Brigitte Macron scandale : 34000 euros pour faire disparaitre ses photos d’elle en maillot.

La première dame Brigitte Macron a trouvé un moyen d'éviter cela ! Chaque été, c'est la même frénésie autour du Fort de Brégançon. Pour les vacances du président, les paparazzi viennent prendre des photos du chef de l'État quand il n'est pas au travail, et quand il se détend avec sa femme au soleil.

Brigitte Macron ne veut pas se montrer à la plage pendant ses vacances d’été dans le sud de la France, pour éviter d’être paparazzée.

Brigitte Macron nouveau scandale ! En août 2012, par exemple, François Hollande a été photographié pendant ses vacances normales avec Valérie Trierweiler, avec un paquet de rouleaux de papier toilette sous le coude. Un an plus tôt, Carla Bruni exhibait son joli baby bump, au même endroit, alors qu’elle attendait la petite Giulia avec Nicolas Sarkozy.

La piscine de la discorde

Brigitte Macron scandale

Quant au couple Macron, après les photos d’Emmanuel Macron en jet ski qui ont fait scandale, s’il y a une photo que Brigitte Macron n’aimerait pas revoir, c’est bien celle de son corps en maillot de bain.


En juin 2019, elle avait expliqué à Marc-Olivier Fogiel lors d’une interview exclusive pour RTL : Quand on va se baigner, il y a les paparazzi. Parfois, c’est bien de mettre un maillot de bain, avait déclaré la Première dame. Mais on ne peut pas mettre un maillot de bain devant tout le monde.

Depuis le 29 juillet, la Première dame est de retour à Bormes-les-Mimosas, et elle se baigne dans la piscine du Fort, qui a été construite en 2018 à sa demande. Selon L’Obs, cette piscine, profonde de 1,20 mètre et longue de 10 mètres sur 4, a fait beaucoup parler d’elle en raison de son prix : 34 000 euros. C’est le prix de la tranquillité pour Brigitte Macron, mais aussi pour ses petits-enfants, qui y passent une partie de l’été, en toute discrétion.


Une grosse dépense pour une grosse économie

C’est aussi un moyen de faire des économies sur les déplacements du président à la plage. Comme le veut le protocole, des agents de sécurité et des plongeurs sont payés pour l’accompagner à la mer, par mesure de sécurité. Une opération qui pourrait atteindre 60 000 euros, comme le rapporte le média RCF, dans ses colonnes. C’est du gagnant-gagnant !

Emmanuel et Brigitte Macron : combien a coûté la piscine polémique de Brégançon ?

Alors qu’Emmanuel Macron et son épouse Brigitte prennent du bon temps au fort de Brégançon, People Act Magazine vous dit tout sur la piscine que le couple avait décidé de faire construire en 2018. Un projet qualifié à l’époque de hors sol par l’opposition.

Un président de la République a aussi le droit de partir en vacances. Alors que ses ministres doivent attendre le début du mois d’août pour prendre leurs vacances, Emmanuel Macron a déposé ses valises au fort de Brégançon, en compagnie de Brigitte, ce samedi 30 juillet. En 2018, le lieu de vacances préféré des chefs d’État français a été au cœur d’une polémique. En effet, celui qui venait d’être élu président un an plus tôt avait décidé d’y entreprendre des travaux, à savoir la construction d’une piscine hors-sol d’une dizaine de mètres de long.

Hors-sol comme sa politique, avait alors déclaré le député socialiste Olivier Faure. Le coût d’une telle opération était estimé à 34 000 euros. Si l’Élysée avait assuré que la dépense serait financée par les recettes de la boutique de souvenirs du fort, la réalité fut tout autre. Le bénéfice des ventes étant insuffisant, Emmanuel Macron a dû puiser dans l’enveloppe annuelle de 150 000 euros, dédiée à la rénovation des lieux.

Brigitte Macron

Je n’aime pas les piscines

La piscine est un signe ostentatoire de richesse, comme une voiture décapotable. C’est la faute au quartier, à la pastille ! a réagi une figure de la majorité au moment de la polémique. Il faut dire que cette affaire n’a pas arrangé l’image qui collait à Emmanuel Macron à l’époque, celle de président des riches.

Ajoutant de l’huile sur le feu malgré lui, le mari de Brigitte avait avoué qu’il n’avait pas beaucoup apprécié cette construction : Ne dites pas que je vais à la mer, sinon je vais me faire repérer. Je n’aime pas les piscines, je préfère mille fois la mer, c’est bien, c’est magnifique. De quoi faire bouillir de rage l’opposition !