Affaire Delphine Jubillar : nouveau rebondissement.

Des retraits qui ont fortement intrigué les juges d’instruction. Dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020 à Cagnac-les-Mines, dans le Tarn, Delphine Jubillar a disparu. L’infirmière n’a laissé aucune trace derrière elle. Les soupçons des enquêteurs se sont donc portés, au fil des mois, sur son mari Cédric Jubillar qui a été placé en garde à vue le 18 juin 2021.

Delphine Jubillar

Après la disparition de sa femme Delphine Jubillar, dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, Cédric Jubillar a retiré 2 000 euros sur le compte bancaire de l’infirmière.

Lundi 22 novembre 2021, la demande de remise en liberté du père de famille Cédric Jubillar a été refusée par le tribunal. Il devra rester incarcéré à la prison de Seysses, près de Toulouse, alors qu’il clame son innocence depuis la disparition de sa femme.

Ses avocats avaient fait savoir lors de sa demande de mise en liberté que la détention provisoire de leur client était abusive et qu’ils considéraient que la présomption d’innocence est bafouée.

Affaire Delphine Jubillar

Depuis son incarcération, Cédric Jubillar a été entendu par des juges d’instruction qui tentent de découvrir ce qui s’est passé la nuit où Delphine Jubillar, mère de deux enfants, a disparu : Louis Jubillar, 7 ans, et Elyah Jubillar, 2 ans. Le 15 octobre 2021, Cédric Jubillar a été entendu. Selon des informations révélées le 14 novembre 2021, le plâtrier peintre a été interrogé sur de mystérieux retraits.

En effet, du 16 décembre au 1er mars 2021, il aurait prélevé 2 000 euros sur le compte bancaire de sa femme, donc après sa disparition. Il s’est justifié en expliquant qu’en tant qu’intérimaire, il n’avait pas de revenus réguliers et qu’il prenait parfois 20 euros pour acheter du shit.

J’étais le gentil au final.

D’ailleurs, Delphine Jubillar a toujours vu d’un mauvais œil le fait qu’il pioche dans son compte en banque : Pour elle, le plus important était que j’aie de l’argent qui rentre à une période fixe. Cela la dérangeait que je sois obligé de prendre de l’argent sur le compte des enfants ou sur son propre compte a-t-il révélé à ce sujet. Mais qu’importe, Cédric Jubillar avait pris l’habitude d’utiliser la carte de crédit de sa femme dans son dos :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Scène de crime TV (@scene_de_crime.tv)

Il m’arrivait de reprendre sa carte, oui de temps en temps sans qu’elle le sache, ça la dérangeait un peu, elle m’engueulait comme d’habitude et puis ça passait, a-t-il raconté. Or, la veille de sa disparition, Delphine Jubillar s’est rendue à sa banque pour faire changer les codes de sa carte bancaire. Cédric Jubillar affirme ne pas en avoir été informé, car il l’avait toujours remboursée : Quand je la remboursais, je donnais 20 ou 30 euros de plus, dit-il. Cédric Jubillar reste présumé innocent jusqu’à ce que l’affaire soit résolue.

L’affaire Delphine Jubillar : cette question lancinante que les enquêteurs continuent de se poser.

Si certains recoins de ce bassin ont déjà été passés au peigne fin, d’autres vont être fouillés. La décharge de Trifyl devrait faire l’objet d’investigations de la part des enquêteurs, tout comme la station d’épuration de La Maurélié à Cagnac-les-Mines, les usines de Glands, Carrefoul et Taïx. De même, les chantiers sur lesquels Cédric Jubillar a travaillé ces derniers mois seront inspectés.

Enfin, plusieurs décharges illégales seront ciblées par les équipes d’enquête travaillant sur le dossier. Tous les points d’eau, petits ou grands, sont également dans la ligne de mire, ajoute La Dépêche du midi.

