Bruno (12 coups de midi) : que va t’il faire de tout son argent, nous avons la réponse ?

Bruno est sur le point de réaliser un exploit. Le champion de l’émission 12 coups de midi continue de gravir les échelons du jeu télévisé de TF1. A 30 ans, la nouvelle coqueluche de Jean-Luc Reichmann est le plus grand maître de midi de l’histoire avec 239 victoires à son actif. Depuis le 28 août, il a également battu le record du monde de victoires individuelles, tous jeux télévisés confondus.

Bruno

Bruno est à la tête d’un joli jackpot grâce aux 12 coups de midi. il dévoile ses nombreux projets avec son énorme cagnotte.

Et c’est sans compter sur sa cagnotte qui atteint des sommets avec 996 857 euros de gains et de cadeaux. Alors qu’il est sur le point de dépasser la barre du million et de battre un nouveau record dans l’histoire de la télévision française, Bruno fait les comptes. Et le candidat de la première chaîne a fort à faire. Heureusement, il est aidé par sa « Mamie Gracy » qui veille sur sa progression et lui fixe les prochains défis.

Bruno

Bruno est également soutenu par sa mère et son beau-père qui s’occupent de la logistique. » Avec les fusillades à Paris, c’est un peu compliqué d’obtenir les cadeaux qui prennent beaucoup de place, avait-il confié à Gala, en juin dernier. Mon beau-père, qui est un fan de voitures, est amusé par l’idée de venir chercher les cadeaux et de les tester. Alors, avec ma mère, ils louent une petite camionnette ou un camion – cela dépend de la taille des objets – et ils font le voyage.

« Un revenu mensuel »

Bruno

Et depuis son arrivée aux 12 coups de midi, Bruno a une véritable caverne d’Ali Baba. Que fera-t-il alors de tous les cadeaux gagnés dans la vitrine de TF1 grâce aux découvertes d’astres mystérieux ? Dans les colonnes de Télé Star, le champion a révélé qu’il allait « en offrir à des amis, à ma famille ou à des associations ». Et les neuf voitures que Bruno a gagnées ? Là encore, le maître de midi va s’en débarrasser. « Je ne suis même pas sûr d’en garder une. D’ailleurs, j’en ai déjà vendu plusieurs à des connaissances », a-t-il expliqué.

Concernant l’argent qu’il a empoché, Bruno ne compte pas non plus faire de folies et préfère miser sur l’avenir. « Je vais faire des investissements locatifs dans ma région », a-t-il révélé. Acheter des appartements pour les louer. L’immobilier reste un bon placement et cela me permettra d’avoir un revenu mensuel ». Actuellement au chômage, Bruno n’est pas prêt de retrouver le chemin du travail !

Bruno (Les 12 coups de midi) favorisé par la production ? Il répond aux rumeurs de favoritisme

Il va s’en sortir ! Ce lundi 20 septembre, Bruno s’est rapproché un peu plus de la fameuse barre du million d’euros de gains et de cadeaux, avec le passage de sa 237e participation. Un record dans le spectacle pour le plus grand Maître de Midi, qui peut fièrement annoncer qu’il est à la tête de 995 857€ ! Il est donc tout proche du million d’euros. Une première dans l’émission Les 12 coups de midi mais pas sur TF1.

En effet, dans l’émission Qui veut gagner des millions, Jean-Pierre Foucault avait vu un candidat remporter ce fameux million : « J’ai ressenti beaucoup d’émotion parce que la candidate avait pris le risque. Elle avait gagné 300 000 euros, c’était sûr, et elle a pris le risque d’aller jusqu’à un million d’euros et de retomber à 42 000 ! C’était quand même extraordinaire ! Avec une assurance bluffante, elle a répondu », se souvient l’animateur. Ainsi, il a pu donner un bon conseil à Bruno : « Il faut être extrêmement discret et suivre les conseils de la production », a-t-il expliqué au Maître de midi.

Bruno

« Il y a un mécanisme qui favorise »

Si la plupart des téléspectateurs souhaitent qu’il dépasse ce record, certains n’hésitent pas à jalouser Bruno. D’autres soupçonnent encore le candidat d’être favorisé par la production de l’émission. Le maître de midi, qui connaît bien les jeux télévisés, a répondu à ses détracteurs dans une interview à Télé Poche : « Dans toutes les émissions avec des champions, il y a un mécanisme qui le favorise ».

Dans l’émission de TF1, « les Maîtres de midi ont des questions de culture générale lors du premier tour » tandis que les autres candidats répondent à des questions basées sur des sondages. Il revient également dans les autres émissions de télévision, comme « dans N’oubliez pas les paroles, le Maestro joue en premier » et dans Tout le monde veut prendre sa place, « le champion choisit le thème de son adversaire en finale ». Pour le jeune homme, ces avantages ne peuvent être qualifiés de favoritisme. « Je n’ai pas d’oreillette et je n’ai pas les questions à l’avance », a rappelé Bruno. Voilà une mise au point qui a le mérite d’être claire.


Pierrette Rajaonasy

J'adore particulièrement toutes les actualités people et les séries Netflix, deux sujets pourtant diamétralement opposés que l'on retrouve sur ce magazine francophone ! Je partage donc mon opinion assez régulièrement dans mes articles sur le site.