Affaire Jonathann Daval ! rebondissement ! l’annonce choc des parents d’Alexia.

Quatre ans après la mort de leur fille, tuée par son compagnon Jonathann Daval, les parents d’Alexia vont publier un livre pour raconter cette affaire “au plus près du tueur”.

Jonathann Daval

Ils veulent révéler leur vérité. Loin des caméras depuis novembre 2020 et le procès très médiatisé de Jonathann Daval, leur ex-beau-fils.

Isabelle et Jean-Pierre Fouillot vont reprendre la parole. Dans Alexia, notre fille (éd. Robert Laffont), un livre attendu le 28 octobre, ils partageront un nouveau témoignage qui s’annonce poignant. “Cela fait quatre ans qu’elle a été tuée par Jonathann Daval qui avait promis de l’aimer. Depuis, nous n’avons pas vécu. Nous survivons”, confient-ils lors de la présentation du livre, écrit avec le journaliste et producteur de télévision Thomas Chagnaud.

jonathann daval alexia

Les parents d’Alexia, longtemps trompés par leur ex-beau-fils, raconteront comment ils ont vécu la terrible confession de Jonathann Daval après trois mois de mensonges. Un “scénario incroyable” retracé “de l’intérieur, au plus près du tueur, par tous ceux qui l’ont entouré pendant ces longues soirées de mensonges, de douleur et de manipulation”, promet l’éditeur du livre.

Les parents d’Alexia stupéfaits par les aveux de Jonathann Daval

Isabelle et Jean-Pierre Fouillot

Fait insolite, le meurtre d’Alexia avait captivé la France entière dès octobre 2017, lorsqu’on avait appris la disparition d’une joggeuse de 29 ans en Haute-Saône. Deux jours plus tard, son corps avait été retrouvé partiellement brûlé dans un bois près de son domicile. Pendant trois mois, Jonathann Daval a montré le visage d’un veuf éploré, avant d’être placé en garde à vue et d’avouer être responsable de sa mort.

Ces aveux ont laissé les parents d’Alexia dans un “état de choc total”. Nous n’avons pas compris son placement en garde à vue”, a déclaré la mère de la victime. Tant qu’il n’avait pas avoué, nous pensions qu’il n’avait rien à voir avec l’affaire. Ce n’était pas possible, vu son comportement et toutes les marques d’affection qu’il nous témoignait. S’ils se sont félicités de la “très bonne décision” du tribunal à l’issue du procès, Isabelle et Jean-Pierre Fouillot ont regretté de voir leur fille présentée de manière “inexacte” dans les médias tout au long de l’affaire.

Jonathann Daval insolvable : comment va-t-il payer sa dette ?

alexia jonathann daval

Jonathann Daval, qui a été condamné à 25 ans de prison, doit également verser 165 000 euros de dommages et intérêts à la famille d’Alexia. Comment va-t-il payer sa dette ?
Si l’affaire Delphine Jubillar semble prendre de l’ampleur ces derniers jours, une autre affaire a fait la une des journaux il y a quelques mois.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par SECRET MAG (@secretmagoff)

En novembre dernier, après six jours d’un procès particulièrement douloureux pour la famille d’Alexia Fouillot, le verdict est tombé : Jonathann Daval a été condamné à 25 ans de prison. Mais il devra également verser 165 000 euros de dommages et intérêts à la famille de la victime. Le meurtrier étant ruiné, comment va-t-il payer sa dette ?

C’est à cette question que répond Carine Delaby-Faure, avocate au barreau de Lille, pour La Voix du Nord. En prison, Jonathann Daval pourra travailler pour rembourser une partie de l’argent qu’il doit chaque mois. Il pourra également vendre sa maison à cette fin. Rappelons qu’il est propriétaire de la moitié de leur maison de Sonjour à Gray-la-Ville (Haute-Saône). L’autre moitié appartient aux parents du défunt, en tant qu’ayants droit. Selon la loi, l’auteur du délit ne peut pas être l’un des héritiers.

Jonathann Daval

Souvent, il ne rembourse pas la somme avancée.

Pour l’instant, la commission a décidé que c’est le fonds de garantie, alimenté par la “solidarité nationale”, c’est-à-dire les impôts, qui avance la somme due aux victimes. Mais Jonathann Daval devra ensuite bien sûr la rembourser. “Très souvent, il ne rembourse pas la somme avancée”, explique le Conseil.

Quant aux sommes décidées pour couvrir les dommages et intérêts, même s’il est difficile de mesurer la valeur d’un tel préjudice, l’indemnisation tourne autour de 70 000 euros si la personne est décédée et autour de 20 000 euros pour un viol. Et une victime blessée et handicapée à vie peut être indemnisée avec une somme atteignant parfois des millions d’euros. “L’aspect pénal fascine, mais l’indemnisation civile marque la fin d’un processus. Lorsque les victimes reçoivent le chèque, elles peuvent enfin tourner la page et reconstruire leur vie”, explique l’avocat à nos confrères.


Sacha Fernandes

Depuis l'enfance, je suis passionnée par l'écriture et le yoga et je suis très curieux de nature surtout quand il s'agit d'actualité et de presse, je m'intéresse à tous les domaines ! J'aime aussi les nouvelles technologies et la création de sites internet, ainsi que le SEO qui me passionne, une vraie révélation pour moi il y a plus de 10 ans.