L’enquête pour retrouver Delphine Jubillar se poursuit

Dimanche 21 novembre 2021, nos confrères de BFMTV se sont intéressés à ces nouvelles investigations dans l’émission animée par Dominique Rizet et Philippe Gaudin, intitulée Affaire suivante. Selon Jean-Alphonse Richard, journaliste de L’heure du crime sur RTL, une question continue d’intriguer les enquêteurs, dans l’hypothèse où Delphine Jubillar aurait été tuée.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LCI (@lciofficiel)

Il y a une question que les enquêteurs se posent depuis le début et qui revient sans cesse, c’est : est-ce que le corps a été jeté immédiatement cette nuit-là ? Parce qu’il faut savoir que quand l’enquête commence, elle commence par une disparition, donc il n’y a pas de véritable fouille de la maison, a déclaré le journaliste.

Philippe Gaudin a ensuite déclaré : Le corps a pu être caché et puis. Le journaliste de RTL a ensuite ajouté : C’est une question qui se pose car le corps pourrait aussi être transporté plus tard. Nous n’avons pas de réponse ! Pour l’instant, Cédric Jubillar est toujours présumé innocent.

Affaire Delphine Jubillar : les dessous de l’audition de son amant et de sa femme dévoilés.

Un homme qui a rapidement été mis hors de cause. Le 16 décembre 2020, la gendarmerie de Cagnac-les-Mines dans le Tarn ouvre une enquête pour disparition inquiétante suite à un appel de Cédric Jubillar à 4h09 du matin, ne trouvant pas sa femme à son domicile. Au moment des faits, Delphine Jubillar venait de fêter ses 33 ans et profitait de ses jours de congés à l’approche de Noël.

En secret, elle communiquait avec son amoureux, rencontré sur l’application Gleeden durant l’été. Les tourtereaux envisagent de quitter leurs conjoints respectifs pour commencer une nouvelle vie ensemble. Lorsque la mère de famille disparaît, les enquêteurs se tournent rapidement vers cet homme, qui vit à Montauban. La veille de la disparition de Delphine, la femme de son amant découvre leur liaison secrète. Les deux suspects sont interrogés à plusieurs reprises.

Un amant rapidement mis hors de cause

Comme le révèle BFMTV le 16 novembre 2021, l’amant de Montauban, ainsi que sa femme, ont été entendus en décembre. Cette dernière sera entendue à trois reprises par les gendarmes. Lors de sa première interview, il raconte sa rencontre avec Delphine, qu’il rencontre régulièrement dans des hôtels en cachette. La dernière fois, c’était le 12 décembre.

Le 29 décembre, il est à nouveau entendu par les enquêteurs et explique qu’ils devaient emménager ensemble en février 2021 puis se marier. Le 15 décembre, soit la veille de la disparition, la femme de l’amant découvre leur liaison. Ce jour-là, elle écrit à Delphine et lui demande de ne pas contacter son mari jusqu’au divorce. Un pacte que l’infirmière ne respectera pas.

Delphine Jubillar

Cette femme n’a été entendue qu’une seule fois. Elle prétend avoir contacté Delphine Jubillar pour mettre les choses au clair. Interrogée sur l’emploi du temps de son mari, elle a confirmé aux enquêteurs qu’il était bien avec elle le soir du 15 décembre 2020. Selon elle, ils ont dîné, regardé la télévision puis se sont couchés vers 22h-22h30.

Elle a immédiatement été mise hors de cause. Cependant, pour les trois avocats de Cédric Jubillar, cette piste aurait pu être plus approfondie. On peut effectivement imaginer la haine monstrueuse qu’elle a pu ressentir. Je ne l’accuse pas, j’aurais aimé au moins que ce soit vérifié, déclarait Me Alary à Femme Actuelle en septembre. Pour l’instant, Cédric Jubillar, seul suspect dans cette affaire, est toujours présumé innocent. Il est soupçonné de meurtre sur conjoint et risque la prison à vie.


Sacha Fernandes

Depuis l'enfance, je suis passionnée par l'écriture et le yoga et je suis très curieux de nature surtout quand il s'agit d'actualité et de presse, je m'intéresse à tous les domaines ! J'aime aussi les nouvelles technologies et la création de sites internet, ainsi que le SEO qui me passionne, une vraie révélation pour moi il y a plus de 10 ans.