vais investir dans l’immobilier et investir, tout en m’offrant quelques voyages. Je n’ai pas l’intention de m’installer à Monaco ou d’acheter des voitures… D’autant que j’en ai déjà gagné neuf !

Un champion qui part, c’est 30% d’audience en moins le lendemain !

Que les téléspectateurs se rassurent : Bruno reste en lice dans le jeu télévisé présenté par Jean-Luc Reichmann. Une aubaine pour la première chaîne, dont le programme attire en moyenne 3 millions de personnes par jour, soit 36% de part d’audience, depuis la rentrée 2021.

Une source de France Télévisions, interrogée par Le Parisien, révèle à quel point les chaînes de télévision ont intérêt à maintenir leurs champions dans les compétitions le plus longtemps possible, à l’instar de Tout le monde veut prendre sa place ou de N’oubliez pas les paroles sur France 2. En effet, ces candidats exceptionnels boostent l’audimat : il y a du bouche-à-oreille, les gens en parlent à la machine à café et veulent voir jusqu’où ils iront. C’est pourquoi il faut faire attention. Un champion qui part, c’est 30% d’audience en moins le lendemain !

Bruno

L’animateur des 12 coups de midi sur TF1 le confirme : C’est une histoire que l’on raconte jour après jour. Le public s’y attache. Je fais aussi très attention au casting, il faut représenter la société, comme c’est le cas pour Bruno. De son côté, Bénédicte Ballu, productrice du jeu télévisé chez Endemol, se qualifie : Nous réalisons d’excellentes audiences tout au long de l’année. Nous ressentons un effet sur nos scores lorsque nous avons un grand champion, mais sans perte énorme une fois qu’il est parti.


Martha Levine

Tout projet incroyable commence par une étincelle et un esprit talentueux. C'est le cas pour Martha Levine, la fondatrice du site PEOPLE ACT MAGAZINE. À tout juste 41 ans, elle a eu une idée brillante en tant que femme de lancer ce projet unique sur les stars et les peoples français.