Alerte ! rappel de produits en masse des supermarchés qui sont contaminés à l’oxyde d’éthylène.

Les démarches de rappel de marchandises ne cessent de se répéter ! Alerte. Des niveaux élevés en oxyde d’éthylène ont été constatés.

Alerte

La marchandise à destination de l’alimentation dues à des niveaux élevés d’oxyde d’éthylène ne cessent de croître ! Alerte.

On apprend notamment ce jour que ce composant nocif a été découvert dans plusieurs portions de crème glacée dans des pots ou des sorbets. Rassurez-vous, une équipe rédactionnelle de People Act Magazine a choisi de vous en parler, serez-vous au rendez-vous de cette Alerte ?

Alerte ! De l’oxyde d’éthylène a été détecté.

Rappelons tout de même que ce grand rappel fait partie de ces investigations menées en collaboration par les instances du pays et de l’Europe.

supermarchés

Et ceci après avoir lancé une Alerte au mois de septembre passé concernant la détection de taux d’oxyde d’éthylène. Ce dernier pouvant dépasser de mille fois les normes réglementaires dans les semences de sésame. Un contrôle renforcé de toutes les marchandises dangereuses a été annoncé par les pouvoirs publics.

La constatation de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) est donc évidente. Celle-ci exige aux industries de retirer du marché leurs stocks de crèmes glacées.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laura Meyer (@laurameyer181)

“Dans le but de restreindre le plus possible les possibilités de contamination des clients avec l’oxyde d’éthylène, la DGCCRF a demandé aux producteurs de glaces de faire un rappel des stocks de substances brutes non autorisées et des substances fabriquées l’incorporant. Et indépendamment du niveau de concentration, selon la législation de l’Union européenne”. Cependant, la DGCCRF affirme ne pas avoir reçu pour le moment de rapport “concernant un cas de client intoxiqué à l’oxyde d’éthylène en relation avec la marchandise retirée du march”.

Pourquoi on utilise cet oxyde d’éthylène ?

Ainsi, la rédaction de People Act Magazine, au préalable, a souhaité vous expliquer ce que représente précisément l’oxyde d’éthylène ! Alerte. Donc en vous donnant la fiche des crèmes glacées faisant l’objet du retrait. Alors, on peut vous apprendre que ce dernier est un produit débroussaillant. Il est habituellement employé dans les fumigations pour prévenir les risques de maladies microbiologiques. Vous devez par ailleurs connaître la classification de cette matière dans la catégorie des substances à caractère cancérigène, mutagène et reprotoxique ou CMR.

Bien entendu, logiquement, son exploitation est prohibée sur le territoire européen. Hélas, le souci est le suivant : pour quelques Etats, aucune forme de contestation possible. Par conséquent, hors UE, le produit est utilisable. Cependant, il y a une définition des limites maximums résiduelles (LMR) pour les matériaux bruts pouvant y être exposés, Alerte. Et on trouve également la fiche technique sur la base de données Pesticides DataBase.

Alerte ! Les glaces qui sont concernées pour être retirées du marché.

Lorsque vous saurez ce que représente l’oxyde d’éthylène, on pourra vous renseigner sur les types de crèmes glacées visées. Tel est ainsi le cas des mélanges de 6 mini-bâtonnets de crème glacée vanille et chocolat. Mais également de 4 bâtons de crème glacée vanille et chocolat, tous 2 de chez Milka.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Uberti (@ubertiofficiel)

Cette dernière Alerte connaît aussi certaines complications dans le cas des mélanges de 4 bâtons vanille/chocolat et noisette. Le bâtonnet chocolat/chocolat ou noisette et les quatre bâtons caramel/chocolat et amande se trouvent aussi dans le viseur des pouvoirs publics. Par ailleurs, les clients ne peuvent pas prendre le pot de La Laitière crème brûlée ; vanille ; noix de pécan ; rhum et raisins secs.

Alerte

Les bâtons de crème glacée Toblerone et Daim ne sont pas recommandés à la consommation également, donc Alerte. Ces derniers sont aussi concernés par le retrait du marché. La société Pilpa procède elle aussi au rappel de ses emballages de 4 bâtons de glace ordinaires. Ce sont des glaçages à la vanille recouverts de chocolat lacté, des glaçages à la vanille/fruit et des glaçages à la vanille/exotiques.

Finalement, les packs de 8 glaces Praline vanille Extrême et vanille/fraise sont aussi en effervescence. Pour être certain de ne rien omettre, on vous invite à vous connecter à la page web de la DGCCRF afin de découvrir la totalité de la grille des mentions. Et surtout, si vous vous posez des questions, pensez à nous les communiquer. Nous ne manquerons pas de vous répondre sur cette Alerte.


Pierrette Rajaonasy

J'adore particulièrement toutes les actualités people et les séries Netflix, deux sujets pourtant diamétralement opposés que l'on retrouve sur ce magazine francophone ! Je partage donc mon opinion assez régulièrement dans mes articles sur le site.