Affaire Delphine Jubillar : du sang à été retrouvé, l’enquête avance à grand pas.

Des traces de sang ont été retrouvées sur le canapé où la jeune infirmière avait l’habitude de dormir. Depuis plusieurs mois, l’enquête sur la disparition de Delphine Jubillar est au point mort. Mais tout pourrait désormais s’accélérer avec les nouvelles déclarations de Ronan Folgoas le 18 octobre 2021, lors d’une émission consacrée à l’enquête, une trace de sang a été retrouvée sur le canapé où dormait la jeune infirmière.

Jubillar

Un journaliste a fait de nouvelles révélations sur la disparition de Delphine Jubillar à Cagnac-Les-Mines en décembre 2020.

Bien qu’il ne soit pas en quantité significative, ce détail pourrait en révéler un peu plus sur la nuit du 15 au 16 décembre 2020 durant laquelle Delphine Jubillar a soudainement disparu.

Guillaume Farde, consultant en sécurité pour BFMTV, a expliqué qu’il ne croyait pas à un crime dans la maison : Nous sommes à la recherche de traces de liquide.

Affaire Delphine Jubillar

Mais la maison a été traitée au Bluestar, donc si c’était un crime sanglant, il y aurait des éclaboussures.

Du sang à été retrouvé.

Pour rappel, l’analyse de la couette lavée par Cédric Jubillar le soir présumé du meurtre est toujours en cours.

D’autre part, Jean-Baptiste Alary, l’un des avocats de Cédric, a récemment révélé les résultats de l’analyse de l’eau de la machine à laver.

Ils n’ont rien trouvé, parce qu’il n’y a rien à trouver dans l’eau du siphon, il faut être clair.

Il y a 80 litres d’eau qui passent dans un cycle de machine à laver, je ne vois pas trop ce qu’on peut trouver, même pas savoir combien de lavages sont passés par là, ce n’est pas vraiment une grosse surprise pour nous a-t-il déclaré à France Bleu Occitanie.

Le 6 juillet 2021, Le Monde a également révélé que des traces de sperme avaient été retrouvées sur le pyjama de Cédric.

Mais pour les avocats du peintre et plâtrier de 34 ans, cette tache n’était qu’une micro-trace de sang sur la manche mélangée à du sperme, ce qui correspondrait plus à un rapport sexuel qu’à un crime.

Incarcéré depuis le 21 juin 2021, Cédric Jubillar a toujours clamé son innocence et peut compter sur le soutien de sa nouvelle compagne Séverine, rencontrée lors de la recherche du corps de sa femme.

Cédric Jubillar reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu’au jugement définitif de cette affaire.

Delphine Jubillar : son dernier message le soir de sa disparition.

Une année s’est presque écoulée depuis la disparition de Delphine Jubillar. Face à ce mystère, les enquêteurs ne ménagent pas leurs efforts pour la retrouver.

Très impliquée dans les recherches, son amie Amy a révélé leur dernier échange dans le documentaire Jubillar pour le meilleur et pour le pire, diffusé sur BFM TV.

Où est passée Delphine Jubillar ? Dans la nuit du 15 au 16 décembre, la jeune femme de 33 ans a soudainement disparu du domicile familial sans laisser de traces.

Depuis, les enquêteurs ont multiplié les recherches pour retrouver le corps de cette mère de famille. Alors que son mari Cédric Jubillar continue de clamer son innocence, ses amis attendent de connaître la vérité.

Bouleversée par la disparition de son amie, Amy a partagé leurs derniers échanges téléphoniques avec les caméras de BFM TV.

Dans le reportage intitulé Ligne rouge : Jubilatoire pour le meilleur et pour le pire, la jeune femme a accepté pour la première fois de dire ce qu’elle sait de l’affaire.

De la veille de la disparition de la mère, Amy se souvient des derniers messages qu’elles ont échangés à propos de leur petit rituel avec ses amis.

Lorsque son amie lui a proposé de prendre un petit café pour qu’on puisse discuter, l’infirmière du Tarn a rapidement répondu favorablement et n’a pu cacher son enthousiasme à l’idée de retrouver sa joyeuse bande. Mais Delphine Jubillar n’est pas là.

Le lendemain de ces messages, la jeune femme n’a pas donné signe de vie. Depuis lors, les recherches se sont poursuivies sans interruption.

Après que l’analyse de la couette se soit avérée infructueuse, les enquêteurs se sont tournés vers l’analyse du canapé où dormait Delphine Jubillar au moment de son divorce.

Après la diffusion du nouvel épisode de Ligne Rouge, le journaliste du Parisien Ronan Folgoas a fait une révélation fracassante sur le plateau à propos de l’affaire.

Selon lui : Les enquêteurs ont détecté une légère trace de sang sur le canapé, a-t-il confirmé à la présentatrice Alice Casse.

Un élément clé qui n’a cependant pas permis aux enquêteurs d’avancer, car cette trace n’était pas en quantité significative, a-t-il conclu. Si Cédric Jubillar, le principal suspect, a demandé à être libéré, l’affaire est loin d’être close.

Des amis contrariés.

Unis face à la douleur. Depuis la disparition de Delphine et la mise en examen de Cédric Jubillar, Amy et tous ses amis ne baissent pas les bras pour que la vérité éclate et que justice soit enfin rendue à cette mère qui ne méritait pas ça.

Sur leur page Facebook « Soutien aux familles de Delphine Aussaguel », le groupe de jeunes femmes exprime régulièrement sa douleur face à cette tragédie.

Jubillar

Nous avons mal, tellement que tu n’as pas été retrouvée. Nos cœurs saignent un peu plus chaque jour. Ton absence est si cruelle. Nous t’aimons Delphine. Nous ne te lâcherons pas, promettent-ils.

Sans jamais pointer directement le doigt de la culpabilité sur le mari de Delphine Jubillar, ses amis décrivent le calvaire vécu quotidiennement par les proches de la victime.

Demain, neuf mois après ta disparition, il n’est plus possible de vivre ce calvaire.

C’est CRU, INHUMAIN. Comment pouvez-vous vous cacher en silence ? Malgré la douleur, ce groupe d’amis n’est pas prêt à laisser Delphine Jubillar tomber dans l’oubli.


Antoine Berrot

Ancien bordelais exilé à Marseille, je suis fasciné par l'univers du sport et des séries TV, surtout celle de Netflix France. Pigiste et rédacteur pour plusieurs magazines peoples, Antoine est de nature curieux et il adore partager son point de vue sur tous les sujets médiatiques.