5 signes du zodiaque qui sont des vrais mauvais perdants dans la vie !

Ce n'est pas parce que vous êtes mauvais perdant que vous n'êtes jamais capable de contrôler vos sentiments ou que vous piquez toujours une grosse colère lorsque le résultat que vous espériez ne se produit pas.

Les mauvais perdants ne sont pas seulement déçus après avoir perdu quelque chose, ils ont souvent des crises de nerfs épiques.

Quel que soit votre degré de colère à l’égard de vous-même, de vos adversaires ou du monde en général, il est toujours préférable d’être beau joueur. Si vous ne l’êtes pas, vous risquez de voir que personne ne voudra plus jamais jouer contre vous.

mauvais perdant

Il y a des gens qui sont faciles à vivre la plupart du temps, mais qui deviennent des abrutis lorsqu’ils perdent. Vous ne pouvez pas laisser la défaite être la fin du monde. Personne n’aime que l’adversaire perdant soit un salaud, car cela peut enlever un peu de la douceur de la victoire.



En fin de compte, même si beaucoup de choses sont en jeu, ce n’est qu’un jeu. Si vous perdez, votre vie continuera. Si vos projets d’avenir dépendent de votre victoire, vous devrez peut-être faire autre chose.

1. BELIER (21 mars – 19 avril) – Top des mauvais perdants

 

Voir cette publication sur Instagram

 


Une publication partagée par steve (@s.contact44)

Les Béliers sont extrêmement compétitifs et dire qu’ils aiment gagner est un euphémisme. Ils ont besoin de gagner. Tout pour un individu Bélier peut finir comme un concours – obtenir la meilleure place de parking, avoir plus de followers sur Twitter, et même la classe de spin à leur salle de gym.

Ils n’ont pas seulement besoin de bien faire, ils doivent être les meilleurs. Et quand ils ne le sont pas, ils ne sont pas gracieux à ce sujet. Même si les autres personnes ne savaient même pas qu’elles faisaient partie du concours secret du Bélier, le Bélier peut se montrer impatient ou courtois avec elles. Cependant, ils préfèrent ne pas être obsédés par leurs pertes et se concentrer davantage sur leurs victoires.

2. CAPRICORNE (22 décembre – 19 janvier) – Top des mauvais perdants

C’est dans le domaine du travail que le Capricorne est le plus mauvais perdant. Si un collègue est félicité pour quelque chose que le Capricorne a fait ou si l’un des collègues du Capricorne termine un projet avant lui, il n’est pas content. Ils peuvent même avoir recours à un traitement silencieux envers le gagnant, ils sont furieux à l’intérieur et il leur est difficile de dire quelque chose pour les féliciter.

Le problème fondamental est que le Capricorne passe souvent beaucoup de temps à se comparer aux autres, et à avoir l’impression qu’il n’est pas à la hauteur et qu’il ne gagnera jamais, quels que soient ses efforts. Le Capricorne a besoin d’un ajustement d’attitude et doit continuer sur sa lancée et faire de son mieux pour gagner au travail.

3. LION (23 juillet – 22 août) – Top des mauvais perdants

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Nicolas Rebbot (@nikelareb)

Qu’est-ce que les gagnants ont de plus que les perdants ? Eh bien, dans le cas du Lion, c’est l’attention. Le Lion veut le plus d’attention, donc le Lion a besoin de gagner. La plupart du temps, les choses que le Lion veut gagner sont énormes, comme les élections ou les Oscars. Les Lions visent les grands prix et lorsqu’ils ne gagnent pas, ils ressentent presque comme un coup dur.

Les Lions sont très compétitifs et ne veulent jamais avoir l’impression d’être des perdants, quels qu’ils soient. Ils ont besoin d’être rassurés sur leur grandeur et sur le fait qu’ils ne peuvent pas tout gagner. Ils savent intellectuellement qu’il y a des leçons à tirer de chaque défaite, mais ils ont parfois besoin qu’on le leur rappelle. Les Lions n’ont pas peur de faire tout ce qu’il faut pour gagner, ce qui peut être effrayant pour leurs adversaires.

4. CANCER (21 juin – 22 juillet) – Top des mauvais perdants

Les Cancers ont tendance à prendre la victoire et la défaite trop au sérieux. Tout a une importance égale, ce qui peut être anxiogène pour le Cancer. Si un Cancer bat toute sa famille au Monopoly, il n’est pas gracieux. Il s’en vante, le jette au visage de l’autre joueur et l’évoque à plusieurs reprises à l’avenir.

Lorsqu’ils perdent, les Cancers sont beaucoup plus calmes et semblent oublier rapidement la perte. Cependant, la vérité est qu’ils sont obsédés par cette défaite pendant longtemps, réfléchissant à différentes stratégies et à des moyens de se montrer plus malins que leurs adversaires lors du prochain match. Pour le Cancer, gagner est tout ce qui compte, et il vaut mieux ne pas parler de la défaite dans la conversation.

5. TAUREAU (20 avril – 20 mai) – Top des mauvais perdants

Les Taureaux sont connus pour être l’un des signes du zodiaque mauvais perdant, à tel point que leur réputation les produit de telle manière que les gens éviteront d’être dans toute compétition avec eux. Les Taureaux sont effrayants lorsqu’ils perdent car ils peuvent perdre. Ils se mettent en colère, lancent des objets et essaient de détruire tout ce qui est à leur portée.

mauvais

S’ils ne peuvent pas exprimer leur colère de manière physique, ils hurlent à tue-tête. Maintenant, quand le Taureau gagne, il est gracieux, charmant et merveilleux. C’est presque comme s’ils avaient deux côtés de leur personnalité. Les gens abandonneront le jeu ou ne se donneront pas à fond s’ils sont obligés de jouer avec un Taureau.