Journée du 1er Mai : Manifestations et perturbations des transports prévues !

Alors que la réforme des retraites a été votée et promulguée, la colère ne redescend pas. Le 1er mai, journée fériée et symbole de la fête du travail, marque chaque année un traditionnel rendez-vous de manifestations et de défilés populaires à travers la France. Cette année, la mobilisation pourrait avoir un arrière-goût différent, alors que la colère ne retombe pas après la promulgation de la loi sur la réforme des retraites. L'apaisement voulu par Emmanuel Macron n'est pas vraiment au rendez-vous, puisque des concerts de casseroles accompagnent chacun des déplacements du Président ou de ses ministres à travers le territoire.

Afficher Masquer le sommaire

Dans la rue, les manifestations s’annoncent suivies

L’intersyndicale appelle à une mobilisation considérable dans les rues ce 1er mai, visant à faire de cette journée « une manifestation exceptionnelle et populaire contre la réforme des retraites et pour la justice sociale », selon un communiqué. La nouvelle secrétaire générale de la CGT, Sophie Binet, a décrit la mobilisation comme « familiale », « populaire » et « festive ». Sur RTL, elle a encouragé les Français à participer massivement aux manifestations. « Le gouvernement n’a toujours pas saisi ce qui se passe dans le pays », a-t-elle déclaré.

La dirigeante de la CGT a mentionné sur BFM qu’environ 300 défilés sont prévus dans toute la France. Une forte mobilisation est attendue dans les rues. Une note des services des renseignements territoriaux, révélée par Europe 1 le jeudi 27 avril, estime qu’entre 80 000 et 100 000 personnes participeront au cortège parisien qui débutera à 14 heures depuis la place de la République. Les renseignements s’inquiètent de la présence de « 1 000 à 2 000 individus à risque » et estiment que ce lundi férié ne devrait pas « entraîner un affaiblissement de la mobilisation ».

A Lire :   Pourquoi il est dangereux de réutiliser une bouteille d'eau en plastique – Les explications

Un dispositif de sécurité renforcé

Le vendredi 28 avril, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, a annoncé la mobilisation de 12 000 policiers et gendarmes dans toute la France, dont 5 000 à Paris. La journée sera également marquée par la présence de leaders syndicaux internationaux à Paris. Des responsables de la Confédération européenne des syndicats et de la Confédération syndicale internationale sont notamment attendus.

D’après nos sources, un rassemblement régional est prévu à Nantes, où la mobilisation pourrait être importante. À Rennes, ville récemment touchée par de fortes contestations et des violences, des renforts policiers ont été déployés sur décision de Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, tout comme à Nantes et Paris.

Les réactions politiques et syndicales

Du côté politique, Jean-Luc Mélenchon anticipait une journée « décisive » le 17 avril dernier. « Nous devons tous être prêts à nous rassembler derrière l’intersyndicale », déclarait le leader de la France Insoumise sur sa chaîne YouTube.

Au gouvernement, Olivier Dussopt, ministre du Travail, a confié à BFMTV ne pas savoir si la mobilisation serait largement suivie. « Je ne suis pas là pour prévoir le climat social, je ne sais pas s’il y aura beaucoup de monde dans la rue. Bien sûr, je constate que le climat social est tendu, mais dans ma position, je n’ai pas à commenter chaque mouvement à l’avance. Les organisations syndicales sont dans leur droit d’organiser ces journées de mobilisation, chacun joue son rôle », a déclaré le ministre.

A Lire :   Decathlon dévoile les sandales incontournables pour un look estival irrésistible !

Perturbations dans les transports

Le trafic ferroviaire et aérien sera perturbé ce lundi 1er mai. La CGT des cheminots a également appelé à « faire du 1er mai une journée de grève et de manifestations puissantes, avec pour objectif la victoire », selon un communiqué. Les prévisions de trafic détaillées ne sont pas encore connues à ce jour, mais devraient être précisées durant le week-end.

Pour mémoire, le 20 avril dernier était une « expression de la colère cheminote », mais le trafic des TGV n’avait pas été fortement perturbé.

manifestations

Dans les transports en commun, des perturbations et des manifestations  sont également à prévoir : à Lyon, aucun bus, métro ou tram ne circulera pendant 24 heures.

Concernant le trafic aérien, la DGAC (Direction générale de l’aviation civile) prévoit entre 25 et 33 % des vols annulés. Elle a indiqué que du 30 avril au 2 mai jusqu’à 6 heures du matin, le trafic aérien sera perturbé au départ et à l’arrivée des aéroports de Paris-Orly, Marseille-Provence, Lyon, Bordeaux, Nantes, Toulouse, Paris-CDG, Nice et Beauvais. « Des annulations et des retards sont à prévoir. La DGAC vous encourage, si possible, à reporter votre voyage et à contacter votre compagnie aérienne », précise-t-elle dans un communiqué.

Mobilisation dans le secteur de l’énergie

Le secteur de l’énergie sera également concerné par la mobilisation, car la FNME-CGT appelle les travailleurs et travailleuses à participer à la mobilisation dès le 28 avril, journée de « manifestations et initiatives CGT », ainsi que le 3 mai, pour la « journée nationale de la colère dans l’énergie », comme indiqué dans un communiqué.

A Lire :   Combien de trimestre pour la retraite si vous êtes né entre 1961 et 1973 ?

La FNME CGT avait promis des actions (telles que des coupures d’électricité) tout au long du mois de mai, qui pourraient commencer dès ce 1er mai. La situation sociale reste tendue en France, et la journée du 1er mai sera un moment clé pour évaluer l’ampleur de la contestation. Les manifestations et les actions prévues pour cette journée constitueront un véritable baromètre du climat social en France.

Le magazine People Act est un média indépendant. Montrez votre soutien en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités :

Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Journée du 1er Mai : Manifestations et perturbations des transports prévues !