Brigitte Macron en colère, son problème ne fait que croître !

La première dame de France Brigitte Macron a pris la parole pour dénoncer la gravité du cyber-harcèlement et les dérives des réseaux sociaux. Dans une vidéo publiée pour l’UNICEF, l’épouse d’Emmanuel Macron, habituellement discrète, est à la pointe du combat contre cette cause qui lui tient à cœur depuis longtemps.

Brigitte Macron

La première dame Brigitte Macron a toujours voulu éviter que les projecteurs soient braqués sur elle, mais pour cette cause qu’elle défend depuis longtemps, l’épouse d’Emmanuel Macron est devant la caméra. En participant à la conférence internationale contre la violence scolaire et le cyber-harcèlement organisée par l’Unesco au Mexique, elle a révélé son engagement ferme dans ce combat, à travers une vidéo diffusée sur grand écran le 4 novembre 2021.

Brigitte Macron en colère

Dans ce message vidéo fort, que Le Parisien a pu visionner, Brigitte Macron a déclaré : Nous avons tous un objectif : construire un avenir plus serein pour nos enfants et nos adolescents. J’ai rencontré les dirigeants de Facebook, Instagram, Google, YouTube et TikTok. Ils ont fait des propositions qui partent d’une bonne intention, mais nous sommes encore loin du compte.

Ce n’est pas à l’échelle de l’immense problème qui ne fait que croître et se réinventer. Il est urgent de mettre en place des solutions. Par exemple, pour protéger les moins de 13 ans, car l’âge d’accès (aux réseaux sociaux) n’est pas respecté. Selon elle, il faudrait remettre en cause cet âge, mais aussi recruter des modérateurs humains et pouvoir supprimer plus facilement et plus rapidement les contenus jugés trop violents.

La colère de Brigitte Macron est puissante. L’ancienne enseignante sait combien le cyber-harcèlement peut être dangereux, notamment dans les écoles.

La veille, le 3 novembre, c’est dans un tout autre cadre que l’on pouvait apprécier la présence de l’épouse du président. Elle a accompagné son mari à Beaune en Côte d’Or pour les adieux de la Chancelière Angela Merkel. Il lui a remis les insignes de Grand-Croix de la Légion d’honneur devant son mari Joachim Sauer. Une cérémonie particulièrement émouvante qui a rappelé la force des liens diplomatiques franco-allemands et l’amitié évidente entre les deux dirigeants.

Emmanuel et Brigitte Macron à Rome : leur dîner romantique dévoilé.

Alors que la fonction présidentielle occupe la majeure partie du temps d’Emmanuel Macron, le président français a pu prendre du temps avec son épouse Brigitte pour un dîner privé, loin des conflits diplomatiques qui secouent actuellement la sphère internationale. C’est à Rome, l’une des villes les plus romantiques du monde, que les amoureux ont pu dîner en toute sérénité.

L’agenda international d’Emmanuel Macron a été très chargé ces derniers jours, avec le G20 à Rome puis la COP26 à Glasgow. Malgré cela, le président de la République française a pu profiter d’un moment de détente avec son épouse Brigitte, pour savourer la gastronomie italienne. Les amoureux, toujours très proches, ont réussi à organiser un dîner romantique dans une bonne adresse romaine, selon La Repubblica.

Le vendredi 29 novembre 2021, le chef de l’État a invité au restaurant son épouse Brigitte Macron, qui s’est remise de l’affaire du mythomane faux neveu. Cette rencontre a eu lieu après avoir visité, main dans la main, l’exposition de la photographe française Natacha Lesueur qui se tenait à la Villa Médicis de l’Académie de France à Rome. Ils ont pris un repas au restaurant Otello alla Concordia, selon le quotidien italien, cité par People Act Magazine.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Tristan Bromet (@tbromet)

Voulant un moment simple, le couple présidentiel français n’a pas souhaité de salle privée et a été accompagné par la gérante de l’établissement dans le patio. Selon elle, de nombreux touristes français sont venus saluer le dirigeant français et la première dame. S’en est suivie une promenade romantique dans la capitale italienne, avec inévitablement la fontaine de Trevi et la place du Panthéon, avant le retour à l’hôtel dans la Via Lombardia.

LA DÉTENTE AVANT L’AGITATION

Un moment de calme pour Emmanuel Macron avant la tempête, provoquée par le conflit diplomatique avec l’Australie. La fuite, mardi 2 novembre, d’un SMS envoyé par le président français au Premier ministre australien Scott Morrison sur le méga-contrat de sous-marins a irrité l’entourage du président français, qui a dénoncé des méthodes très inélégantes et répété qu’il n’avait pas été prévenu de la résiliation du contrat.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Macron Team (@macron_team)

La presse australienne a rapporté mardi qu’Emmanuel Macron a envoyé un SMS à l’Australien deux jours avant la résiliation du contrat, mi-septembre. Le président français lui demande, en anglais : Dois-je m’attendre à de bonnes ou de mauvaises nouvelles pour notre ambition commune sur les sous-marins ?. La fuite suggère que le président français était au courant d’une menace sur le contrat avant qu’elle ne soit officiellement annoncée, rapporte l’AFP.

Cette fuite pourrait être une riposte australienne à la déclaration du Français, dimanche, selon laquelle il savait que Scott Morrison lui avait menti sur son intention de rompre le contrat de 55 milliards d’euros sous prétexte d’un changement de stratégie vers les sous-marins à propulsion nucléaire.


Martha Levine

Tout projet incroyable commence par une étincelle et un esprit talentueux. C'est le cas pour Martha Levine, la fondatrice du site PEOPLE ACT MAGAZINE. À tout juste 41 ans, elle a eu une idée brillante en tant que femme de lancer ce projet unique sur les stars et les peoples français.