Après l’annonce du décès d’Elizabeth II, Buckingham Palace révèle une bonne nouvelle !

Elizabeth II a été testée positive au Covid-19 dimanche dernier, et la Reine Elizabeth II est sous le radar depuis lors. La monarque de 95 ans souhaitait initialement honorer ses engagements cette semaine, mais elle a malheureusement été contrainte de les annuler à deux reprises déjà.

Elizabeth II

Alors que la santé de la reine Elizabeth II continue d’être une source d’inquiétude, Buckingham Palace a fait une annonce encourageante.

La première fois, c’était mardi dernier, lorsque Buckingham Palace a expliqué que Elizabeth II souffrait toujours de légers symptômes de rhume.

Elizabeth II age

Et d’ajouter : Elle a décidé qu’elle ne tiendrait aucun des engagements en ligne prévus aujourd’hui, mais qu’elle poursuivrait ses activités légères. Une seconde fois, jeudi dernier, le palais a expliqué : Sa Majesté poursuit ses activités légères. Aucun autre engagement n’est prévu pour cette semaine.

La bonne nouvelle de la semaine !

C’est dans ce climat de peur que nous avons appris une très bonne nouvelle, également jeudi. A l’approche du jubilé de platine de la reine Elizabeth II, qui sera célébré du 2 au 5 juin à Londres, l’organisation va bon train ! De quoi rassurer les plus dubitatifs sur la santé de celle qui marquera officiellement ses 70 ans de règne.

Avec une vidéo postée sur Instagram par la BBC, Buckingham a annoncé que la billetterie pour le jubilé était officiellement ouverte et que 10 000 places seraient disponibles pour le tirage au sort jusqu’au 24 mars.

De quoi susciter l’enthousiasme des Britanniques et de la reine Elizabeth II, comme promis : La Platinum Party at the Palace réunira certaines des plus grandes stars du spectacle du monde pour célébrer les moments les plus significatifs et les plus joyeux du règne de sept décennies de la Reine.

Une fête historique à venir !

Le gouvernement a également assuré les fans il y a quelques mois d’un vaste programme d’événements qui mêleront le meilleur de la splendeur et de l’apparat cérémoniels britanniques à des présentations artistiques techniquement avancées.

On s’attend à ce qu’il y ait des moments spectaculaires à Londres et dans d’autres grandes villes. Une annonce qui n’aurait pas pu être faite si Elizabeth II était vraiment souffrante.

La Reine Elizabeth II s’inquiète à nouveau en annulant sa réapparition après avoir vaincu un coronavirus.

Il est également logique de penser que ce n’est pas la même chose, aussi légers qu’aient pu être ses symptômes, de vaincre le coronavirus à 95 ans que de le faire à n’importe quel autre âge.

Mais il est vrai que la reine Elizabeth II a fait preuve d’une telle vitalité tout au long de son règne, notamment en 2022, année de son jubilé de platine, qu’il est très inquiétant de constater qu’elle peine à se remettre pour les différents événements qu’elle avait prévus une fois la maladie vaincue. La dernière en date : il a annulé mercredi un événement qui devait marquer son retour.

Cela fait plus d’une semaine que la monarque a été testée positive et, bien que plus de sept jours de quarantaine se soient déjà écoulés, elle a une fois de plus reporté sa réapparition publique, ce qui inquiète déjà ses partisans, car la souveraine devait assister à une réception organisée au château de Windsor le mercredi 2 mars.

De plus, c’était le lieu le plus approprié pour qu’Elizabeth II revienne sur les événements, étant donné que c’est précisément là qu’elle passe cette période d’isolement. Cependant, la famille royale britannique elle-même a publié une déclaration expliquant que la mère de Charles ne pourra pas être présente, ce qui a fait courir des rumeurs selon lesquelles la reine se sent beaucoup plus mal qu’on ne le pense après une légère maladie.

Le monarque a accepté, sur les conseils du Foreign Office, d’annuler la réception diplomatique du mercredi 2 mars, précise le communiqué. Cette incertitude sur son état de santé est aggravée par le fait que le message ne mentionne pas la ou les causes du report de sa réapparition.

Il n’est donc pas certain qu’Elizabeth II ait déjà été testée négative ou que, même si elle l’a été, elle ne soit pas en bonne santé.

Elizabeth II

Certains médias n’excluent même pas l’idée que le conflit armé entre la Russie et l’Ukraine soit la raison de sa non-participation. En tout état de cause, il faudra attendre le lundi 14 mars pour qu’elle reprenne ses engagements.

Ce jour-là, en théorie, la reine doit assister au service du Commonwealth à l’abbaye de Westminster. En effet, le 15 mars, un service commémoratif sera organisé pour l’homme qui fut son mari jusqu’à l’année dernière : le prince Philip, duc d’Édimbourg.


Sacha Fernandes

Depuis l'enfance, je suis passionnée par l'écriture et le yoga et je suis très curieux de nature surtout quand il s'agit d'actualité et de presse, je m'intéresse à tous les domaines ! J'aime aussi les nouvelles technologies et la création de sites internet, ainsi que le SEO qui me passionne, une vraie révélation pour moi il y a plus de 10 ans.