Bernadette Chirac vient de mettre KO Brigitte Macron et Carla Bruni !

Un sondage publié ce dimanche 9 janvier dans le magazine 13 h 15 le dimanche révèle que Bernadette Chirac est beaucoup plus appréciée que Brigitte Macron et Carla Bruni.

En effet, un sondage partagé par nos confrères révèle que la marraine Bernadette Chirac de l’opération Pièces jaunes a été élue Première dame préférée des Français. Et ce, avec 25% des voix. Grâce à ces votes, l’acolyte de David Douillet devance largement Carla Bruni et Brigitte Macron.

Bernadette Chirac 2022

Durant ses années à l’Élysée, l’épouse de Jacques Chirac s’est investie pleinement dans son rôle. En effet, elle est à l’origine d’un changement drastique du célèbre bâtiment situé au nᵒ 55 rue du Faubourg-Saint-Honoré, dans le 8ᵉ arrondissement de Paris.


Bernadette Chirac mais les points sur les « I »

Nos confrères de France 2 ont également révélé l’important budget mensuel de Bernadette Chirac. Chaque mois, la première dame dépensait jusqu’à 80 000 euros. Une somme importante qui lui vaut le titre de femme de président la plus chère de la Vème République. En plus de ses dépenses, l’épouse de Jacques Chirac s’est entourée de nombreuses personnes à son service.

Le livre de René Dosière, « Frais de Palais », révèle même que sous son règne, 450 000 euros de fleurs ont été dépensés chaque année De son côté, Brigitte Macron est également dépensière. Le rapport annuel de la Cour des comptes a révélé que l’épouse de l’actuel président de la République avait dépensé plus de 60 000 euros en coiffure et maquillage.

Bernadette Chirac humiliée le jour de Noël, son mari n’a pas hésité à la quitter pour rejoindre sa maîtresse !

 


Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Bernadette Chirac (@bernadettechiracoff)

Même marié, Jacques Chirac a toujours eu beaucoup de succès auprès des femmes. En 1975, il n’a pas hésité à rejoindre sa maîtresse Jacqueline Chabridon pour fêter Noël... Au grand dam de son épouse Bernadette Chirac.

En 2019, Jacques Chirac rend son dernier souffle à l’âge de 86 ans. Plusieurs années après sa mort, les anecdotes à son sujet ne manquent pas. De son vivant, l’ancien chef d’État a conquis les foules par sa forte personnalité. Bon vivant, l’ancien locataire de l’Élysée était aussi très séducteur.

Dans les bons comme dans les mauvais moments, sa femme Bernadette Chirac l’a toujours soutenu. Mais en 1975, l’ex-présidente de la Fondation Hôpitaux de Paris Hôpitaux de France voit rouge.

En effet, son mari, alors Premier ministre, n’a pas hésité à rejoindre sa maîtresse pour fêter Noël avec elle. Sans complexe, Jacques Chirac s’envole pour la Guyane et la Guadeloupe, assurant que ses déplacements sont avant tout professionnels.

Bernadette Chirac révèle tout !

Autour de Jacques Chirac, il y avait beaucoup de journalistes, et tous les journalistes ont protégé Jacques Chirac par rapport à la liaison qu’il devait avoir avec l’une des journalistes qui étaient là, a analysé Jacques Toubon, ancien conseiller de l’homme politique pour France 2 en 2019.

De son côté, Bernadette Chirac a tenté de faire bonne figure. Elle a passé les vacances seule avec leurs deux enfants. Sa rivale n’est autre que la journaliste Jacqueline Chabridon. Sa liaison avec Jacques Chirac commence au début des années 1970. On lui demande de faire un portrait de lui pour Le Figaro et elle tombe très vite sous son charme.

Tout a commencé lorsque Jacques Chirac s’est arrêté dans un restaurant pour déguster sa traditionnelle tête de veau, et qu’il l’a mise au défi d’avaler une tête de veau comme lui, ce qu’elle s’est empressée de faire, a analysé Laureline Dupont, auteur de Jacques et Jacqueline, pour le reportage Bernadette Chirac et Jacques, les inséparables, dévoilé sur BFMTV en 2019.

Amoureux fou de la journaliste, Jacques Chirac a toujours sorti l’artillerie lourde pour la satisfaire sur tous les plans. délaissant ainsi sa femme Bernadette Chirac. Il était capable de lui écrire des poèmes enflammés, d’ouvrir la boutique Pierre Cardin pour lui offrir un pull quand elle avait froid un soir.

Bernadette Chirac

Il était capable de lui écrire des poèmes enflammés, d’ouvrir la boutique Pierre Cardin pour lui offrir un pull quand elle avait froid un soir. Ce sont des gestes de cœur qu’il n’avait plus pour sa femme, raconte Erwan L’Éléouet, auteur de Bernadette Chirac, les secrets d’une conquête, pour BFMTV.

Pourtant, Jacques Chirac n’a jamais voulu divorcer... Au grand dam de sa maîtresse. Leur idylle ne dure pourtant que deux ans. Désemparée, Jacqueline Chabridon a même tenté d’y mettre fin après leur rupture.