Anne-Claire Coudray inquiète et au plus mal ! les révélations chocs.

Aux commandes des journaux télévisés de 13h du week-end, Anne-Claire Coudray tient les téléspectateurs de TF1 informés des suites du conflit russo-ukrainien, qui a bouleversé son quotidien.

Anne-Claire Coudray

La journaliste Anne-Claire Coudray a également confié à Télé Star son inquiétude de voir un membre de sa famille partir couvrir la guerre sur le terrain.

Un faux départ. Plusieurs fois, Anne-Claire Coudray s’est interrogée sur la possibilité de se rendre en Ukraine pour rencontrer la population sur place.

Anne-Claire Coudray tf1

Mais, contrairement à sa collègue de France 2, Anne-Sophie Lapix, qui a échappé au pire lors de la présentation de son journal spécial, la journaliste chère au cœur des fidèles de TF1 est restée en France, où l’actualité est également très chargée.

Dans quelques jours, l’acolyte de Gilles Bouleau Anne-Claire Coudray pilotera la soirée spéciale du premier tour de l’élection présidentielle, qui sera réduite au minimum.

Ce dont elle ne s’offusque pas dans les colonnes de Télé Star, le 4 avril.

On s’est rendu compte que seule la première heure compte, explique-t-elle à nos confrères. Un 18 h 30-21 h 30, pour un premier tour, c’est suffisant.

Choquée par le début de la guerre en Ukraine

Malgré cette échéance importante, la mère d’Amalia a les yeux rivés sur l’Est, où se joue un imbroglio diplomatique et militaire de grande ampleur. Et Anne-Claire Coudray partage la stupéfaction des Français : J’ai moi-même eu du mal à continuer à mener une vie normale.

Il y a quelques semaines, ces gens avaient la même vie que nous, les enfants portaient les mêmes anoraks que les nôtres ? Les voir marcher sur les routes par millions a été un choc.

Une angoisse d’autant plus oppressante qu’elle connaissait des proches, et notamment son beau-frère, cameraman, parti dans l’enfer du front. Je me suis surprise à attendre son retour avec impatience, raconte cette ancienne envoyée spéciale. C’est normal quand on se trouve en territoire hostile.

Anne-Claire Coudray explique la décision de TF1 d’écourter la soirée électorale.

Dans une récente interview accordée à People Act Magazine, disponible en kiosque ce lundi 4 avril 2022, Anne-Claire Coudray a donné son avis sur la nouvelle formule du prochain débat prévu sur TF1 le 10 avril prochain. Contrairement à la précédente édition diffusée en 2017, cette année, cette soirée électorale opposant les candidats à la présidentielle sera plus courte que prévu puisqu’elle se terminera vers 21h30.

On s’est rendu compte que seule la première heure [du débat, ndlr] compte, a d’abord partagé Anne-Claire Coudray. Selon la journaliste de 45 ans, la précédente édition n’avait pas séduit les téléspectateurs. Quand on regarde les courbes d’audience de 2017, on constate que l’intérêt s’étiole, a-t-elle ensuite ajouté, précisant : Un 18h30 – 21h30, pour un premier tour, ça suffit.

Anne-Claire Coudray, critiquée par Jean-Luc Mélenchon

Le 14 mars, Jean-Luc Mélenchon était présent sur le plateau de La France face à la guerre sur TF1. Interrogé sur le conflit russo-ukrainien comme la plupart des candidats invités, le leader de la France Insoumise avait fustigé les présentateurs de la soirée, Gilles Bouleau et Anne-Claire Coudray. Souvent interpellé par les animateurs sur son temps de parole, le candidat de gauche leur a répondu, non sans un certain agacement : Laissez moi finir !

Anne-Claire Coudray

Gilles Bouleau lui a répondu : Oui, mais il ne vous reste que deux minutes pour les deux dernières questions, mais vous n’êtes pas le premier à les entendre. Pour rappel, lors du débat de ce soir, les huit candidats présents n’ont pas eu l’occasion de s’affronter. Emmanuel Macron avait exigé qu’aucun des candidats ne se croise sur le plateau afin que les téléspectateurs puissent entendre clairement chaque réponse.


Sacha Fernandes

Depuis l'enfance, je suis passionnée par l'écriture et le yoga et je suis très curieux de nature surtout quand il s'agit d'actualité et de presse, je m'intéresse à tous les domaines ! J'aime aussi les nouvelles technologies et la création de sites internet, ainsi que le SEO qui me passionne, une vraie révélation pour moi il y a plus de 10 ans.