Brigitte Macron dit franchement ce qui l’attire toujours autant envers Emmanuel.

L’amour est un sentiment qui est universel nous dit Brigitte Macron. En effet, quelles que soient les langues et les cultures, on retrouve certaines similitudes dans l’amour et les rites qui lui sont associés. Il s’agit donc d’un sentiment universel, mais qui est aussi parfois difficile à appréhender.

Brigitte Macron

Brigitte Macron a récemment révélé ce qui la fait encore craquer pour le président, auquel elle est mariée depuis des années.

Pourquoi sommes-nous tombés amoureux, qu’est-ce qui nous a fait tomber sous le charme de cette personne ? Il est parfois difficile de trouver toutes les réponses à ces questions. Cependant, il semble que ce ne soit pas le cas pour Brigitte Macron. Une histoire d’amour qui a été très critiquée, mais la première dame a toujours su faire face à ces critiques pour continuer sa belle histoire d’amour.

Brigitte Macron admire son mari

Brigitte Macron nue

En effet, lorsque le public a découvert Brigitte Macron pour la première fois, la réaction n’a pas vraiment été sympathique à son égard. À l’époque, Emmanuel Macron était le nouveau ministre de François Hollande, mais ce qui a fait la une des journaux, c’est l’âge de sa femme, Brigitte Macron. En effet, entre les deux amoureux, il y a une différence d’âge de plus de 20 ans, ce qui est assez énorme. Dans les semaines qui ont suivi, cette différence d’âge allait faire parler d’elle et même certains journaux internationaux allaient se moquer de cette relation. Vous l’aurez compris, Brigitte Macron aura d’abord essuyé de nombreuses critiques à cause de son âge, certaines personnes n’hésitant pas à se moquer ouvertement d’elle, comme Donald Trump lors d’un voyage.

Brigitte Macron

Cependant, malgré toutes les rumeurs et moqueries qui ont circulé à son sujet, Brigitte Macron n’a jamais eu un mot à son encontre. En effet, il aurait été facile de se laisser tenter par un déchaînement médiatique pour régler ses comptes avec tous ceux qui se sont moqués d’elle, mais elle a préféré tout simplement les ignorer. Elle vit sa vie comme elle l’entend et est heureuse avec son compagnon, même si parfois il y a des disputes, comme dans tous les couples normaux. Alors, qu’est-ce qui rend Brigitte Macron si folle ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @brigittemacron.officiel

Eh bien, il semble que ce soit l’attitude de son mari qui sait rester viril et sérieux quand il le faut mais qui n’est pas dénué de sentiments. Elle prend pour exemple un événement suite à un attentat où elle a vu Emmanuel Macron, les yeux très embués, avant qu’il ne reprenne finalement ses esprits et garde la tête haute comme l’exige son statut un peu particulier de président. Ce sont ces petits détails qui font littéralement fondre Brigitte Macron.

Brigitte Macron : la mère d’Emmanuel Macron lève le voile sur leur relation complexe

Pour son livre sur le couple Macron, Tant qu’on est tous les deux, en librairie le 25 août, Gaël Tchakaloff a pu interroger la mère d’Emmanuel Macron, et ainsi recueillir ses confidences sur sa relation avec Brigitte Macron. Le Point en publie des extraits, ce mercredi 18 août.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @brigittemacron.officiel

Un lien fort, plus profond et plus ambivalent qu’il ne l’est souvent entre belle-fille et belle-mère. Dans son livre à paraître le 25 août et dont Le Point publie quelques extraits ce 18 août, Gaël Tchakaloff raconte la complexité de la relation entre Françoise Noguès, la mère d’Emmanuel Macron, et Brigitte Macron. Lorsque l’écrivain rencontre la mère du président, pendant l’écriture du livre, elle révèle son affection pour Brigitte Macron, au point de la considérer davantage comme “une amie” et “pas une belle-fille”.

Loin des rumeurs de désaccord et de ressentiment, Françoise Noguès décrit Brigitte Macron comme “une amie pas comme les autres, nous avons les mêmes affinités, les mêmes priorités, nous nous disons tout”. Nous avons les mêmes priorités, le même amour pour cet Emmanuel, que la mère appelle encore “Manu”. Elle reconnaît une “histoire insolite”, entre deux femmes qui se sont connues “toute leur vie”, puisqu’elles sont voisines à Amiens. “Brigitte habitait dans la rue entre notre maison et celle de mes parents. Je la connaissais et l’admirais car elle avait été le professeur de français d’Estelle, ma fille cadette, qui faisait aussi du théâtre. Je la voyais beaucoup”, se souvient Françoise Noguès.

Brigitte Macron

Les conversations du samedi entre belle-mère et belle-fille

Alors oui, elle admet une nouvelle mise en garde au début de leur histoire, “quelques avertissements liés à la différence d’âge”. Mais sous la plume de Gaël Tchakaloff, la mère affirme qu’elle se rapproche du couple, après les quelques années qu’il lui faudra pour “comprendre que son Manu entame l’histoire d’amour de sa vie”. Elle confie, probablement en souriant : “Je connais Manu, quand il a une idée en tête, elle ne le quitte pas…”.

Et quand l’idée est de vivre son histoire, quitte à ne pas avoir de famille, le résultat est le même. “En 2000, je suis parti en vacances avec eux. J’ai vite compris que ce n’était pas grave, pas indispensable, que Manu n’ait pas d’enfant”, raconte l’ancien médecin. “Quand je vois son frère Laurent qui en a quatre, il est clair que Manu n’aurait pas pu avoir le même profil familial, je ne pense pas que les enfants soient sa priorité”, conclut-elle.

Emmanuel Macron

Car elle aurait trouvé en Brigitte plus qu’une belle-fille, une confidente, une égale avec qui parler pendant des heures. Françoise Noguès évoque “leurs conversations du samedi sur la politique, les papiers des journalistes, l’homme qu’elles aiment”, car il est toujours question d’Emmanuel. Pourtant, dans l’enquête publiée en janvier dans le journal Le Monde, nos confrères rapportent une certaine amertume de la mère présidentielle envers le clan Trogneux-Auzière.

Françoise Noguès se serait “plainte que son fils, après avoir été accaparé par sa grand-mère, se soit laissé absorber par la famille de sa femme”, n’accordant à sa famille que “trois ou quatre fois par an”, selon Jean-Michel Macron, le père du chef de l’Etat. Il rendait des visites ponctuelles et téléphonait “de temps en temps” à ses frères, ses sœurs et sa mère, “attristés” par l’absence de ce “fils glorifié”. Attristée mais pas fâchée, Françoise Noguès aime à affirmer qu’elle est bien la mère de ce président parfois impopulaire.


Martha Levine

Tout projet incroyable commence par une étincelle et un esprit talentueux. C'est le cas pour Martha Levine, la fondatrice du site PEOPLE ACT MAGAZINE. À tout juste 41 ans, elle a eu une idée brillante en tant que femme de lancer ce projet unique sur les stars et les peoples français.