Beaucoup de retraités ne demandent pas cette aide de l’Aspa, 200 euros en moyenne.

S'ils en faisaient la demande à l'Aspa, ces non-recourants recevraient en moyenne 205 euros par mois. On fait le point.

Selon une nouvelle étude Aspa, une personne sur deux pouvant bénéficier du minimum vieillesse ne le demande pas, soit environ 300 000 retraités.

De nombreux retraités y ont droit, mais peu en font la demande. Le minimum vieillesse rebaptisé Allocation de Solidarité aux Personnes Agées (Aspa) en 2006 est destiné à garantir un niveau de revenu minimum aux personnes âgées disposant de faibles revenus. Parmi les personnes seules de 65 ans ou plus éligibles à cette prestation, une sur deux ne l’a pas perçue en 2016, selon une étude publiée en mai par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees).

retraite Aspa

Un manque à gagner moyen de 205 €.

Ainsi, 321 200 personnes sont sous le plafond de ressources pour une personne seule (et sont donc éligibles selon les données fiscales) mais n’utilisent pas le minimum vieillesse, soit un taux de non-recours estimé à 50 %, précise le rapport de la Drees.



Le taux de non-recours est plus élevé chez les femmes (52%) que chez les hommes (44%) et chez les personnes âgées de plus de 85 ans (57%). S’ils en font la demande, les non-recourants pourraient recevoir en moyenne 205 euros par mois, tandis que les utilisateurs reçoivent en moyenne 337 euros. Il s’agit d’une somme importante à l’heure où les prix de l’essence et des matières premières augmentent.

 

Voir cette publication sur Instagram

 


Une publication partagée par Eric Page (@apec_assurances)

Qui peut bénéficier de l’Aspa ?

Les retraités âgés de plus de 65 ans et vivant en France avec les revenus les plus faibles sont éligibles.

L’attribution de cette prestation est soumise à un plafond de 916,78 € par mois (1 423,31 € pour un couple), et l’aide correspond à la différence entre ce plafond et les revenus (en retraite progressive, vous ne pouvez pas prétendre à l’Aspa).

Si vous percevez une pension, l’Aspa est versée chaque mois en même temps.

Comment demander l’Aspa ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 20 Minutes (@20minutesfrance)

Les retraités éligibles peuvent en faire la demande auprès de leur caisse de retraite (à l’aide du formulaire Cerfa 13710*02, à télécharger sur lassuranceretraite.fr) ou auprès de la caisse centrale de la Mutualité sociale agricole (MSA) à l’aide du formulaire Cerfa 14953*01.

Aspa : avez-vous droit à cette aide ?

Selon la Cour des comptes, 34 % à 49 % des bénéficiaires potentiels de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) ne la réclament pas ! Faites-vous partie de ces personnes ?

Un coup de pouce appréciable

Le régime français d’assurance retraite verse l’Aspa à environ 500 000 personnes (la Mutualité sociale agricole peut également la verser). Les retraités de plus de 65 ans résidant en France peuvent en faire la demande auprès de leur caisse de retraite (au moyen du formulaire Cerfa 13710*02, téléchargeable sur lassuranceretraite.fr ou service-public.fr, ou en appelant le 39 60 ; en cas d’inaptitude, la demande peut être faite à partir de 62 ans).

L’attribution de cette allocation est soumise à un plafond de ressources de 916,78 euros par mois (1 423,31 euros pour un couple), et l’aide correspond à la différence entre ce plafond et les revenus (si vous êtes en retraite progressive, vous ne pouvez pas prétendre à l’Aspa). Si vous percevez une pension, l’Aspa est versée chaque mois en même temps.

Et récupérable sur la succession

Les sommes versées au titre de l’ASPA sont récupérables sur la succession du bénéficiaire si son patrimoine dépasse 39 000 euros, après déduction des dettes (100 000 euros en Guadeloupe, Guyane, Martinique, Réunion et Mayotte). Cette opération ne peut faire descendre la succession en dessous de ce seuil (si l’actif net est de 41 000 euros, seuls 2 000 euros sont récupérés).

Les biens agricoles sont exclus pour permettre aux agriculteurs de demander l’Aspa sans remettre en cause la transmission de leur exploitation. Enfin, en cas de décès d’un couple, la récupération est reportée au décès du second conjoint pour protéger le survivant.

Aspa

Le conseil de l’expert

» L’Aspa est versée le plus tôt possible, au plus tôt le mois suivant la demande (avec votre première pension si vous la demandez simultanément). Elle est cumulable avec le minimum contributif, qui assure une pension minimale à ceux qui ont liquidé leur pension au taux plein.