Affaire PPDA : Isabelle Morini-Bosc (TPMP) fait des révélation, Delormeau sous le choc !

Tout le monde parle de l’affaire PPDA dans les médias. L’ancien présentateur du journal télévisé de TF1 est accusé d’agression par une vingtaine de jeunes femmes.

Isabelle Morini-Bosc

Isabelle Morini-Bosc ! À l’heure actuelle, les femmes qui ont été agressées n’ont plus peur de déclarer leurs mauvaises expériences avec des hommes célèbres.

Ainsi, toutes les émissions de télévision se tiennent informées de l’évolution de cette affaire. TPMP ne fait pas exception à la règle avec Isabelle Morini-Bosc.

Isabelle Morini-Bosc jeune

People Act Magazine fait les dernières révélations sur le plateau de TPMP.

Sur le plateau de Cyril Hanouna, les chroniqueurs sont revenus sur cette sombre histoire. Isabelle Morini-Bosc a avoué en direct qu’elle était au courant depuis longtemps du comportement douteux de PPDA. A l’époque, son entourage professionnel lui avait conseillé de rester discrète sur le sujet.

TPMP : Isabelle Morini-Bosc avoue qu’elle connaissait la PPDA !

Dire qu’à l’époque, Patrick Poivre d’Arvor était la vedette du journal de 20h de TF1 et que personne n’imaginait de telles révélations. Pendant des années, entre 1985 et 2013, il a présenté le journal télévisé de France et les téléspectateurs l’aimaient beaucoup. Il faisait partie de la famille de tous les Français.

Avec son empreinte particulière, il était reconnu par tous dans le monde journalistique. Mais cette époque est bel et bien révolue. Aujourd’hui, PPDA est impliqué dans une affaire d’agression et de viol. De plus, ce n’est pas une seule personne qui l’accuse, mais plusieurs. Depuis l’émergence du mouvement MeToo en 2017, la parole des femmes s’est libérée. Certaines ne se cachent plus et ont dévoilé leur visage.

Pas moins de 25 victimes contre PPDA

A chaque nouveau rebondissement, l’information est diffusée et débattue sur le plateau de TPMP. Si l’on compte les chiffres, pas moins de 25 femmes ont accusé le journaliste. Les histoires des victimes sont similaires.

Selon les rapports, PPDA avait toujours le même modus operandi. Il s’attaquait à des femmes plutôt jeunes et exerçait une forme de contrôle sur elles. Ses réactions étaient souvent soudaines et incontrôlées, et les victimes étaient terrifiées. La justice ne s’est pas encore prononcée sur cette affaire, mais les nombreux témoignages n’aideront pas l’ancien compagnon de Claire Chazal.

Florence Porcel est une écrivaine de 37 ans. En janvier dernier, elle a publié un roman intitulé « Pandorini ». En fait, ce livre raconte son emprise et les deux agressions qu’elle a subies de la part de PPDA, en 2004 et 2009. Peu de temps après la publication de son livre, elle a déposé une plainte. Elle a dit à d’autres journalistes : J’avais besoin de me décharger de cette violence, que je remettais entre les mains de la justice.

Ce lundi 13 décembre, Cyril Hanouna est revenu sur cette histoire sur le plateau de TPMP. Isabelle Morini-Bosc s’est exprimée sur le sujet et a fait une révélation surprenante. La chroniqueuse a avoué qu’elle était au courant des agissements de l’ancien présentateur télé. Cependant, sa hiérarchie et les journalistes qui l’entouraient l’ont obligée à se taire. Elle a même été accusée d’être une menteuse à l’époque.

L’omerta des puissants selon Isabelle Morini-Bosc

A l’époque, quand on en parlait, on disait tu fous tout en l’air, tu mens. C’était une époque où les puissants avaient la haute main. Et la fille qui se plaignait avait le sentiment d’être une sale menteuse, explique la chroniqueuse de TPMP.

Son discours a surpris Matthieu Delormeau qui lui a demandé de confirmer ses propos : Mais vous le saviez ? Isabelle Morini-Bosc a ajouté « Bien sûr que je savais ». Matthieu Delormeau, choqué, l’a interrogée sur la raison de son silence.

Malheureusement, la chroniqueuse de TPMP n’avait pas beaucoup d’alliés à l’époque. Elle voulait continuer à travailler et avait peur d’être mise à l’écart par l’industrie. Je faisais partie de ces gens à qui on disait vous êtes des menteurs.

Isabelle Morini-Bosc

Faites attention car il est puissant. A un moment, Patrick Le Lay, président de TF1, lui a dit (à Patrick Poivre d’Arvor : ndlr) mais ils sont tous jaloux, c’est de la jalousie. Et on les a crus, a raconté Isabelle Morini-Bosc.


Louis Foucault

Je suis passionnée par les nouvelles technologies et les informations en générales sur le web ! Restez toujours en contact, c'est ma devise et surtout je ne manquerai aucune des rumeurs les plus folles circulant sur Internet.