5 raisons d’opter pour la coloration végétale par Pascal de los Rios

Qu’est-ce qu’une coloration végétale ? Cap sur le salon Jean Michel Pascal à Nice pour en comprendre le principe, les composantes et l’impact sur la santé du cheveu. Cinq bonnes raisons d’opter pour une coloration naturelle par Marine & Pascal de los Rios, coloristes, coiffeurs et créateurs de tendances. Pascal de los Rios est également ambassadeur Babyliss Pro, co-rédac chef invité People Act Mag, section « Beauté » Printemps-Été 2018.

Pascal de los Rios par Sylvain Delaissez

À propos de la coloration végétale et autres nouvelles tendances de l’année, qui dit Jean Michel Pascal Coiffure dit relooking express inévitable, pris en charge par Marine, Jean-Michel & Pascal de-los-Rios. Actifs en coulisses de l’industrie de la mode et de la coiffure, le salon niçois a été sacré 2 fois champion de France, 2 fois champion régional, champion international à 6 reprises après une victoire contre 32 nations. Chez Jean-Michel, Pascal & Marine de-los-Rios (coloriste), accompagnés par Mélanie Rougemaille, on reçoit tout le monde, tout le temps, «simplement». Une famille artistiquement célébrée dans le domaine professionnel des colorations et de la coiffure sans limite (shows, concours, défilés internationaux) depuis trois générations. Le salon s’attèle aujourd’hui au développement de nombreuses techniques et d’une grande campagne de publicité en faveur de la coloration végétale. Nos arguments en cinq points pour vous convaincre d’opter « coloration naturelle » :

1. Coloration + soin

Zéro sensibilisation du cheveu. En règle générale, la coloration végétale n’entraîne aucun dégât sur la qualité du cheveu. Au contraire, la texture est nettement améliorée. On observe un cheveu plus gainé, galbé, brillant, et un cuir chevelu plus sain. Le brevet Allynea utilisé dans notre salon, mélange des pigments naturels à une eau thermale italienne puisée à 5000 mètres de profondeur. Un certificat biologique est délivré à cette occasion par le gouvernement italien. L’eau à laquelle ces pigments sont mélangés est réputée pour ses bienfaits en cure thermale. À noter que la couleur est unique, personnalisée. Car la préparation réagit différemment en fonction du pourcentage de cheveux blancs, de la texture du cheveu et de la qualité du cuir chevelu.

2. Plus d’une quinzaine de nuances

Plus d’une quinzaine de nuances sous forme de pigments minéraux et végétaux qui se mélangent à volonté afin de satisfaire la majorité. On remarque une bonne couverture du cheveu blanc (80% à 100%). Concernant l’atteinte de certaines nuances blondes ou brunes, c’est au coiffeur d’établir le diagnostic exact pour ne pas décevoir sa cliente.

3. Pas de démarcation à la repousse

Aucune oxydation donc aucune démarcation à la repousse du cheveu. La couleur s’estompe sous un aspect harmonieux. La durée de vie de la coloration végétale est similaire à celle d’une coloration traditionnelle, environ quatre semaines (en fonction du nombre de shampoings hebdomadaires). Il est possible d’entretenir sa coloration végétale avec des huiles lavantes essentielles pour en prolonger également les bienfaits. Ces dernières ciblent parallèlement plusieurs objectifs soit l’hygiène du cuir chevelu, plus une réparation des cheveux faibles, abîmés et secs (dégâts engendrés par de nombreuses colorations chimiques ou un abus de soleil).

4. Une seule application

On ne perd pas son temps: la coloration végétale ne requiert qu’une seule application pour un temps de pose variable de 20mn à 45mn.

5. La coloration végétale s’adresse à tous types de clientèle

Une jeune fille qui souhaite apporter brillance et reflets à ses cheveux, une personne au cuir chevelu réactif ou sensibilisé, une femme enceinte, ou tout simplement pour répondre à la demande d’une clientèle de plus en plus soucieuse du contenu et de l’origine des produits appliqués sur la peau.

A la une

Interview dynamite: l'auteur, réalisateur et artiste visuel italien, Max Papeschi (Milan), parrain inclassable de la rentrée 2018. Photo © Giorgia Sans Merci

PAM sur Twitter

PAM sur Facebook

POINT PRESSE

Politique

Economie

Média

L'interview

Money Planet

Les planches du mag

TATTOO PLANET