Anne-Elisabeth Blateau (Scènes de ménages) au plus mal, elle se bat pour sa survie.

Anne-Elisabeth Blateau : La pandémie actuelle fait des ravages partout où elle passe. Et cela se passe absolument partout dans le monde. La France est l’une des zones les plus touchées en Europe et elle contamine aussi nos acteurs préférés. Anne-Elisabeth Blateau, qui incarne Emma dans Scènes de ménages sur M6, serait touchée par le virus qui a déjà tué des milliers de personnes en France.

Anne-Elisabeth Blateau scène de ménage

Anne-Elisabeth Blateau a été frappée par la maladie et c’est un moment difficile pour l’actrice dans Scènes de ménages, les détails.

Anne-Elisabeth Blateau, on la connaît tous très bien pour son rôle dans Scènes de ménages. Emma est en couple avec Fabien et ces personnages ont rejoint le casting de la saison 3 de l’émission. Il représente le jeune couple avec un petit enfant, des citadins qui ont déménagé à la campagne. Elle est vendeuse dans un magasin de bricolage et lui est professeur d’histoire-géographie dans un collège. Leurs échanges ne manquent pas d’humour, leurs prises de bec non plus.

Anne-Elisabeth Blateau

Scènes de ménages est diffusée sur M6 depuis le début du mois de novembre 2009. Cela fera bientôt 11 ans que le public apprécie les disputes loufoques des couples représentés à l’écran. Anne-Elisabeth Blateau (Emma) et David Mora (Fabien) forment un superbe duo qui a rejoint l’émission en cours de route, pour la troisième saison. Scènes de ménages entame sa 10e saison et n’est pas prête de s’arrêter en raison de son succès auprès du public.

Personne n’est épargné par les ravages de cette maladie

Mais les stars de la télévision sont également exposées aux mêmes risques sanitaires que le commun des mortels. En effet, le virus qui sévit en France et dans le monde n’épargne rien ni personne. Le caractère soudain et inédit du virus n’a pas permis aux professionnels de la santé de trouver des remèdes avant qu’il ne nous frappe de plein fouet. Le confinement, ordonné par le gouvernement et le Président de la République, oblige tous les Français à limiter leurs déplacements au strict minimum pour tenter de stopper la propagation rapide de ce maudit virus.

Et Anne-Elisabeth Blateau a été contaminée par ce virus qui a déjà fait des milliers de victimes en France et dans le monde. Elle n’hésite pas à en parler car, même pour elle, cette crise sanitaire semblait irréelle. Durant les premières semaines de l’arrivée de l’épidémie sur notre territoire, beaucoup de gens ne voulaient pas croire au scénario catastrophe. Un vrai film de science-fiction en effet. Mais l’actrice a dû se rendre à l’évidence : elle n’avait pas attrapé un simple rhume ou une grippe.

Le Covid-19 ne doit pas être considéré comme une maladie bénigne

Aujourd’hui, les gens semblent prendre les risques plus au sérieux. Si trop de personnes sont infectées en même temps, les hôpitaux ne seront pas en mesure de gérer l’afflux de patients. C’est une situation très délicate pour beaucoup d’entre eux. Il y a un manque d’espace, un manque d’équipement et parfois un manque de personnel pour fournir les soins nécessaires aux patients. C’est une véritable course contre la montre que s’est lancée le personnel médical, qui ne compte plus ses heures pour sauver des vies.

Le cas de l’actrice Anne-Elisabeth Blateau peut rejoindre les exemples pour montrer que cette maladie est réelle. Elle partage son expérience douloureuse avec la rédaction du Figaro. Cette femme de 43 ans, en couple et mère d’un petit garçon, a dû vivre complètement isolée de sa famille. Anne-Elisabeth Blateau, même si exposer publiquement sa contagion doit montrer l’importance des gestes barrières et du respect des mesures de confinement, a également tenu à rassurer ses fans et ses proches.

La vie d’Anne-Elisabeth Blateau n’est plus en danger

En effet, l’actrice de Scènes de ménages est sur la bonne voie pour éviter une hospitalisation. Sa vie n’est pas en danger malgré des symptômes soutenus. Toux, fièvre et courbatures virulentes, autant de symptômes qu’Anne-Elisabeth Blateau a pu traiter avec beaucoup de repos et l’utilisation de paracétamol. Vivre isolée dans sa propre famille et lutter contre ces symptômes agressifs n’a pas été une mince affaire.

Anne-Elisabeth a également confié au Figaro qu’elle avait vraiment peur. Le climat actuel est pour le moins anxiogène. L’actualité nous martèle sans cesse la gravité de la situation. Le climat n’est pas rassurant mais loin de provoquer un état de panique, les journalistes veulent seulement être très clairs sur l’évolution de la crise sanitaire.

Anne-Elisabeth Blateau

Anne-Elisabeth Blateau a dû vivre 10 jours très compliqués. Mais elle nous assure qu’elle est sortie d’affaire pour le moment. Sa force de caractère, que l’on retrouve dans son personnage de Scènes de ménages, l’a peut-être aidée à surmonter son malaise. D’ailleurs, elle ne manque pas de trouver du positif dans cette situation dramatique.

Anne-Elisabeth Blateau scène de ménage

En effet, Anne-Elisabeth Blateau explique finalement au Figaro que le temps passé en confinement peut être bénéfique. Que ce soit pour la planète ou pour se recentrer sur soi, l’éloignement social physique et l’arrêt économique du pays permettent à la planète de mieux respirer et aux personnes confinées de prendre le temps de méditer.

Il est absolument essentiel de voir le positif dans ce genre de situation, sinon nous serions tous complètement déprimés. D’autre part, nous ne pouvons qu’espérer que la terrible situation de crise sanitaire se résolve rapidement. Nous avons tous hâte de retrouver une vie normale. Bien que rien ne soit moins sûr, il devrait y avoir une réelle démarcation entre l'”avant” et l'”après” de cette épidémie mondiale.


Martha Levine

Tout projet incroyable commence par une étincelle et un esprit talentueux. C'est le cas pour Martha Levine, la fondatrice du site PEOPLE ACT MAGAZINE. À tout juste 41 ans, elle a eu une idée brillante en tant que femme de lancer ce projet unique sur les stars et les peoples français.