Alerte maman : cette position à fortement éviter pour endormir votre bébé

C'est votre premier bébé et vous ne voulez pas faire d'erreur ? Ne t'inquiète pas, on va t'expliquer avec Merci Maman la meilleure position et le matériel le plus adapté !

Alerte à toutes les nouvelles mamans : attention à comment vous couchez votre bébé ! Voici cette position dangereuse à surtout éviter.

Tout ce que vous devez savoir sur le sommeil de bébé

bébé dormir

Depuis que la cigogne vous a apporté ce cadeau du ciel, vous avez du mal à appréhender les besoins de bébé. Bien sûr, le fait qu’il ne s’exprime que par des bruits ou des pleurs n’arrange rien.

 


Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Os pais do Francisco (@2paisdefrancisco)


Une chose est sûre, nous aimons l’avoir près de nous. Nous avons donc tendance à le faire le plus souvent possible. Et lorsqu’il souffre de coliques, nous pensons pouvoir le calmer en posant notre « main chaude sur son ventre ». Tous ces arguments de parents protecteurs ne changent rien au débat. Pour lui, dormir dans cette posture, et non sur le dos, n’est pas une bonne idée. People Act Magazine vous explique le pourquoi du comment.

 

Voir cette publication sur Instagram

 


Une publication partagée par Michaela Euteneuer Lee (@madmoisellelee)

Bébé : quel est le risque ?

Selon le pédiatre interrogé par nos confrères de Parents.fr, nous ne lui rendons pas service. Pire encore, nous mettons la vie de notre bébé en danger. Pour appuyer ses propos, elle se base sur une étude qui précise que l’habituer à être sur le dos diminue de « 80 % le risque de mort inattendue du nourrisson ». Il est certain que vu sous cet angle, cela mérite d’être clair et net !

Tout se passe pendant les quatre premiers mois de bébé. Ce danger lié au « risque d’étouffement » mérite d’être considéré. En coulisses, les médecins estiment qu’il est encore trop fragile et n’a pas assez de « tonus musculaire » pour être totalement autonome.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Victoire 🎀 (@vickimum)

Si ses parents ne sont pas là, il ne peut malheureusement pas se retourner et a du mal à se repérer. Et si la respiration le gêne, c’est la catastrophe ! Ne vous inquiétez pas, une fois que votre enfant aura traversé cette période de turbulence, il comprendra le mécanisme. Vous l’avez compris, le premier trimestre, vous devez être vigilant. Comment éviter de tomber dans la paranoïa ? People Act Magazine fait le point !

Faisons le point sur les contreparties.

Dans les magasins de puériculture, la couverture d’emmaillotage pour bébé fait son apparition. Elle peut lui rappeler ces neuf mois passés dans le ventre de maman. Bien sûr, comme toujours, il y a des contre-indications. Il est préférable de demander conseil à votre médecin. Il a l’habitude de voir des bébés tous les jours et vous dira s’il est prêt ou non à accepter ce type de procédure.

Mettre un cale-bébé dans le lit de votre enfant n’est pas forcément une bonne idée. Attiré par tout ce qui se trouve dans le berceau, votre enfant aura tendance à vouloir passer du ventre au dos sans vous consulter. Il suffit d’une seconde pour transformer une belle journée en cauchemar.

Le syndrome de la tête plate est la deuxième plus grande crainte de tous les parents. Lorsque vous leur proposez quelque chose qui peut arranger les choses sans trop d’efforts, ils sautent dessus sans la moindre hésitation. Heureusement, bébé grandit et apprend progressivement à se débrouiller seul. Par exemple, de la position à quatre pattes aux premiers pas, le temps passe à la vitesse de la lumière.

Et sur le côté ?

Comme toujours, les parents de ce bébé essaient de trouver un juste milieu. En le mettant sur le côté, ils ont l’impression d’avoir fait un bond en avant. Malheureusement, il y a toujours une petite chance qu’il bouge et reste sur le ventre. Le reste, vous le savez maintenant… C’est le retour à la case départ !

Bébé : Tout change quand bébé est éveillé

En revanche, lorsque bébé ne dort pas, vous pouvez abuser de cette position. Que ce soit dans son parc ou sur un tapis de jeu, vous avez de nombreuses possibilités. Tout ce qui compte, c’est d’avoir une « surface plane et ferme » ! Petit à petit, il va prendre confiance et découvrir ses « muscles du cou et du dos ». N’abusez pas de ce type d’exercice physique car il demande un effort considérable. En tout cas, ils doivent durer quelques minutes dans la journée !

Le cododo, c’est génial

Le fameux débat sur l’endroit où dormir est aussi dans tous les esprits. Les pédiatres recommandent à l’âge de 6 mois de faire passer bébé de la chambre des parents à la sienne. Toutefois, évitez d’habituer votre bébé à dormir avec vous.

Là encore, les fabricants d’équipements pour bébés rivalisent d’ingéniosité. Ils ont créé des berceaux de co-sleeping qui peuvent être fixés au lit des parents. C’est le moyen idéal pour détecter le moindre problème.

Quelle est la température idéale pour votre bébé ?

Depuis l’augmentation des tarifs énergétiques, on ne sait plus trop comment gérer sa facture.

Mais il y a une chose qui ne doit pas changer. C’est la température de 19-20 degrés dans la chambre de votre bébé.

Choisir le bon matelas

La fermeté du matelas est essentielle pour la motricité de bébé. Comme l’a mentionné People Act Magazine dans les paragraphes précédents, tout autre accessoire est inutile. N’oubliez pas la gigoteuse pour qu’il ne bouge pas trop.

Dernière précision. Si vous avez investi dans un lit parapluie, l’installation d’un second matelas est tentante, mais ne doit absolument pas se concrétiser. Si bébé se coince le doigt dans le « bord », c’est le cauchemar !