Here And Now : Alan Ball se penche sur le phénomène des esprits poreux

Dans la nouvelle série Here And Now, diffusée hiver-printemps 2018 sur OCS, Alan Ball (True Blood; American Beauty) s’offre un feu d’artifice en matière de complexité scénaristique et visuelle (budgétaire), lorsqu’il s’interroge sur le mécanisme mental des esprits poreux. Un phénomène clinique observé dans la relation télépathique entre un psychiatre et son patient. Chassé-croisé sur fond de chroniques occultes, mystiques et culturelles, pour ce nouvel opus du talentueux scénariste, réalisateur, acteur et producteur américain. Plume magique, esprit possédé, troisième œil particulièrement affuté. Par Marion Calviera

 

 

 

 

N’existe dans la réalité que le présent. Et si le passé revenait vous hanter, ou vous protéger, Ici Et Maintenant?

 

Un prof de philo (Tim Robbins), sa femme avocate (Holly Hunter), leurs trois enfants adoptifs (Somalie, Vietnam, Colombie) et leur fille biologique, mènent la belle vie. Le plus sensible des enfants, Ramon, créateur d’un jeu vidéo, héros formidablement incarné par Daniel Zovatto (le rôle lui colle à la peau), commence à percevoir des choses que personne ne voit. Folie dure? Ou bien s’agit-il d’autre chose?

 

Le génie du Maître

À visionnaire inclassable, scénario unique et casting exceptionnel. Bref, Here And Now est une pépite de l’empire HBO. Le créateur de Six Feet Under, bien au delà du voyage mental, nous invite à vivre l’expérience d’une errance dans les couloirs occultes de l’histoire contemporaine, entre mystique et anticipation. Une aventure qui démarre aux portes de la bienséance ordinaire, selon le code de la sainte famille américaine, tolérante, ouverte d’esprit, et qui prend toute son ampleur parmi les dimensions invisibles, histoire d’aboutir dans l’enfer de l’actualité et de la psychiatrie occidentale.

 

Ramon est le sujet, le patient, l’enfant classé catégorie folie dure…

Mais si cet enfant est adopté, il ne possède donc pas les mêmes gênes. Non, Ramon ne voit pas la réalité avec le même regard que ses frères et sœurs, également adoptés. Dans cette famille arc-en-ciel, multiraciale, qu’en est-il de son passé ou celui de sa mère biologique? Qui est-il? Et puis, à propos de la santé mentale de son psy? Ensemble deviennent-ils fous? Sont-ils malades…? Drogués…? Envoutés…? Schizophrènes…?

 

Phénomène étrange de communication inconsciente

Cliniquement, le sujet des esprits poreux a été par exemple mis en lumière par Janine de Peyer, L.C.S.W., Faculty & Supervisor, National Institute for the Psychotherapies & Stephen A. Mitchell Center for Relational Studies, New York. Éditeur associée de l’étude Psychoanalytic Dialogues, auteure de l’article Uncanny Communication and the Porous Mind – Communication Étrange et L’Esprit Poreux, en 2016. À l’heure actuelle, rares sont les informations scientifiques, voire ésotériques, dédiées à cette étonnante mécanique. Ici décortiquée par Alan Ball, selon cultures et croyances humaines, alliées aux lois de la physique quantique et de la synchronisation.

 

Des exemples cliniques

Janine de Peyer examine le phénomène étrange d’une communication inconsciente relevant probablement du domaine de la télépathie, d’une interconnectivité entre le patient et le thérapeute. Cette dernière présente des exemples cliniques de cas suggérant visiblement des transmissions anormales, vers une invitation au dialogue en fonction des perspectives contrastées entre psychoanalyse, neuroscience, physique quantique et parapsychologie. Les réactions expérimentées par le patient et l’analyste au cours de ces étranges moments de communion télépathique sont explorées, d’après Janine de Peyer, au même titre que leur valeur clinique potentielle, étant donné la réceptivité nourricière d’une telle fréquence, basée sur un principe d’harmonisation inconsciente entre individus.

 

Marion Calviera © People Act Magazine 2018

Daniel Zovatto enfile le costume de Ramon. Performance détonante pour un rôle taillé sur mesure. Photo © Allo Ciné
Daniel Zovatto enfile le costume de Ramon. Performance détonante pour un rôle taillé sur mesure. Photo © Allo Ciné

SPACE: Maars Atacama’s Journey

PAM sur Twitter

PAM sur Facebook

POINT PRESSE

Politique

Economie

Média

L'interview

Money Planet

Les planches du mag

TATTOO PLANET