Affaire Alexia Daval: ce document hallucinant découvert dans l’ordi de Jonathann.

Condamné pour le meurtre de sa femme Alexia, Jonathann Duval purge aujourd’hui une peine de 25 ans de prison. Le magazine People Act revient sur cette affaire, et plus particulièrement sur le document retrouvé dans l’ordinateur du meurtrier qui en dit long sur son état d’esprit.

Daval

Aujourd’hui condamné à 25 ans de prison pour le meurtre de sa femme, Jonathann Daval a-t-il tout planifié dans les moindres détails ?

Si ses aveux sont évidemment un soulagement pour ses parents, quelques zones d’ombre subsistent autour de cette terrible affaire. People Act Magazine vous propose donc de vous intéresser à un document qui en dit long sur l’état d’esprit du mari d’Alexia Daval au moment des faits.

Affaire Alexia Daval : un document Word qui pose question ! Quatre ans déjà.

Jonathann Daval

Un grand nombre de Français se souviennent évidemment de ce terrible drame. En octobre 2017, Alexia Daval est retrouvée morte alors qu’elle faisait son jogging. Durant les premières semaines de l’enquête, son compagnon Jonathann Daval a feint la tristesse devant les journalistes et les caméras.

Un rôle de composition qui heureusement ne durera pas dans le temps. En effet, il est coupable du meurtre de sa femme, comme le procès le démontrera sans équivoque. Quatre ans plus tard, les parents de la jeune femme décident de raconter comment ils ont vécu cette tragédie.

Affaire Alexia Daval

Dans quelques semaines, un livre intitulé Alexia, notre fille sera publié aux éditions Robert Laffont. Dans ce livre, le lecteur aura l’occasion de se plonger dans ce terrible événement qui s’est déroulé en octobre 2017 à Gray-la-Ville en Haute-Saône. Une histoire aux multiples rebondissements qui s’est terminée par les aveux de Jonathann Daval lors d’un procès extrêmement médiatisé.

Déterminés à dire leur vérité, Isabelle et Jean-Pierre Fouilot, le père et la mère d’Alexia Daval, ont livré un témoignage bouleversant : « Cela fait quatre ans qu’elle a été tuée par l’homme qui avait promis de l’aimer. Depuis, nous n’avons pas vécu. Nous survivons ».

Stupeur totale durant le procès.

Lors de cette rencontre avec la cour, Jonathann Daval a finalement reconnu avoir assassiné la jeune femme. Même si les doutes étaient présents, la culpabilité de leur gendre est un véritable coup de poignard dans le dos des parents d’Alexia Daval.

« Nous ne comprenions pas son placement en garde à vue. Tant qu’il n’avait pas avoué, nous pensions qu’il n’avait rien à voir avec l’affaire. Ce n’était pas possible, vu son comportement et tous les signes d’affection qu’il nous montrait ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sept à Huit (@septahuit_off)

Cependant, ils ont dû admettre la réalité. Leur fille est morte des mains de l’homme en qui ils avaient toute confiance. Mais alors, comment Jonathann Daval a-t-il réussi à maintenir la façade si longtemps ? Apparemment, l’homme avait tout planifié de manière extrêmement méticuleuse. En tout cas, un document semble en témoigner.

En effet, comme l’a confirmé récemment le magazine Sept à Huit sur TF1, les enquêteurs ont découvert un fichier Word pour le moins surprenant. Dans l’ordinateur personnel de Jonathann Daval, se trouvent en effet deux pages qui décrivent à la minute près le déroulement de la journée du 28 octobre 2017.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Gossip Room (@gossiproomoff)

Jonathann Daval explique consciencieusement tout : « Tous deux se sont levés à 7 heures du matin et ont pris leur petit-déjeuner ensemble devant la série Grinder. Elle a mangé un peu de salade de fruits au petit déjeuner.

Avant 9 heures, salle de bain. Elle s’habille en tenue de sport : débardeur rose, T-shirt gris, lunettes rouges, short noir, chaussettes blanches, baskets roses et gilet de sport en coton rose. J’ai vidé le lave-vaisselle, étendu le linge. J’ai pris une douche. 9h15, bisous, câlins. Je suis allé chez mes parents pour vider le seau à compost.

Un détail intriguant dans le récit de Jonathann Daval.

Au cours de cet essai, Jonathann Daval poursuit sa description une fois arrivé chez ses parents : « J’ai pris un café avec ma maman. M. Dumont m’a vu sur le rond-point.

Je suis allé au bar, j’ai pris un café et j’ai vu Jean-Pierre. Je suis rentré à la maison, elle n’était toujours pas rentrée.

Nous sommes allés à la maison, aux urgences, et au commissariat vers 11h45. Cependant, si ce récit semble véridique, il a en fait été écrit 10 jours avant le meurtre d’Alexia Daval.

Quelles conclusions peut-on donc en tirer ? Jonathann Daval avait tout prévu ! Le mari d’Alexia Daval avait tout préparé de main de maître. Il ne voulait rien laisser au hasard lorsque les enquêteurs lui poseraient des questions.

Tout a été soigneusement calculé, du timing aux petits détails vestimentaires. Pour chaque heure et chaque minute du matin du 28 octobre 2017, Jonathann Daval a pu dire où il était et avec qui. Pourtant, ce récit est un tissu de mensonges. Un document qui prouve à quel point tout a été prémédité avec un sang froid à glacer le sang.


Martha Levine

Tout projet incroyable commence par une étincelle et un esprit talentueux. C'est le cas pour Martha Levine, la fondatrice du site PEOPLE ACT MAGAZINE. À tout juste 41 ans, elle a eu une idée brillante en tant que femme de lancer ce projet unique sur les stars et les peoples français.