Affaire Delphine Jubillar : une dernière expertise dément la version donnée par Cédric Jubillar.

En effet, les résultats d’une nouvelle expertise sur le téléphone portable de Cédric Jubillar, contredisent sa version des faits.

Jubillar

Dans une enquête publiée dans le journal Le Parisien du dimanche 27 mars, de nouvelles informations concernant l’affaire Delphine Jubillar ont été révélées.

Plus d’un an après la disparition de Delphine Jubillar, l’affaire peine à avancer. Et pour cause, ni le corps de Delphine ni l’arme du crime n’ont été retrouvés, ce qui complique l’enquête policière. Son mari, Cédric Jubillar, a été mis en examen pour homicide volontaire sur conjoint.

Jubillar retrouvée

Pour l’heure, de nouvelles expertises sont en cours, notamment sur la housse de couette du lit conjugal et sur la voiture blanche qui aurait pu être utilisée pour conduire le corps de la victime. Mais aujourd’hui, Le Parisien révèle les résultats d’une autre expertise qui, malheureusement pour Cédric Jubillar, l’incrimine encore plus.

Il est allumé en mode avion.

Contrairement aux explications données par Cédric Jubillar, une récente expertise vient d’établir que son téléphone était éteint et non en mode avion la nuit de la disparition de sa femme Delphine.

Selon lui, son téléphone, un Doogee S55, a en effet été éteint par manque de batterie après une promenade nocturne avec ses chiens dans son quartier de Cagnac-les-Mines entre 21h30 et 22h le mardi 15 décembre 2020. Sur le chemin du retour, il aurait ensuite mis son téléphone en charge, l’aurait rallumé avant de le mettre immédiatement en mode avion.

Je le mets en charge dans la chambre, je vais à la douche, je sors, je leur dis (à sa femme et à son fils Louis) que je vais me coucher, je mets l’alarme du téléphone qui est allumée. Il est allumé parce que sinon il ne sonne pas. Il est allumé en mode avion, explique Cédric Jubillar.

Le père de famille s’est ensuite endormi peu après 22h30 avant d’être réveillé par les cris de sa fille vers 3h45 du matin. Pendant cette période de cinq heures où son avion était inactif, sa femme Delphine a disparu.

Une version démentie

Mais cette version est aujourd’hui contredite par une expertise réalisée à la demande des juges d’instruction. Selon les conclusions de ce rapport d’expertise, versé au dossier judiciaire le 9 février 2022, l’absence d’activité du téléphone, confirmée par l’étude des métadonnées du système de fichiers, n’est pas compatible avec un téléphone en mode avion.

En d’autres termes, son téléphone était bel et bien éteint cette nuit-là. Les experts expliquent qu’un téléphone en mode avion continue à produire des traces d’activité en dehors de la communication, contrairement à un téléphone éteint. Les juges d’instruction et la police soupçonnent Cédric Jubillar d’avoir délibérément éteint son téléphone cette nuit-là pour crédibiliser le scénario selon lequel il se serait couché tôt.

La disparition de Delphine Jubillar : les déclarations accablantes de la mère de Cédric

Nouveau rebondissement dans l’affaire Jubillar. La mère de Cédric, Nadine, a fait part aux enquêteurs de ses doutes sur la culpabilité de son fils dans l’affaire de la disparition de sa belle-fille, comme le rapporte Le Parisien.

C’est un témoignage qui ne joue pas en faveur de Cédric Jubillar que la mère de ce dernier a fait. Selon Le Parisien, elle a de gros doutes sur la disparition de sa belle-fille. J’ai des sentiments mitigés. Si elle a voulu lui donner une leçon, elle a bien joué. Mais si ce n’est pas ça, j’espère juste que mon fils ne lui a rien fait, aurait elle déclaré aux enquêteurs de l’affaire.

Un portrait peu flatteur de Cédric Jubillar

Nadine a toutefois révélé ce que son fils lui aurait dit au téléphone, quelques semaines avant la disparition de Delphine Jubillar : Elle me fait chier, je vais la tuer, je vais l’enterrer et personne ne la retrouvera !.

Face à ces révélations accablantes, les gendarmes demandent à Nadine si elle pense que son fils pourrait être impliqué dans la disparition de sa femme. Sa réponse est claire : Oui, je le pense. Sur le moment, elle n’a malheureusement pas pris ça au sérieux.

Pour couronner le tout, Nadine a avoué que son fils est accro au cannabis : Il fume beaucoup. Entre sept et neuf joints par jour. Une information qui n’arrange pas le dossier de Cédric Jubillar.

Nadine Jubillar est complètement perdue.

Les 17 et 18 juin 2021, Nadine est placée en garde à vue pour des raisons qu’elle ne comprend toujours pas. Elle est aujourd’hui complètement perdue sur les raisons de sa garde à vue, sur ce qui se passe dans le cadre de cette procédure, sur ce qu’elle a entendu des enquêteurs. D’où sa position très difficile.

Jubillar

Elle reste la mère de Cédric, qui conteste les faits et clame son innocence, et la grand-mère des enfants, qui veulent savoir ce qui est arrivé à leur mère », a déclaré Jessica Chefaroudi, l’avocate de Nadine.

La mère de Cédric Jubillar n’a pas encore rendu visite à son fils, actuellement en détention. Elle a décidé de s’occuper d’abord de ses petits-enfants.


Baptiste Lecomte

Passionnée de tout ce qui ce passe dans le monde c'est avec un grand plaisir que je participe avec vous au magazine People Act comme rédacteur amateur à côté de mes différentes activités, car je suis avant tout dans le sport de haut niveau.