Brigitte Macron bouleversé par ce combat contre le cancer !

Comme le rapporte Tristan Bromet sur son compte Instagram, Brigitte Macron a participé samedi 23 juillet au deuxième sommet de Kiev des premières dames et messieurs, organisé par Olena Zelenska, épouse du président de l'Ukraine. Dans la vidéo postée sur Instagram, la Première dame Brigitte Macron a évoqué la mise en œuvre de l'opération Cigogne, qui vise à accueillir des enfants et adolescents ukrainiens dans les hôpitaux français pour poursuivre leur traitement contre le cancer.

Organisé par Olena Zelenska, épouse du président de l’Ukraine, Brigitte Macron a eu des mots émouvants pour une adolescente ukrainienne atteinte d’un cancer.

Leur accueil a été rendu possible grâce à une immense chaîne de solidarité, qui a commencé en Ukraine et s’est poursuivie en Pologne. Ces jeunes enfants sont arrivés en France et ont été pris en charge dans nos hôpitaux grâce à l’implication de nos diplomates, du personnel médical et des associations de bénévoles révèle Brigitte Macron.

Brigitte Macron totalement bouleversé

Brigitte Macron a évoqué Mykola, un adolescent ukrainien, qui lui a envoyé un message émouvant qui l’a bouleversée. Il est arrivé en France, avec sa famille, pour poursuivre son combat contre le cancer. Il a également précisé qu’il avait terminé sa chimiothérapie.

Brigitte Macron

L’épouse du président de la République n’a pas manqué de remercier Olena Zelenska. Enfin, je tiens à saluer votre initiative autour des conjoints des chefs d’État et de gouvernement. La déclaration finale du premier sommet de Kiev les invitait à se mobiliser pour protéger les femmes, les enfants et les familles dans les situations de conflit.

C’était le 23 août 2021. Il y a moins d’un an. L’actualité nous a montré que cette mobilisation est précieuse. Nous sommes et resterons à vos côtés Chère Olena pour aider les Ukrainiens.

Brigitte Macron

Difficulté à trouver sa place : Les confidences de Brigitte Macron sur ses premiers jours à l’Élysée.

En France, les premières dames n’ont pas de statut officiel. Une condition qu’Emmanuel Macron aurait bien changé pour son épouse. En vain. À son arrivée à l’Élysée, Brigitte Macron a eu du mal à trouver sa place, raconte Vincent Derosier, qui l’a rencontrée en 2017, au début du premier quinquennat du président. Elle reconnaissait alors que ce rôle ne lui convenait pas très bien, qu’il était extrêmement difficile.

Un défi pour l’ancienne enseignante de littérature. A l’époque, elle se disait prête à chercher et à trouver son espace de liberté, consciente qu’elle n’avait pas été élue par les Français et qu’elle devait donc rester à sa place, analyse le journaliste politique.

Un mandat plus tard, le rôle de Brigitte Macron s’est précisé. Elle est tout simplement indispensable à l’exécutif. Elle s’occupe des détails, corrige sans ambiguïté ce qui doit l’être. Elle est la boussole d’Emmanuel Macron, qui l’écoute même contre son gré. La Première dame a aussi gagné sa place auprès des Français. Plus de 21 500 lettres lui ont été adressées en 2021.

Une multitude de lettres qui mobilise six agents, car Brigitte Macron veut que chacune d’entre elles soit lue. Elle s’en fait l’écho auprès de son mari lorsqu’un sujet ou une situation particulière la touche. Elle est le thermomètre connecté à la réalité du chef de l’État, sa conseillère de l’ombre.

Brigitte Macron

Emmanuel Macron : son hommage discret à sa femme

Brigitte Macron n’est pas rémunérée par le contribuable pour son rôle à l’Élysée. Elle n’a pas non plus de budget pour s’habiller lors de ses apparitions officielles. Un engagement personnel qui mérite qu’on s’y attarde. Lors de la cérémonie du 14 juillet, son mari s’est distingué en lui offrant un baise-main. Un geste élégant, emprunté au protocole royal, qui a été commenté même à l’étranger.

Un geste familier, car Emmanuel Macron a appuyé ses lèvres sur la main de sa femme, contrairement à la coutume qui consiste à la frôler. Et si ce baiser de main en disait long ? Jupiter, le président vertical, est descendu de son piédestal politique depuis les élections législatives. Le baiser de la main, devant tout le monde, devant la France, relie l’admiration et le respect, tout en laissant entrevoir l’intimité, explique le Blick, un quotidien suisse.