Affaire Valbuena : Karim Benzema jugé coupable, 1 an de prison.

C’est l’une des histoires les plus incroyables du football français de ces dernières années et son épilogue pourrait bien être arrivé le 24 novembre 2021. Plus de six ans après les faits, Karim Benzema a été reconnu coupable de complicité dans la tentative de chantage de son ancien coéquipier Mathieu Valbuena dans l’affaire dite de la vidéo.

Karim Benzema

Sur le banc des accusés, Karim Benzema a été reconnu coupable après des mois d’attente. on avocat a annoncé qu’il faisait appel du verdict.

Le tribunal correctionnel de Versailles a condamné le footballeur de 33 ans Karim Benzema à un an de prison avec sursis et à 75 000 euros d’amende.

Le tribunal correctionnel de Versailles vient de rendre son verdict dans l’affaire de la vidéo.

Il s’agit d’une lourde sanction financière pour le joueur qui a été récemment rappelé en équipe de France. Mécontent de cette décision, l’avocat de Karim Benzema a immédiatement annoncé que le sportif faisait appel de la décision.

Affaire Valbuena

Il a été clairement indiqué par le tribunal que Karim Benzema n’était pas au courant des manœuvres préalables. Nous sommes assez sidérés par ce jugement. Un appel est nécessaire. Il sera blanchi dans la mesure de cet appel, a déclaré son avocat dans des propos rapportés par RMC Sport.

Pour rappel, ces avocats avaient demandé la libération de leur client en expliquant que l’élément intentionnel de l’infraction qui lui était reprochée n’était pas caractérisé. Karim Benzema n’a pas assisté au procès qui s’est tenu le mois dernier, le grand ami de Kylian Mbappé n’était pas présent à la lecture du délibéré car il joue un match de Ligue des Champions en Moldavie ce soir.

Karim Benzema prison

DE LOURDES PEINES POUR LES AUTRES PRÉVENUS

Concernant les autres prévenus, Karim Zenati a été condamné à 15 mois de prison, une peine qui sera aménagée, ainsi qu’à une amende de 3 000 euros. Younes Houass a été condamné à 18 mois de prison, tandis qu’Axel Angot a été condamné à deux ans de prison, peine qui sera également modifiée. Enfin, Mustapha Zouaoui a été condamné à deux ans et demi de prison ferme, non aménageable, avec un mandat de dépôt et une amende de 3 000 euros.

Karim Benzema : 10 mois de prison avec sursis requis dans l’affaire de la vidéo.

Le parquet a requis 10 mois de prison avec sursis à l’encontre de la star du Real Madrid Karim Benzema, accusé de complicité dans la tentative de chantage de Mathieu Valbuena dans l’affaire de la vidéo.

Karim Benzema coupable

Benzema n’est pas un bon samaritain venu aider, il a agi pour permettre aux négociateurs d’arriver à leurs fins et aux maîtres chanteurs d’obtenir leur argent, a déclaré la procureure Ségolène Mares, qui a souligné l’autorité et la notoriété de l’ancien attaquant de Lyon Karim Benzema au sein de l’équipe de France dans son réquisitoire. Il fait partie de cette équipe, il est associé à ce projet de tentative de chantage sur une vidéo intime, a-t-elle dit. L’autre procureur, Julien Eyraud, a rappelé le rôle dans la société de la star du Real Madrid, porteur d’une image, d’un espoir, d’une notoriété et de valeurs morales.

Jeudi 21 octobre 2021, le parquet a requis une peine de 10 mois de prison avec sursis à l’encontre de Karim Benzema, accusé de complicité dans la tentative de chantage de Mathieu Valbuena dans l’affaire de la vidéo. Une amende de 75 000 euros a également été requise contre l’attaquant de l’équipe de France, candidat au Ballon d’Or et absent du procès à Versailles.

Les quatre autres prévenus, poursuivis dans cette affaire pour tentative de chantage, ont vu leurs peines requises aller de 18 mois avec sursis à quatre ans de prison.

Le parquet a requis quatre ans de prison et 15 000 euros d’amende contre Mustapha Zouaoui, considéré comme le cordon ombilical de cette affaire ; deux ans de prison et 5 000 euros d’amende contre Karim Zenati, ami d’enfance de Karim Benzema ; et 18 mois de prison et 15 000 euros d’amende contre Axel Angot, qui a trouvé la vidéo et l’a conservée pour une utilisation ultérieure. Enfin, une peine de 18 mois de prison avec sursis et une amende de 5 000 euros ont été requises contre l’intermédiaire Younes Houass.

Tout au long de la procédure, les quatre prévenus ont dépeint un monde alimenté par l’argent des joueurs, où les services et les moyens de pression sont échangés contre des montres de luxe, des articles de cuir ou des vidéos s.e..u.e.l.l.e.s.

Dans sa plaidoirie, l’avocat de Mathieu Valbuena, Paul-Albert Iweins, a dénoncé le discours mafieux de Karim Benzema lors de son intervention dans l’affaire, le comparant même à un parrain. Son client, a-t-il rappelé, a été exclu de l’équipe nationale alors qu’il est la victime de cette affaire. Il a été privé de son graal par des manœuvres sordides et la trahison d’un coéquipier, a-t-il déclaré.

S’exprimant sur MM. Angot, Zouaoui et Houass, Me Benjamin Peyrelevade, l’avocat de la Fédération française de football (FFF), a tonné : La voix de ces trois personnes, qui polluent le monde du football, est entrée, directement ou indirectement, dans une pièce de Clairefontaine, le centre d’entraînement des Bleus. Il s’agit d’une allusion au rôle qu’aurait joué Karim Benzema, assigné par les maîtres chanteurs à Mathieu Valbuena.

La FFF, partie civile dans cette affaire, doit protéger ses joueurs, a-t-il dit, en saluant l’attitude de Mathieu Valbuena, le premier joueur qui a eu le courage de dire non, de résister, de porter plainte.

Mathieu Valbuena n’a pas assisté aux plaidoiries. Le milieu de terrain de 37 ans, qui a longuement évoqué mercredi les conséquences de la tentative de chantage pour lui et sa carrière, a quitté le tribunal de Versailles à la mi-journée pour rejoindre Francfort, où son équipe de l’Olympiakos jouera un match d’Europa League dans la soirée.

Il est monté dans l’avion avec en tête les excuses de Mustapha Zouaoui. Je m’excuse du fond du cœur, je le regrette à mort, a déclaré Zouaoui, qui est considéré comme le cerveau de l’entreprise. Il y a très longtemps qu’il n’était pas venu au tribunal, mais il s’est moqué de l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille au tribunal mercredi.

Karim Benzema n’a pas assisté aux débats, ses avocats ayant mis en avant ses impératifs professionnels. Il n’est pas question que l’équipe de France puisse participer au procès, a-t-il déclaré.

Karim Benzema

Il a dit que son calcul est simple : ‘j’ai été mis à l’écart, je n’ai pas réintégré l’équipe de France, et j’ai décliné sur le plan sportif’ et puis en face de lui, il y a Karim Benzema qui vole haut dans le football mondial aujourd’hui, a également commenté l’avocat.

Théoriquement, son client risque une peine maximale de cinq ans de prison et 75 000 euros d’amende.


Martha Levine

Tout projet incroyable commence par une étincelle et un esprit talentueux. C'est le cas pour Martha Levine, la fondatrice du site PEOPLE ACT MAGAZINE. À tout juste 41 ans, elle a eu une idée brillante en tant que femme de lancer ce projet unique sur les stars et les peoples français.