Aires d’autoroute en France : pourquoi les produits sont-elles si chères ?

Outre le coût du carburant sur les Aires d'autoroute en France, le prix des produits proposés est souvent bien plus élevé que dans les supermarchés. Comment l'expliquer ? People Act Magazine a enquêté.

Samedi était une journée rouge sur les routes du pays, et c’est une bonne chose pour les aires d’autoroute ! People Act Magazine enquête pour vous !

Sur la route des vacances, faire une pause lorsque l’on conduit pendant plusieurs heures est indispensable. Un conseil essentiel, mais qui est aussi souvent synonyme de dépenses, dès lors que l’on décide de faire un détour par les boutiques des aires d’autoroute.

Nous avons pris un sandwich, un paquet de chips, une boisson et un dessert pour près de six euros. Ce n’est pas donné, confie un automobiliste dans le reportage en tête de cet article. J’ai pris une eau gazeuse à 3,30 euros. C’est terriblement cher, pour une eau avec des bulles, raille un autre.

Aires d'autoroute en France

C’est un fait : acheter son goûter sur une aire de repos est plus cher que dans un supermarché traditionnel. Mais de combien ? L’équipe de People Act Mag a comparé deux paniers contenant un sandwich triangle, un paquet de chips et une bouteille d’eau : l’un acheté sur une aire de repos, l’autre dans un supermarché à la sortie d’une autoroute.

Dans un supermarché classique, elle a dépensé 3,07 euros pour ces produits, alors que sur une aire d’autoroute, elle a payé 7,20 euros, soit plus du double.

Fourniture, location, exploitation. De nombreux coûts à amortir

Aires d'autoroute France prix

C’est que ces boutiques coûtent très cher aux gestionnaires d’autoroutes, comme l’explique Laura Bokobza, fondatrice et directrice de LBK Consulting et consultante en entreprise.

Cela leur coûte plus cher de faire venir les produits, notamment à cause des péages, mais cela leur coûte aussi plus cher en termes de loyer et d’exploitation, car les aires d’autoroute sont obligées d’ouvrir les stations-service et les magasins 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, explique-t-elle.

Ces horaires non-stop, qui nécessitent beaucoup de personnel, sont imposés par l’État, qui accorde ces stations-service, comme les autoroutes, sous forme de concessions pour une durée limitée à des sociétés privées.

Une autre obligation est d’offrir certains services gratuitement, ce qui entraîne des coûts supplémentaires qui alourdissent la facture de ceux qui passent à la caisse.

Nous avons ainsi un entretien gratuit et permanent des toilettes, des espaces bébés et des douches pour les conducteurs, disponible 365 jours par an, explique à Ouest-France Florence Lemetais-Chaffiotte, directrice marketing et service client chez Vinci Autoroutes.

Alors, pour être rentable, rien n’est laissé au hasard pour vous convaincre d’acheter. En pleine canicule, vous avez sans doute envie d’une boisson fraîche, mais vous devrez passer par le rayon confiserie, produits locaux et souvenirs avant d’atteindre les frigos, stratégiquement placés au fond des magasins.

Aires d'autoroute

Pour éviter la tentation, certains vacanciers ont leurs astuces. En général, nous achetons dans les supermarchés avant de partir, la veille ou le matin même, explique l’un d’eux.

D’autres préfèrent également préparer leur nourriture à la maison. En faisant les sandwichs nous-mêmes, nous économisons une dizaine d’euros, ce qui représente une économie assez importante sur le budget des vacances, affirment deux jeunes automobilistes.